Just go West ! Le Texas et Big Bend National Park

Nous arrivons de l’est des États-Unis et 8000 km plus tard, le Texas est notre premier contact avec les paysages de l’Ouest (voir aussi l’épisode précédent, entre la Floride et New Orleans). Je ne sais pas si on est objectifs, ou juste shootés à cette drogue dure qu’est un road trip, mais la magie opère instantanément.

À l’ouest de San Antonio, premiers paysages désertiques, rien d’exceptionnel au début, terres plates, parsemées de petits buissons secs. Station service. Une famille entière de chasseurs, le père a un t-shirt “Shoot first, think later”, le reste de la famille – femmes comprises – est assorti goût camouflage. À l’arrière du pick up, on devine les armes, qui peut-être n’y sont pas : le Texas rural a le don d’embraser l’imagination. Les gratte-ciels de Houston, les concerts d’Austin, la riverwalk de San Antonio semblent loin.

Don’t mess with Texas, qu’ils disaient.

Nous faisons étape à Fort Stockton, une ville un peu perdue. Une ville : c’est déjà pas mal. Un grand oiseau de fer trône en symbole de la ville. Holiday Inn. On rentre dans une pizzeria en bord de route : il y a cette demi seconde où tout le monde s’arrête de parler et vous regarde en se demandant d’où vous sortez.

Salut à vous, étrangers ! (Non, bon, quand même pas. Mais presque.)

Je tente de commander, il faut répéter 3 fois chaque ingrédient, c’est comme si je parlais martien. Ça fait ça de temps en temps, selon l’endroit où vous êtes. Ici, vous refaites le monde au petit déjeuner avec un inconnu du B&B, les ailes vous poussent, ça y est vous êtes bilingue ! Là, vous n’êtes même plus bon à passer une fichue commande au restaurant.

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Le lendemain, sur la route du Big Bend National Park, la petite ville de Marathon. Une épicerie où je trouve un jeu de lotterie mexicain (trésor). Ambiance Ouest abandonné, magasins fermés, ne manquent que les tumbleweeds (ou “virevoltants” en français, vous savez bien, ces buissons qui roulent, qui roulent…).

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Le Big Bend National Park

La route nous mène à Big Bend : notre premier National Park, et avec lui le premier ranger et la première brochure avec toutes les explications qui vont avec. C’est le baptême du feu (et du ranger) ; c’est aussi l’achat du sésame “America the beautiful” (80$) : LE pass à avoir dans l’ouest des États-Unis pour peu que vous visitiez trois ou quatre parcs nationaux dans l’année. Heureux comme tout de notre adhésion à ce club pas très fermé, et avec lui la promesse de voir les merveilles de l’Amérique.

Le paysage gagne en relief. Dans le parc, des montagnes ou plutôt des “mesas” ; on est à la frontière mexicaine. Il y a des serpents à sonnettes partout (rien à craindre, nous a dit M. le ranger), et des aigles qui tournent. Plus difficiles à voir : vautours, ours noirs, mountain lions. On se croirait un peu dans un Lucky Luke ; nombre d’histoires ont d’ailleurs lieu dans la région, notamment “Le Juge” (l’affreux juge Roy Bean a vraiment existé !).

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Road trip USA Texas Big Bend

Les poor lonesome cowboys que nous sommes (presque) sont subjugués par cet Ouest tant attendu et tant fantasmé. Déserts, montagnes, serpents à sonnettes, silence, ranchs perdus, rapaces et routes brûlantes qui ondulent à l’horizon, tout y est. La scenic road nous emmène au bord du Rio Grande (que tous ceux qui pensent à Eddy Mitchell se dénoncent dans les commentaires). Chargé, opaque, boueux, assez effrayant finalement, et longé par une falaise impressionnante côté mexicain. On se prend à rêver à ce qu’il y a de l’autre côté…

Un officier de la Border Patrol nous tire de notre rêverie.

ID, please.

Il nous demande de baisser la vitre arrière. J’ai soudain honte d’avoir à exposer à un regarde extérieur ce qui doit ressembler à un capharnaüm sans queue ni tête, composé d’un tas de fringues, chaussures, polaroids, sac à dos dégueulant des trucs invraisemblables – certains sont là depuis la Floride – un masque, un tuba, un k-way, un paquet de biscuit éventré, surmonté d’un atlas des États-Unis (le fameux que nous a donné Rex en Caroline du Nord) et d’une écharpe en boule parmi les casquettes et autres brochures du parc.

Tout ce joyeux bordel doit lui sembler en règle puisqu’il plaisante sur les visas trouvés dans nos passeports. ” – Vous êtes allés au Japon ? Vous connaissez Roppongi ? (sourire en coin) – Oui ! Il y a de superbes musées là-bas ! – Oh, no, I mean NIGHTLIFE !” Il rigole franchement en regardant son collègue inerte. Sacrés français ! Des musées…

À suivre : le jour où on a dormi dans une ville fantôme chez les hippies.

Retrouvez ici l’article-fleuve : Road trip aux USA, mode d’emploi ! avec tous mes conseils pour organiser son road trip, conduire aux États-Unis, prévoir son budget, louer une voiture, visiter les parcs nationaux,… Et là tous mes articles et mes photos aux États-Unis.

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

30 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. Mzelle-Fraise

    Le 20 janvier 2014, 14:41 Répondre

    Ah ! Le Texas ! ça me tente aussi ! Surtout après avoir rencontré quelques texans qui venaient en Louisiane pour visiter les lieux historiques des la guerre de Sécession et les plantations.

    • Julie

      Le 20 janvier 2014, 14:45

      Oui on a aussi croisé pas mal de texans du côté de la Louisiane ! Souvent pour le plaisir, mais parfois ils bougent pour le boulot visiblement

  2. Curiosités à NY

    Le 20 janvier 2014, 15:22 Répondre

    Magnifiques photos! Mon collegue est texan, je vais me mettre dans sa valise la prochaine fois qu’il rentre voir ses parents!

  3. padoune

    Le 20 janvier 2014, 16:34 Répondre

    <3

  4. Audrey

    Le 20 janvier 2014, 16:43 Répondre

    Très belles photos! Sûrement mon article préféré depuis le début du road trip… j’ai hâte de voir la suite!

  5. Marie

    Le 20 janvier 2014, 16:47 Répondre

    Ehhh mais il faut arrêter là hein. Ça suffit maintenant. Tes photos sont sublimes. Je veux y aller !

  6. Proserpine

    Le 20 janvier 2014, 16:57 Répondre

    C’est mon article préféré ! J’adore la touche d’humour… Mais du coup je suis un peu perdue, c’était cet automne non ? Parce que tes photos de Malaisie sur Instagram sont tellement sublimes, j’ai hâte de les voir en grand… dépêche toi de traverser la planète :D

  7. Julie

    Le 20 janvier 2014, 17:02 Répondre

    Merci beaucoup pour vos belles réactions !

    @Prosperpine oui c’était fin septembre ! je n’ai pas pu garder le rythme des publications en live, c’était trop d’émotions, et aussi je l’avoue trop beau à vivre pour passer mon temps derrière l’ordinateur !! Du coup j’ai posté en live sur instagram, mais sur le blog c’est en différé…
    Pour la Malaisie j’ai déjà toutes mes photos de prêtes, reste l’écriture, et ça arrive ;)

  8. Xel0u le l0up

    Le 20 janvier 2014, 19:33 Répondre

    Non mais ah! J’adore, j’suis fan! Il faut que je rattrape mon retard de lecture là !!!

  9. Alafindelaroute

    Le 21 janvier 2014, 11:36 Répondre

    Ahhhhh le Texas. Super récit et superbe rendu. Tu résumes parfaitement ce que l’on ressent dans ce secteur. Comme tu le sais, on y est passé en août mais on venu de l’autre côté. L’impression est un peu différente. Ça te semble être le desert le plus desert, le morceau d’Amérique avec le plus de far West à l’intérieur. Marathon est fascinant. Big Bend est juste immense. Fort Stockton, je découvre.
    Et le contrôle d’ID, un grand classique. Je m’y revois. Tous ces border patrol….
    Merci pour l’évasion

    Ps : on retrouve le tribunal du juge Roy à Langtry. Malgré pas mal de virées états-uniennes, j’ai rarement vu aussi paumé que ce bled, proche de la Pecos river of course.

  10. Julie

    Le 21 janvier 2014, 13:33 Répondre

    Oui j’imagine qu’en arrivant de l’autre côté, tu as déjà eu ta dose d’ouest ! On avait hésité à passer par Langtry (en fan de Lucky Luke :p) depuis San Antonio, mais la route avait l’air longue et monotone

  11. Corinne (Couleur Café)

    Le 22 janvier 2014, 09:34 Répondre

    Belles belles belles photos !!

  12. anneso

    Le 23 janvier 2014, 14:25 Répondre

    oui bon bah moi aussi j’ai pensé à eddy mitchell…
    et sinon, toute cette lumière et ce soleil dans tes photos ça m’a redonné chaud au coeur (on remercie la météo parisienne pour le contraste)

    bref, ça fait envie…

  13. laura thibault

    Le 24 janvier 2014, 09:38 Répondre

    Rien n’à dire, les photos sont sublimes !

  14. Lucie

    Le 24 janvier 2014, 09:59 Répondre

    Très beau pyasage, un peu arride mais ça donne très envie! A en juger par les photos on dirait qu´fait bien 40 degré!

  15. Marine

    Le 26 janvier 2014, 22:18 Répondre

    Ah le Texas et les texans…! Je ne suis pas allée jusqu’au Big Bend, j’ai vu plus aux alentours d’Austin mais j’adorais la végétation, un peu méditerranéenne. Mais j’imagine que dans le sud et vu les photos ça doit être plus sec. Et manger un barbecue énorme dans un bodyshop (un garage quoi !) avec des gens qui venaient de Louisiane, OMG que c’était bon !

  16. Flo

    Le 28 janvier 2014, 16:29 Répondre

    Superbe ! Je n’ai vu du Texas que Dallas, ça me donne envie d’y retourner !

  17. Remy Planete Maneki

    Le 29 janvier 2014, 14:55 Répondre

    Encore un sympathique récit de voyage. On doit se sentir bien petit dans ces grands espaces désertiques, de vrais décors de cinéma.

    Et puis à la fin, tomber sur un policier qui vous parle de Roppongi en insistant sur la nighlife… Quant à la famille de “chasseurs”, c’est tellement cliché, trop drôle. j’imagine bien le chef de famille et son beau t-shirt :) Sacrés texans !

  18. Lavisionrauz

    Le 21 janvier 2015, 01:26 Répondre

    C’est splendide, les paysages sont merveilleux, je suis amoureuse !

  19. suzie53

    Le 28 janvier 2015, 12:50 Répondre

    Tous ces photos, ca me donne envie de revoir le Texas!j’ai vécu pas mal d’expérience formidable dans cette pays de cow boy sans parler de ces cultures et ces musiques relaxant:)

  20. Sandrine Photographe

    Le 26 juillet 2015, 14:57 Répondre

    Et voilà, j’ai envie d’y retourner !

    Je ne peux que confirmer l’effet “drogue dure” d’un roadtrip dans un pays où l’horizon c’est après la fin de la route, là-bas, au fond, à 8h de route de là ;)

    grrrr

    • Julie

      Le 26 juillet 2015, 15:11

      Tu m’étonnes c’est tellement magique ^^ … On ne se refait pas :D

  21. Lili de Jolis Voyages

    Le 26 juillet 2015, 15:33 Répondre

    Cela semble encore plus aride que le Colorado !

    • Julie

      Le 26 juillet 2015, 16:04

      Oh oui je pense que ça l’est ! Dans le genre aride, l’Arizona et le Nouveau-Mexique ont la palme je crois :p

  22. Fanny Faraboule

    Le 26 juillet 2015, 13:52 Répondre

    et tu as croisé Rantanplan ou Jolly Jumper ?

    • Les carnets de traverse

      Le 26 juillet 2015, 14:05

      J’ai bien cru croiser Rantanplan à un moment ^^ Mais pas de trace de Jolly Jumper ou des Daltons :’)

  23. Ophélie G.

    Le 26 juillet 2015, 17:34 Répondre

    Wahou, ça envoie du lourd ! Tes photos sont incroyables et ton récit est plein d’humour, j’adore ! Je vais de ce pas découvrir les autres étapes de ce roadtrip ! xx

  24. Nicolas

    Le 30 mars 2016, 01:47 Répondre

    Est-ce que vous auriez des sentiers de randonnées à conseiller dans Big Bend NP et le temps nécessaire pour la rando? Merci

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages