Croisière fluviale en Bourgogne (1/2)

J’ai été contactée en début d’année par Bastien, de la société Les Canalous (*), afin de tester une croisière fluviale sur l’un de leurs bateaux. Partons découvrir la navigation (sans permis !) sur les canaux…

(*) Canalou : sobriquet peu flatteur donné par les mariniers de Loire aux bateliers de canal qui, passant leurs journées sur le chemin de halage à tirer leurs bateaux, ne méritaient pas, selon eux, le titre glorieux de “mariniers”. Les rixes étaient fréquentes entre “canalous” et mariniers de Loire. Cette rivalité ne dura guère : au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, la batellerie de Loire disparut complètement, et seuls restèrent les “canalous”. (Source : Dictionnaire fluvial et batelier)

Au moment de choisir notre base de départ, j’apprends que la France est traversée du Nord au Sud et d’Est en Ouest par les canaux ! Y’a un sacré choix… Nous jetons notre dévolu sur Digoin, en Bourgogne, à 4 heures de Paris.

Carte des voies navigables

Carte des voies navigables en France (cliquez pour agrandir)

Le bateau

Nous sommes 6 et nous voguerons pendant une semaine sur un Tarpon 42 Trio Prestige, dénommé Tsé Tsé. Plutôt spacieux, avec un salon bien lumineux et agréable, 3 cabines avec chacune sa salle de bain et ses WC (très, très pratique), une cuisine très bien équipée, un pont avec mini-bar :), chaises longues, plancha…

Tarpon 42 Trio Prestige

L’extérieur :

Tarpon 42 Trio Prestige

Quelques photos de l’intérieur :

Tarpon 42 Trio Prestige, salon

Tarpon 42 Trio Prestige, salon

Le salon

Si vous voulez en voir plus, il y a ici une visite virtuelle du salon en 360°.

Tarpon 42 Trio Prestige, cuisine

La cuisine

La cuisine dispose de quatre feux au gaz, un grand frigo, un four à gaz, toute la vaisselle nécessaire, les ustensiles de cuisine, cafetière… Il y a même un lave-vaisselle, mais il ne fonctionne que lorsque le bateau est branché, à quai.

Tarpon 42 Trio Prestige, chambre

La chambre à l’avant

Tarpon 42 Trio Prestige, chambre

Chambre à l’arrière 1/2

Tarpon 42 Trio Prestige, chambre

Chambre à l’arrière 2/2

Les quatre lits à l’arrière peuvent être facilement transformés en deux lits doubles, grâce à un système de glissière.

Tarpon 42 Trio Prestige, salles de bain

Les salles de bains (il y en a 3, une dans chaque chambre)

Bon, vous avez fait vos courses ? Vous êtes prêts.

La navigation

Allez, on y va. Bon, comment on bouge cette grosse bête de 13 mètres de long ? Et bien, franchement au début ce n’est pas évident !! Il y a une graaaaande inertie, vous tournez le volant mais le bateau ne tourne que quelques (longues) secondes plus tard : au début, on zigzague pas mal. Le premier jour, je me suis retrouvée en plein milieu du port de Digoin à faire des 360°, ce qui faisait bien rigoler les plaisanciers du coin… (hum^^)

Canal latéral à la Loire

Au bout d’un moment, on prend le coup, mais il faut être attentif tout le temps, prendre en compte le courant, le vent… Celui qui conduit est en général assez concentré.

Sur le tableau de bord c’est assez simple : vous vous servez du volant et de la grande manette pour faire avant/arrière et ajuster la vitesse. Il y a aussi un bouton pour aider dans les manœuvres un peu délicates. Le reste c’est : niveau d’eau, d’essence, panneau électrique où l’on active l’éclairage, le chauffage, la pompe à eau…

Tableau de bord

Les écluses

Alors déjà, petit rappel : comment ça marche une écluse ? C’est une sorte d’ascenseur à bateau. On entre dans l’écluse, on ferme derrière soi, on entrouvre la porte à l’avant, le niveau de l’eau monte (ou descend) doucement. Une fois stabilisés, on ouvre entièrement et on ressort. Mais… un joli dessin (merci Suzanne !) vaut mieux qu’un long discours :

Écluse

On est tout content quand on passe la première :)

Écluse

Passage de la première écluse

Et voilà, c’est parti…

Croisière fluviale

Dans un prochain article, je vous raconterai plus en détail notre périple, nos activités, les bons restos… Avant de se quitter, quelques derniers points “techniques” :

À savoir

Chaque jour, environ 5 heures de navigation rechargent bien les batteries sans que l’on ait besoin de se brancher. Pas mal de choses fonctionnent à l’électricité (et /ou au gaz) et les endroits où vous pouvez vous brancher ne sont pas si courants que ça (oh… jeu de mots de haute voltige). Si vous ne naviguez pas assez, vous n’aurez pas assez d’eau chaude, par exemple.

Il faut également remplir la réserve d’eau (ici, 1300 litres) quand vous le pouvez. Par contre, pas besoin de se préoccuper de l’essence pour un trajet d’une semaine.

Les écluses sont ouvertes de 8h à 12h et de 13h30 à 19h.

Le Tsé tsé

Le prix

Les tarifs de location d’un bateau à l’autre sont extrêmement variables en fonction de leur taille et de leur confort. Les bateaux les plus économiques se louent aux envions de 500 € / semaine tandis que les prix des plus luxueux peuvent grimper jusqu’à plus de 3000 € / semaine. Le Tarpon 42 Trio Prestige est à 2000 € / semaine.

Ce que le prix comprend :
– la vaisselle, les couverts et le linge en fonction du nombre de personnes à bord du bateau (couettes, draps, serviettes…)
– l’assistance technique

– le gaz
– kit entretien, linge de cuisine (gamme premium)

Ce que le prix ne comprend pas :
– le carburant (9,15 € / heure de navigation)
– une caution à déposer au départ (968 €)
– l’assurance (80 €)
– parfois 5 ou 10€ vous seront demandés pour passer la nuit dans un port (voir la capitainerie)

Il est possible de ne pas rapporter le bateau à votre point de départ, moyennant un supplément.

Plus d’infos sur les tarifs Canalous

Ce n’est pas fini !

La suite dans l’article n°2 : activités, balades, petits plats, itinéraire, restaurants…

Les Canalous Bourgogne
Port de Plaisance
Rue du Port Campionnet
71160 Digoin
Tél. 03 85 53 76 74
www.canalous-bourgogne.com

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

17 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. LadyMilonguera

    Le 11 mai 2012, 09:47 Répondre

    C’est une expérience qui m’aurait bien plu…

  2. Adeline

    Le 11 mai 2012, 09:56 Répondre

    Mais ça donne bien envie de tester tout ça :-)
    Et alors Lilou Travel à la barre ça donne quoi ?

  3. Christelle

    Le 11 mai 2012, 09:59 Répondre

    J’aimerai beaucoup faire cette expérience ! Surtout qu’à Toulouse, nous avons le canal du midi qui nous nargue !

  4. Julie

    Le 11 mai 2012, 12:16 Répondre

    @Adeline rigole pas je faisais pas trop la fière au début !! :p
    @Christelle oui !! ça doit être super beau dans votre coin !

  5. Pierrot le fou

    Le 14 mai 2012, 10:04 Répondre

    Petit Canalouuuuuuuuuuuuu… petit canalouuuuuuuuuuuuuuu…

    le top cette excusrsion!!
    bon y a pas trop de photos du bar par contre, et on n’a pas pu voir s’il était bien rempli au départ.
    ;)

  6. @Vapartoo

    Le 16 mai 2012, 10:30 Répondre

    Croisière fluviale en Bourgogne avec les Canalous (1/2) : http://t.co/hq9TSnMY Par @LilouTravel

  7. Julie

    Le 21 mai 2012, 13:15 Répondre

    Bon et bien disons qu’il y avait ce qu’il faut !! :D

  8. Julien

    Le 21 mai 2012, 21:48 Répondre

    Ouah ! Super idée. Bon, faut avoir 2000 euros à y conscrer mais bon, en s’y préparant un peu à l’avance, ça peut faire de superbes vacances atypiques. Merci pour ce bon plan

  9. Jeremy

    Le 21 mai 2012, 23:48 Répondre

    Moi aussi ils m’ont contacté, j’y vais à la fin de l’été normalement, il faut d’ailleurs que je pense à refixer une date, on part aussi de Digoin, j’ai hâte de tester ça, ça a vraiment l’air chouette ! T’as pas le mal de “mer” ? :P

  10. Julie

    Le 21 mai 2012, 23:58 Répondre

    Ha cool !! Oui c’est carrément sympa comme expérience. Pas de mal de mer non, je te rassure vraiment : ça ne bouge pratiquement pas.

  11. sarperi jean

    Le 6 août 2013, 12:32 Répondre

    Il faudra que tu me dises ce que tu ne fais pas,ce sera plus vite fait.
    AP

  12. Nattou Peyrouse

    Le 2 avril 2014, 14:58 Répondre

    nous l’avons fait à Béziers. Très bon souvenir.

  13. Danielle Sauvion

    Le 2 avril 2014, 17:41 Répondre

    encore plus beaux en automne (quand je l’ai fait)

  14. laglasse

    Le 16 juin 2014, 10:54 Répondre

    J’ai réservé en Mars dernier auprès de France Passion Plaisance (les canalous) une croisière fluviale (une première pour nous) sur un bateau de type NICOLS 900, au départ de Hochfelden (Alsace) , du 02 au 07 Juin 2014.

    Nous avions rendez vous à 16H le jour du départ mais sommes arrivés à 14H30 pour pouvoir bénéficier d’une préparation sérieuse (nous partions à 4 personnes: mon épouse et moi-même aptes à assurer les manœuvres , et un couple d’amis âgés que nous avions invités).

    Les formalités effectuées, le responsable nous a expliqué le fonctionnement du bateau.
    Celui-ci était vétuste, les baies vitrées coulissaient difficilement, la table d’extérieur ne tenait plus sur son pied et était inutilisable. Le fonctionnement des toilettes ne correspondait pas à ce qui était présenté sur la brochure: au lieu de toilettes électriques type sanybroyeur présentés sur les documents, nous avons eu droit à un système archaïque où l’on doit pomper à la main (difficilement) de l’eau du canal dans la cuvette, puis inverser une manette et pomper à nouveau (toujours aussi difficilement) pour extraire manuellement le contenu de la cuvette vers le canal.
    (Une fois partis, ce système s’est révélé pénible et laborieux, particulièrement pour nos amis âgés qui ont parfois préféré se soulager sur la berge!!!).

    Puis le responsable nous a expliqué les commandes du moteur et nous sommes partis naviguer sur 500 mètres de ligne droite environ, puis demi-tour et retour au port où la personne m’a aidé à rejoindre tant bien que mal mon emplacement initial, soit au maximum un quart d’heure d’initiation; en réponse à mon scepticisme sur mes capacités à maîtriser le bateau, le responsable nous a déclaré: «ça devrait bien se passer, j’ai vu pire»!

    Nous avons passé la soirée au port et sommes partis le lendemain matin vers 8H30.
    Nous devions traverser plusieurs chaînes d’écluses, et dès la première, les explications de la documentation fournie (lues avant le départ) nous ont semblé très insuffisantes. Particularité de notre bateau, la commande du sens de la marche est située sous le siège du pilote et actionnée à l’aveugle n’est pas dans son champ de vision lorsqu’il manœuvre dans une écluse en observant ses équipiers à l’extérieur (difficile dans ces moments de vérifier en dessous de soi que cette manette est bien au neutre, par exemple) .
    A la seconde écluse,vers 9H, le stress aidant , un accident est survenu au cours de la manœuvre: ma main s’est trouvée coincée entre un cordage en tension et un support métallique d’amarrage, alors que je tentais de retenir le bateau poussé par le courant.
    Je suis parvenu à me dégager et remonter à bord et nous avons soigné et bandé ma blessure. Je parvenais encore à me servir de ma main et n’avais pas conscience de la profondeur de la blessure, j’ai alors décidé de poursuivre jusqu’à Saverne. Nous avons traversé les écluses suivantes de mieux en mieux, sans aucun problème, nous avions désormais compris le déroulement des opérations et notre erreur, et étions plus détendus , hélas trop tard!
    A Saverne, je me suis rendu vers 11H aux urgences où l’on m’a examiné; la blessure a nécessité un transfert au service SOS MAIN de la clinique Saint François de Haguenau d’où je suis sorti vers 18H avec 10 points de suture et la main bandée, et donc dans l’impossibilité de poursuivre notre croisière (mon épouse étant désormais seule à pouvoir assurer les manœuvres). Le responsable informé par téléphone a assuré notre rapatriement vers Hochfelden (pris en charge par l’ assurance «croisière plus» à laquelle nous avions souscrit) et nous a facturé les quelques heures de fonctionnement du moteur.
    Le 6 Juin mon médecin traitant a refait mon pansement et m’a prescrit une interruption temporaire de travail de 9 jours.

    Le passage d’une écluse est dangereux et mériterait de toute évidence d’avoir été effectué une fois dans son intégralité lors de l’initiation avant le départ, dans un souci de sécurité . La documentation sous forme de bande dessinée est insuffisante.
    Un premier passage d’écluse accompagné d’un professionnel nous aurait permis d’en assimiler calmement le principe, d’aborder les autres avec plus de sérénité et probablement de terminer notre croisière.
    De même, l’accostage entre d’autres bateaux est délicat et devrait être répété jusqu’à ce que la personne soit capable de l’exécuter seule, correctement, du début à la fin.
    La façon (laborieuse) dont j’ai rejoint ma place au port en marche arrière entre deux autres bateaux en fin d’initiation avec l’aide du responsable aurait dû l’alerter sur la nécessité de recommencer cette manœuvre.
    nous aurions dû bénéficier d’une initiation beaucoup plus sérieuse et professionnelle, d’autant que nous étions novices, que nous sommes arrivés avec 1H30 d’avance dans ce but, comme on nous l’avait suggéré par téléphone, et que, restant au port, nous étions disponibles de 14H30 à la tombée de la nuit.

    Par ailleurs, le responsable ne nous a pas fourni de perche apte à nous amarrer dans les écluses sans quitter le bateau, comme il nous l’avait promis lors de la présentation du bateau.

    Les toilettes ne correspondaient pas à leur description et ont gâché nos vacances dès les premières heures. Nous étions très gênés vis à vis de nos amis!!

    À notre arrivée, les vitres étaient très sales extérieurement et nous avons passé une partie de la soirée à les nettoyer, nous avions pourtant payé l’option nettoyage (intérieur et extérieur) à 108 euros!!

    Une mauvaise expérience et des vacances gachées qui nous coûtent 1520 euros et une hospitalisation.

  15. Pierre

    Le 2 septembre 2015, 09:41 Répondre

    Super, ce sejour au fil de l’eau !!! Belle croisière en Bourgogne, c’est sûr ça fait rêver. Beau budget aussi, je ne pensais pas qu’une semaine coûtait aussi chère.

    • Julie

      Le 2 septembre 2015, 11:01

      Bonjour Pierre,
      Oui effectivement, pas donné! (mais à diviser en 6)

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages