LIVE USA 🇺🇸 Road trip dans le Colorado — Carnet de route

La suite de notre road trip dans l’Ouest américain ! On a commencé par l’Arizona ! Un voyage de dingue ! Si vous l’avez manqué, n’hésitez pas à aller voir, entre les cactus géants, les ranchs, la route 66, Grand Canyon, Monument Valley,… On en a pris plein les yeux et on espère avoir partagé tout ça au maximum ! C’est ici, les jours 1 à 9 du road trip en Arizona !

Cette fois-ci on vous raconte le Colorado ! Changement d’ambiance !! Les sublimes montagnes, les petites villes minières, les magnifiques routes qui serpentent !! Haaaa les Rocheuses 💙⚡

Road trip aux USA : les basiques

Si vous cherchez à organiser un road trip aux États-Unis, je vous invite tout d’abord à lire notre grand guide complet : Road trip aux USA, mode d’emploi ! Vous y trouverez toutes les infos pour louer une voiture, s’organiser au jour le jour, le budget, le code la route, où dormir/manger, les parcs…

On peut trouver des billets Paris – Los Angeles pour 580€ A/R. J’en ai même vu à 420€ une fois mais c’est plus rare (8 mois avant le départ). Si vous êtes souple sur vos dates et que vous vous y prenez tôt, vous aurez les meilleurs prix ! (Checkez aussi les vols pour San Francisco, selon votre itinéraire.)

Et pour les routes du Colorado, regardez bien celles qui sont ouvertes / fermées, car ici, la neige peut être présente jusqu’en mai ! Les routes les plus montagneuses, les cols les plus hauts, sont alors fermés. C’est le cas de l’Independance Pass, de la Trail Ridge Road… Rendez-vous ici pour checker l’état des routes !

(Jour 1 à 9) Road trip en Arizona !

Pour le début du road trip, c’est par ici et c’est dans l’Arizona ! 🌵

(Jour 10) Sur les routes du Colorado

On part du Nouveau Mexique vers le Nord. Dès les premiers kilomètres dans le Colorado, vers Durango, on sent l’ambiance changer radicalement, et pour cause : ils se met même à neiger !! (et là on se dit qu’on est un peu sous-équipés :o).

De Farmington (Nouveau-Mexique) à Pagosa Springs (Colorado), on oscille entre grandes routes et petites routes de montagne enneigées.

Ce soir, on dort dans un Ranch de bisons au pied des Great Sand Dunes ! Rien que ça !!

On arrive donc après plus de 4h de route tout près du Great Sand Dunes National Park, on le dépasse un peu, sur la droite à 10 minutes : on découvre le Zapata Ranch, tout en rondins de bois sous les arbres ! Un rêve, une image d’Épinal du Colorado. On vous montre les images demain, le temps de dormir un peu parce que la route a été longue ! On a une jolie chambre tout en bois, avec vue sur la forêt.

Road trip Colorado, sur la route

Road trip Colorado - De Farmington aux Great Sand Dunes

De Farmington aux Great Sand Dunes (afficher l’itinéraire dans Google Maps)

(Jour 11) Un ranch de bisons dans les Great Sand Dunes

Ce matin, lorsqu’on se réveille au Ranch, tout est blanc !! Le soleil diffuse à travers les nuages une lumière assez irréelle… Par la fenêtre de notre chambre, on est à peine réveillés et déjà en train de sourire devant le spectacle.

Mais je voudrais d’abord vous montrer ce qui nous a attirés de prime abord ici.

Il y a deux ans lors de notre premier road trip (3 mois de Boston à LA !), nous étions tombés en plein “shutdown”, c’est un dysfonctionnement du gouvernement fédéral : les budgets ne sont pas validés, et donc tous les fonctionnaires sont au chômage technique… dont les Rangers des National Parks >> ils sont donc tous fermés ! Ô rage ! Ô désespoir ! On était arrivés comme des fleurs devant le parc et obligés de faire demi-tour. Affreux.

Alors disons que nous avions une revanche à prendre sur ce parc :)

Et bien… Quelle revanche ! Car nous avons eu la chance de le voir sous la neige, et c’était quelque chose… Imaginez des dunes à perte de vue, relevées de neige sur les crêtes, avec de belles montagnes en fond. Les plus hautes d’Amérique du Nord (210 mètres pour la plus haute) !

Le parc n’est pas grand, surtout si on n’a pas de 4×4 (une route “primitive” n’est accessible qu’aux 4 roues motrices). Sinon l’idée ici c’est de grimper à pied sur les dunes. Alors on s’amuse, on s’essouffle (il est difficile de grimper sur le sable !), on se mouille les pieds, on rigole bien. Il n’y pas tellement de monde en plus, ce n’est pas la haute saison ici au Colorado, qui est entre deux périodes (neige/été).

Alors, on a les dunes quasiment pour nous 💙

Note : C’est un National Park mais cette semaine l’entrée est gratuite (c’est la “National Park Week”, ils fêtent leur 100 ans).

Et voici où nous sommes installés, au Zapata Ranch ! Il s’agit d’un ranch de bisons en activité, autrement dit un élevage de bisons. Ils sont en semi-liberté. C’est-à-dire qu’ils ne s’en occupent quasiment pas, à part une fois par an pour le « round up » qui consiste à les compter, les vacciner, checker les naissances à venir,… Pour cela ils ont une grange spéciale avec les installations qui vont bien où ils font passer les bisons. On visite tout ça avec Jesse, c’est intéressant à voir !

Il y a quelques bisons dans un enclos, qui ont été achetés pour une propriété. Les autres, on les voit de loin, sur les terres du ranch, avec les grandes dunes de sables comme décor ! Superbe.

Lorsqu’on séjourne au ranch, on peut participer au travaux quotidiens, bouger les troupeaux, construire les barrières… Le fameux « roundup » doit être quelque chose à voir ! On peut aussi bien sûr faire du cheval dans les dunes ! Beaucoup de vie sauvage sur ces terres, que l’on peut observer, photographier, hiboux, serpents, coyotes, antilopes…

Le ranch fait partie du programme « Nature Conservancy », ils ont un naturaliste avec qui on peut faire des balades, un photographe pour des workshops, vous pouvez aussi pêcher. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez voir toutes les activités ici !


Une belle adresse. Demain, on prend la route vers le Nord !
Bon dimanche !!

(Jour 12) La très cool Denver !

Ce matin, nous quittons notre beau ranch avec nos petits lunchs préparés par Julia :) Direction Denver today ! Il y a pas mal de route, dans les 4 heures, et la route n’est pas spécialement belle, puisque pour une fois on va faire efficace, c’est à dire prendre l’Interstate (le nom des autoroutes aux US).

Il y a quand même Garden of the Gods sur notre route, à Colorado Springs. C’est un petit parc avec de beaux rochers rouges relevés. Il ne nous laisse pas un souvenir impérissable mais sympa à visiter si vous passez par là (d’autant que c’est gratuit). C’est hyper bien aménagé comme souvent aux US (on aimerait parfois justement un peu plus de « wild »), des parkings numérotés, des voies goudronnées pour les piétons, des toilettes, etc.

Mais allez, notre but du jour, c’est bien la grande ville du Colorado : Denver !

Honnêtement, on n’avait pas la moindre idée de ce qu’on allait y trouver. Certaines villes américaines se ressemblent ou sont sans charme particulier…

On arrive en fin d’après-midi dans le downtown, check-in au Curtis Hotel ! Très sympa !! J’aime bien la déco, et il est très bien placé dans le downtown, à quelques “blocs” (hé oui c’est comme ça qu’on dit :)) seulement du quartier le plus cool de Denver : j’ai nommé le Lower Downtown, alias le “LoDo” pour les intimes !

Et c’est en se baladant à pied dans ce quartier qu’on se prend une petite claque. C’est bien cool ce quartier dites donc !! On ne s’y attendait pas !

Des murs en briques, des fresques cools, des petits cafés, des bars,… Oh la la mais c’est trop bien !! Un bar qu’on peut vous conseiller : le Williams and Graham (3160 Tejon St, Denver), un bar caché derrière une façade de librairie ;) Denver a aussi de nombreuses micro-brasseries pour les amateurs de bières !

Et le clou du spectacle, c’est la gare, Union Station ! C’est une gare historique (1881) en activité, avec les trains qui vont qui viennent… Entièrement rénovée, et habitée de bars (le grand Terminal Bar occupe les anciennes billetteries et une grande partie du hall), librairies, cafés et… d’un super hôtel, le Crawford Hotel ! C’est franchement the place to be ! Le bar de l’hôtel, le Cooper, et ses cocktails, sont un rêve ! Il fait aussi resto.

Imaginez donc un hall de gare type 1900, tout beau, tout rénové, où tout le monde vient prendre un verre le soir ! C’est un mélange de voyageurs à valises à roulettes et d ‘« after work » : étonnant ! En plus, il y a du free wifi (j’ai dit le mot magique ?).

LoDo + Union Station = coup de cœur pour Denver !

Road trip Colorado - Des Great Sand Dunes à Denver

Des Great Sand Dunes à Denver (afficher l’itinéraire dans Google Maps)

(Jour 13) On a dormi dans l’hôtel de Shining

On quitte Denver, direction le Nord et la petite ville d’Estes Park où se trouve le Rocky Mountain National Park ! On retrouve la nature, les montagnes, les cerfs… À peine arrivés à Estes Park on a un comité d’accueil made in Rockies (autrement dit, comme souvent, un troupeau de cerfs en plein ville).

Ce qui nous a attirés ici, c’est un hôtel très spécial. Le Stanley Hotel, l’hôtel qui a inspiré Stephen King pour Shining !! Et oui, on va y dormir ! Wouhou !

Stephen King est venu y passer une nuit en 1973 avec sa femme Tabitha, le dernier jour de la saison, avant que l’hôtel ne ferme pour l’hiver et vous l’aurez deviné : l’hôtel est alors vide… Il occupe la chambre 217 et commence à faire des cauchemars… Son fils de 3 ans court en hurlant dans les couloirs de l’hôtel, poursuivi par une lance à incendie. Il se réveille en sursaut, avec les grandes lignes de « Shining ».

Plus il explore l’hôtel, plus il puise des détails pour son roman. Le couloir « sans fin » est bien là (et a bien une fin). On retrouve une moquette du même genre, les portes tordues, les baignoires à sabot, les montagnes autour…

La légende raconte qu’il a rencontré quelques enfants fantomatiques errant dans les salles et a même dit avoir été témoin d’une fête dans la salle de bal MacGregor, en présence de quelques invités… d’un autre monde.

Certaines chambres sont plus hantées que d’autres (car oui, l’hôtel est hanté !!). Et j’avoue que la nuit, lorsque les visiteurs sont partis, on se prend un peu à écouter les bruits et le moindre craquement de la vieille maison en bois nous fait un peu sursauter…

Le matin suivant au check out, une dame jure ses grands dieux qu’un fantôme était là, dans sa chambre au 4ème étage (le plus hanté de tous, par des enfants). Certains clients font des photos et y voient des apparitions… On rapporte aussi des objets qui se déplacent tout seuls, un placard qui s’ouvre, des bruits… Spooky!

Nous, on se régale à marcher dans les longs couloirs sombres et hantés, la nuit, quand ils sont déserts… Notre chambre, la 236, est au même étage que celle qu’a occupé Stephen King cette nuit-là (la très demandée chambre 217).

La journée, il y a beaucoup de passage (l’hôtel propose des tours). Petit bémol, on aimerait que le dress code soit un peu plus classe pour être encore plus dans l’ambiance. Mais on a quand même adoré l’expérience, le lobby est superbe, le bar, le grand escalier avec tous les portraits, l’ascenseur à l’ancienne, les chambres, les miroirs, les couloirs bien sûr…

Mais dites… C’est le 13ème jour du road trip… Et puis, on a entendu un bruit bizarre cette nuit…

BOUH !!

(Jour 14) D’Estes Park à Salida

On se réveille dans l’hôtel de Shining, toujours en vie. Ouf !! On a quand même tendu des bruits cette nuit, bien flippants… Est-ce la plomberie ? Quelqu’un qui semble taper d’un bruit métallique répétitif… ? 😱

On a atteint le point le plus au Nord du road trip, aujourd’hui on commence la redescente vers le Sud ! Malheureusement, il est trop tôt dans l’année pour prendre la « Trail Ridge Road », cette route de haute montagne qui traverse le Rocky Mountain National Park ! Elle ouvre a priori en mai.

On passe donc par une autre scenic road appelée la « Peak to Peak » depuis Estes Park jusqu’à Idaho Springs (via Nederland), une route qui serpente dans les montagnes. C’est joli mais pas aussi spectaculaire qu’on pensait (et que le laissait penser le nom de la route). On s’arrête à Central City, une ville fondée là lors de la ruée vers l’or ! Le filon découvert ici a été d’une richesse exceptionnelle, et il y a eu jusqu’à 10 000 chercheurs d’or ici vers 1870. Aujourd’hui, il en reste moins bien sûr, on y vient surtout pour le casino, mais la « main street » est colorée.

Puis on enchaîne sur un bout de la 91, et l’independence Pass étant fermé — pour les mêmes raisons — on trace au Sud, vers Buena Vista et on décide je ne sais pour quelle raison de s’arrêter à Salida…

Quelle riche idée ! Salida est super jolie, et inattendue. Là où on pensait ne trouver qu’un autre ville, c’est un petit bijou posé là, au Sud de la San Isabel National Forest. Les quelques rues du centre sont animées, avec quelques bars bien cools (dont un avec airstream <3), de grandes fresques, des enfants à vélo tout droit sortis des Goonies, une ambiance super sympa ! 😍 Quelques adresses si vous y passez, une pizzeria au feu de bois, du nom d’Amica (il y font leur propre bière). Le Palace Hotel a l’air cool ! Et regardez ici pour d’autres idées ! Il y a quelques Antiques bien sympas aussi !

Demain, étape au Black Canyon of the Gunnison National Park !

(Jour 15) Le Black Canyon of the Gunnison

Départ de Salida pour l’Ouest, aujourd’hui nous rejoignons un autre National Park, moins connu celui-ci : le Black Canyon of the Gunnison !

Déjà, le nom impressionne un peu…

Sur la route, nous traversons de beaux paysages du Colorado, suivons la rivière… jusqu’à Montrose. Un motel abandonné nous enchante le temps de quelques photos et polaroids. De ces arrêts fortuits que l’on aime en road trip… Ces petits moments, ces trouvailles privilégiées que l’on a l’impression de n’avoir que pour soi.

A Montrose, lorsque nous arrivons, le temps est gris. Check-in dans un motel sympa : le Black Canyon Motel.

Le temps de faire un petit tour de la ville, le ciel se dévoile enfin ! On va pouvoir aller voir le coucher de soleil ! Yes !

Le Black Canyon c’est surtout des points de vue. On peut y marcher bien sûr mais pas y descendre, c’est complètement abrupt, inaccessible. Tellement à pic… Les photos ne rendent pas justice à l’impression de vertige que l’on y ressent !

On s’attaque à la rive Sud (South Rim), une scenic drive qui longe les points de vue, un peu comme au Grand Canyon. Gunnison Point, Chasm View, Painted Wall, Sunset View… Le point de vue star c’est « Painted Wall ». La falaise la plus haute du Colorado (690 mètres !), parsemée de filons de pegmatite, d’où son nom. C’est vrai, on dirait un peu des coups de pinceaux de peinture blanche sur une toile noire…

Il fait assez froid je dois dire, et il vente dur !! C’est impressionnant mais très difficile à photographier. À son point le plus étroit, le canyon est large de seulement 12 mètres !

Les parties éclairées du canyon contrastent énormément avec d’autres parties très sombres… On décide donc d’attendre le coucher du soleil pour avoir des contrastes moins violents (et des lens flares édition spéciale « coucher de soleil » :)).

Le spectacle est dingue. La lumière baisse petit à petit, des rayons de lumière percent dans le canyon, le tout rougeoie, flamboie, nous aveugle, les corbeaux virevoltent dans le soleil couchant, puis la lumière disparaît dans un dernier rayon sur cette incroyable falaise… Encore un souvenir mémorable américain…!

Road trip Colorado - De Salida au Black Canyon

De Salida au Black Canyon (voir l’itinéraire dans Google Maps)

(Jour 16) La Million Dollar Road

Nous quittons Montrose par l’US 550, la fameuse route qui traverse les montagnes du Colorado : la Million Dollar Highway !

Son nom lui vient autant de la vue qu’elle offre (une « Million Dollar View » donc) que de ce qu’elle a coûté à construire !

Elle a été creusée à flanc de montagne et agrandie au fil des décennies (et des éboulements d’hiver). Les premières «routes» et les premiers explorateurs qui ont ouverts ces passages sont encore célébrés dans ce coin du Colorado.

L’US Route 550 part de Montrose et se termine à Berlanillo au Nouveau-Mexique, mais la partie la plus intéressante, celle que l’on surnomme « Million Dollar Highway », va officiellement d’Ouray à Silverton (24 miles, soit 39 km). Je rajouterai bien jusqu’à Durango même, ce qui prolonge le plaisir (Ouray > Durango, 72 miles soit 116 km). Et puis de toutes façons, une fois que vous êtes à Silverton, y’a pas 50 solutions, ça reste une petite ville paumée de montagne !

Elle fait partie des « routes dangereuses » que l’on trouve souvent dans les top 10 des routes les plus dangereuses du monde. Bon, soyons francs : ÇA VA ! Ok, y’a pas de barrières et ça peut-être un peut impressionnant avec le vide juste à côté de soi… ET les énormes camions qui passent (toujours avec un flegme…:o).

Mais je vous rassure, je pense qu’il y a des routes bien plus dangereuses sur Terre :) Il faut rouler tranquillement, voilà tout…

Une photo publiée par Julie Sarperi + Renaud Bonnet (@carnetstraverse) le

 

Pour tout vous dire, il y a deux ans, on l’a traversée en partie sous une tempête de neige. Et c’était d’ailleurs MAGNIFIQUE aussi !!! C’était la fin de l’automne, donc avec encore les arbres jaunes, et le blanc de la neige ! 😍

Cette route est magnifique, ça c’est bien vrai. C’est l’une des routes les plus spectaculaires aux États-Unis.

Elle grimpe jusqu’à 3 cols de haute montagne : le Coal Bank Pass (10,640 ft / 3240 m), le Molas Pass (10,970 ft / 3340 m) et le plus haut, le Red Mountain Pass (11,018 ft / 3358 m)… Si vous pouvez y venir à l’automne, c’est encore mieux !

On adore la petite ville d’Ouray (surnommée « la Suisse américaine », dieu sait pourquoi…) qui a beaucoup de charme ! Et encore plus Silverton, tellement « far west » ! Je ne sais pas ce que ça donne quand il y a du monde, car à chaque fois qu’on est venus c’était désert et « hors-saison » j’imagine ? En tous cas, une ambiance trop cool, perdue, avec une seule rue goudronnée (la Main Street), et le reste, de larges avenues en terre battue.

On croise aussi sur la route une chute d’eau vertigineuse : Bear Creek Falls, avec un « overlook » pour bien la voir, ne ratez pas l’arrêt, car la chute est en contrebas de la route ;)

Ce soir, on rejoint le Nouveau Mexique, étape à Farmington. Mais avant, on a repéré un rocher sacré Navajo assez peu connu et qui nous interpelle : Shiprock, ce qui veut dire « Rocher ailé » en navajo. Un oiseau de pierre censé transformer en pierre les ennemis.

On est donc allés y faire une petite danse haha ^^ #AttentionLesEnnemis 😂

Sans rire, c’est beau, mais difficile d’accès. Pas du tout prévu pour les visites. La route c’est 30 minutes de nids de poule et de crevasses, bon moi ça m’amuse, mais la voiture moins (merci à Sixt qui nous a upgradé #Hum :D). Quand même, une belle vision pour finir cette journée, et déjà très différente du Colorado…

Quand on roule beaucoup comme ça, on passe vraiment de la haute montagne au désert, j’avoue que l’émotion est intense. Et le grand Shiprock clôt cette journée avec brio et mystique…

Voici ce que ça donne, en images :

Road trip Colorado - De Montrose à Farmington

De Montrose à Farmington, par la Million Dollar Highway (afficher l’itinéraire dans Google Maps)

(Jour 17) En route pour la route 66 !

Et c’est ainsi que s’achève l’étape Colorado de notre road trip !

Nous sommes aujourd’hui au Nouveau Mexique, terre de… Walter White (Albuquerque) et Fox Mulder (hé oui, Roswell, souvenez-vous…).

Mais nous n’allons pas de ce côté-là cette fois, nous filons vers le Sud, notre point de chute ce soir : Gallup, d’où on va remonter la route 66 vers l’Arizona et la Californie.

Nous prenons la route 371 jusqu’à Thoreau ! La route est belle ! Déserte, des tronçons super longs et super droits, sauvage quoi… (bon, tellement sauvage qu’on était limite en panne d’essence arrivé à Thoreau !!). Puis l’Interstate 40 (qui est plus ou moins sur le tracé de l’ancienne Route 66). On arrive à Gallup en fin d’après-midi, le temps d’aller se faire un petit dineeeeeer ❤

Sur le chemin, on croise le Aurelia’s Diner (2502 E Hwy 66, Gallup) qui est bien cool !! Quand on entre, c’est du bonbon pour les yeux :) L’image d’Épinal du diner avec les banquettes blanches et rouges, les tabourets en skai rembourrés, les serveuses adorables et le juke box ! Bien sûr, au menu, c’est breakfast, burgers et chicken wings 🐔

Attention c’est un diner, il ferme à 19 heures !

Petit tour de nuit, dans Gallup et on croise le FAMEUX El Rancho. C’est un hôtel historique qui a vu débarquer les plus grandes stars du cinéma. Il arbore d’ailleurs un fier « Home of the Movie Stars », et le hall est recouvert de portraits dédicacés des plus grandes stars. Sachez que la partie motel est déconnectée et n’a pas grand chose à voir avec l’hôtel historique (si ce n’est qu’elle est à côté).

On se balade de nuit à Gallup (enfin quand je dis on se balade… Ce n’est pas Venise, hein, donc en voiture !!).

C’est marrant ce « Route 66 thing »… Les villes traversées sont limites glauques parfois, avec leurs motels miteux, leur parkings craignos et leur hôtels abandonnés. Ne vous imaginez pas des villes pimpantes ! Plutôt des villes qui « l’ont été » ! Suivre la route 66 c’est faire la chasse à un passé glorieux… enterré depuis longtemps. C’est à la fois un truc pour les nostalgiques et assez triste parfois. Toutes ces magnifiques enseignes qui sont là… et leur chambres murées derrière. Mais j’y reviendrai plus tard.

Si vous cherchez des guides sur la Mother Road (comme l’appelait Steinbeck), je peux vous citer en français Eternelle Route 66 (avec plein d’infos mais il est gros et lourd, donc pas trop « guide », en tout cas pas sur la route) qui est en anglais le Lonely Planet Route 66 of course !

Pour l’heure, voici quelques images de cette journée sur notre page Facebook ! N’oubliez pas de nous suivre :)

(Jour 18) Vers l’Ouest, sur la route 66 !

La suite se passe dans l’Arizona ! On prend la route 66 vers l’Ouest ! Rendez-vous sur l’article Road trip en Arizona 🌵 pour la suite ;)

À très vite !

 

> Suivez le voyage en direct sur facebook, instagram et twitter !

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

17 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. Lolli

    Le 23 avril 2016, 10:52 Répondre

    Cela a l’air magique :) Entre sable et neige, un beau contraste. Merci pour ce beau voyage des yeux que tu nous offres.
    Ps: je pense que tu as voulu dire ” des montagnes de 2100 mètres ” et non de 210 mètres ;)

  2. mes Souvenirs de Voyage

    Le 23 avril 2016, 22:43 Répondre

    Une nouvelle fois les photos sont magnifiques et donnent vraiment envie de tout plaquer pour aller découvrir cette partie du globe…
    J’avoue que le contraste neige/sable est vraiment saisissant…

  3. Audrey

    Le 26 avril 2016, 21:46 Répondre

    J’ai cru vous avoir perdu mais non ouf la suite sur une autre page spéciale Colorado
    Et bien à demain donc !

  4. Christel

    Le 11 mai 2016, 13:54 Répondre

    Très beau voyage… J’ai rencontré hier soir des Américains du Colorado qui m’ont proposées de venir les voir ! Tes photos vont m’y pousser

  5. Nicolas

    Le 18 mai 2016, 12:00 Répondre

    WOW Quel magnifique Roadtrip aux USA ! Vos articles me donnent vraiment envies de voyager ! Continuez comme ça ! Les photos que vous mettez dans vos articles sont magnifiques, j’aurais donc voulu savoir quels appareils et quels objectifs vous utilisiez ?

    • Julie

      Le 29 mai 2016, 19:49

      Merci beaucoup Nicolas !! Nous travaillons avec un Leica M9 et un objectif Elmarit 28mm :)

  6. Sahra

    Le 8 juin 2016, 16:06 Répondre

    Magnifiques photos et descriptions !
    Signé @Mywebspot #traveltech #travel #wifi #mifi

  7. Alain

    Le 29 juillet 2016, 09:45 Répondre

    De très belles photos … prises avec un Polaroïd … Je m’en souviens …

    • Alain

      Le 29 juillet 2016, 13:10

      Donc ce sont des photos qui ont été magnifiquement traitées … et bravo pour l’APN … Je me disais que le Polaroïd avait fait de sacrés progrès …

    • Les carnets de traverse

      Le 29 juillet 2016, 12:40

      Merci Alain ! Nous avions bien un polaroid mais celles-ci en l’occurence sont faites au Leica M9 :)

  8. Jessica

    Le 29 juillet 2016, 13:19 Répondre

    Impressionnant ;)

  9. Laurent

    Le 29 juillet 2016, 15:13 Répondre

    veinards ;)

  10. HappyCurio

    Le 3 août 2016, 09:01 Répondre

    Il a l’air génial l’hôtel de Shining, quoi qu’un peu flippant… Très bel article et photos qui font envie, comme d’habitude !

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages