Julie Sarperi : portrait d’une voyageuse-photographe hors norme

Chers lecteurs, amis, voyageurs,

Louise et moi souhaitions vous remercier — vos mots ont été si bienveillants et doux envers nous, tout cela nous a donné beaucoup de réconfort et de force, dans cette période cruelle. Je suis persuadé que Julie serait heureuse et très intimidée de savoir que Carnets de traverse a marqué aussi profondément ses lecteurs depuis les premiers travaux de 2007.

Lilie a souhaité que les Carnets ne disparaissent pas avec elle — son magnifique héritage visuel, inspirationnel, poétique, éditorial doit continuer, sous une forme ou une autre !

Julie aimait beaucoup cette idée de transmettre à notre fille ; de l’inviter à poursuivre une œuvre qu’elle a initié à travers le blog, certes, mais aussi à travers ses centaines de petits carnets, remplis de milliers d’anecdotes de voyage, les Polaroïd, les Leica, les trésors de voyage, les livres par centaines, les cartes,…

N’est pas Julie qui veut, n’est-ce pas ? Oui, c’est vrai. Peut-être ferons-nous différemment — mais nous tâcherons de respecter l’âme des Carnets. La qualité du moindre détail, l’esthétique impeccable, l’authenticité, pour permettre aux voyageurs d’y trouver ces quelques minutes de plaisir et de bons conseils. Oui, c’est intimidant, je dois le reconnaître.

 

Julie mon amour, on espère faire au mieux, comme tu l'aurais souhaité. Renaud, Louise

 

Voici quelques mots et traits de caractère de ce qui faisaient le travail de Julie et donc celui de Carnets de traverse.

Les petits carnets rouges

Elle ne les montrait que rarement, les faisait lire à l’occasion à quelques intimes. Les petits carnets de voyage, aux couvertures rouges contiennent des réflexions personnelles, des anecdotes de voyage, des détails sur certains reportages. C’est toujours beaucoup d’émotion de relire ces pages et d’en extraire quelques phrases.
Rien de trop personnel, juste le fil de sa pensée au cours des années, le plus souvent en début de soirée, quand la journée de prise de vue était finie. Elle se lovait dans un fauteuil, regardant par la fenêtre avec un sourire discret. Celui qui disait : “on est pas mal là !”.

 

Carnet du Japon. n°11/27 12 novembre 2016  «Tokyo est devant nous. A quelques centaines de mètres sous nos pieds. Le Japon nous appelle. C’est autre chose qu’une simple prise de vue. Renaud est toujours sensiblement différent quand il photographie ce pays. Je le vois dans son regard et dans sa façon de bouger dans la ville. Le caractère des hommes, le respect des uns aux autres, la politesse, le silence, la beauté partout. J’y suis peut-être moins sensible que lui mais le Japon claque nos visages à chaque instant. Quel pays tout de même !  (…)  Je ne saurais trop dire si ce pays me fascine ou m’effraie. Il y a tant de retenue, tant de contradictions. Mais j’aime être perdue ici.  (…)  Otsukaresama, comme disent les japonais : grosse journée de boulot mais convaincus d’avoir de sublimes images.

 

Carnet d’Irlande. n°06/17 17 juin 2016  «Je pense qu’on a toujours le choix dans la vie. Même si c’est extraordinairement intimidant — on a le choix de faire ce qu’on veut, comme on veut, avec qui on veut. Cela demande du courage, beaucoup de travail et quelquefois, d’avoir la bonne personne à ses côtés.  Aujourd’hui, un lecteur a laissé sur le blog un commentaire qui m’a interpellé :  «Comment faire pour être vous ?»  Quelle drôle de phrase ! Quelle drôle d’association de mots ! Renaud et moi sommes les personnes les plus normales de cette terre, les plus timides sûrement. Nous en tirons une grande force.  Nous doutons de tout, tout le temps. C’est un fait. Mais le doute entretien chez nous une bonne faculté à appréhender les directions qui s’offrent à nous. Douter est une force, je le crois vraiment.  Beaucoup d’étalonnage à préparer ce soir. On est déjà très fatigués mais la qualité sera belle. Penser à faire ce livre un de ces jours. Toutes ces belles images, on en partage si peu !  (…)  Les Leica sont particulièrement humides. L’electronique a lâché vers 16h. Heureusement Renaud a photographié la fin de journée au M6. Well done my love. Nous ferons développer à Cork. Peu de lumière par ici quand même !»  (…)  Demain, direction les Îles d’Aran. Quel bonheur !

 

Carnet de Venise. n°06/16 17 octobre 2015  «Surprise formidable. Ville extraordinaire. Notre vie à Venise pendant 15 belles journées. Quel bonheur ! Nous sommes seuls parmi ces millions de personnes qui visitent la ville. Nous ne les voyons pas. Nous empruntons quelques chemins de traverse, en 10 secondes, la foule n’est plus. Comment ne pas aimer cette ville ?  (…)  Tout est si beau, si esthétique. Les italiens sont des maîtres du beau. Cet après-midi, un motoscafo pour nous seuls. Naviguer le long des canaux, arpenter des recoins inconnus. Tout était parfait. La lumière vive d’automne, les reflets des eaux du Grand Canal. Quel choc visuel ! Quel voyage.  (…)  Louis Vuitton nous demande en collab. Louis Vuitton City Guide ! Damned, pression de faire beau, de faire bien.  (…)  ‘Si l'on a pas compris quelque chose dans le tissu de sa propre existence, Venise est la dernière chance pour le saisir et se ressaisir.’ P. Sollers Dieu que j’aime cette idée.  (…)  Nous devrions vivre à Venise. Un petit appartement, quelques habitudes pour manger dans le quartier. Photographier la ville, travailler sur la petite terrasse. Oui nous devrions habiter Venise.

Les appareils de photographie

Julie ne connaissait pas le Leica avant 2010. Souvent, elle exprimait son insatisfaction avec les autofocus ; le sentiment que l’appareil avait trop de contrôle sur la prise de vue. Avec l’achat du premier Leica M9, l’outil s’est imposé de lui-même dans sa main et dans la photographie de Carnets de traverse. Il y a quelques semaines, Leica nous posait une série de questions intéressantes sur notre travail, à relire ici.

Le rapport au Leica a profondément marqué Julie. Cet appareil discret, presque risible pour beaucoup (son prix ou sa taille ?:) était devenu comme une signature avec une esthétique que l’on reconnaît facilement. Le bokeh, la profondeur des images, la subtilité des dégradés. Je revois dans mon esprit ses premières images faites avec le M9. Il y avait quelquechose d’évident entre son œil, sa main et le sujet à photographier.

Nous travaillons de temps à autres avec Canon et son beau boitier 1d, pour des prises de vue très particulières comme les panoramas extra-larges ou des conditions climatiques extrêmes. Les Leica ne sont tout simplement pas adaptés.

 
 

Le Polaroid

Carnets de traverse est né véritablement à Amsterdam, avec une série de Polaroid annotés et collés sur de simples pages de papier. De là, une narration très personnelle s’est imposée en fil rouge durant toutes ces années.
La série qui me touche le plus est celle du premier road trip aux Etats-Unis, en 2013, entre Boston et Los Angeles. Un voyage unique ! Le travail de Julie sur la photographie instantanée reste tellement juste ; plus de 500 Polaroids réalisés durant ce trip, des images d’une grande beauté ! Tant de trésors jamais montrés !

 

 

Son appareil fétiche : le Polaroid 250 Land Camera et ses films introuvables comme le 669 (couleur) ou 667 (Noir et blanc). Il y avait dans cette chimie photographique une approche aléatoire. Les yeux de Julie semblaient s’ouvrir pour la première fois à la découverte d’une nouvelle image instantanée.

 

L’esthétique photographique

Carnets de Traverse ne serait jamais devenu aussi inspirant sans cette esthétique du voyage. Tant de temps passé à faire, refaire encore et encore les prises de vue. Quelquefois 150 images pour un cadrage ou une composition particulière. Attendre le bon rayon de soleil, le bon personnage, la bonne brume, la bonne vague… Des heures d’étalonnage derrière un mac, à travailler les séries, la cohérence colorielle, le rythme des grilles Instagram ou Facebook,…

 

 

 

Ma chère Julie…

“Il y aurait tellement de choses à dire, montrer, partager sur toi. Mais la vie nous demande de regarder devant, et de ne pas trop cultiver le passé. Ne pas oublier ton image, ta bienveillance, ton humour, ton passage avec nous.

Ton amie Tania a posté il y a quelques semaines une courte vidéo de toi qui me fait tellement rire. Tes éclats et ta bonne humeur qui dédramatisent tout le talent que tu pouvais avoir et te rendaient accessible en une seconde.

 

Une publication partagée par Tania・Les Bonnes Résolutions (@taniahoulbert_lbr) le

 

Veille sur nous.
Renaud, Louise.

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

150 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. Coralie

    Le 22 janvier 2018, 09:27 Répondre

    Ça fait plaisir de vous lire Renaud. J’ai une grosse pensée pour vous et Louise en ce début de semaine.

  2. Sylvia

    Le 22 janvier 2018, 09:39 Répondre

    Je suis heureuse de pouvoir encore suivre sa route, ses chemins ❤️

  3. Melissa

    Le 22 janvier 2018, 09:40 Répondre

    Très bel article ! Aucun doute sur votre réussite à continuer. Courage elle a laissé un merveilleux cadeaux Louise

  4. Christine

    Le 22 janvier 2018, 09:40 Répondre

    ⛵️bel hommage ,la vie continue !

  5. Sébastien

    Le 22 janvier 2018, 09:41 Répondre

    Toutes mes pensées pour Louise et Renaud, j’étais à l’université avec Julie … C’était une belle personne. Il n’y a pas de mots ! Il faut juste continuer comme vous le dites si bien à tracer Sa route.

  6. Pars.courir le monde

    Le 22 janvier 2018, 09:46 Répondre

    Quel hommage, un grand bravo pour votre courage et votre détermination. Vous restez le plus beau des modèles de blogueurs voyages et nous continuerons à vous suivre au plus près. Merci pour votre travail !

    • Carnets de traverse

      Le 24 janvier 2018, 10:56

      Je suis très sensible à votre message, et je vous en remercie ! Merci à vous de nous lire ! A bientôt, Renaud & Louise

  7. Nathalie

    Le 22 janvier 2018, 09:46 Répondre

    Toujours émue par sa disparition, il y a des gens qui vous touchent, même si on ne les connait pas… De douces pensées et hâte de lire les nouveaux articles de Carnets de Traverse

  8. Jennifer

    Le 22 janvier 2018, 09:53 Répondre

    Bel hommage. Je continuerai à vous suivre avec plaisir. Des pensées pour vous et votre petite Louise.

  9. Celine

    Le 22 janvier 2018, 09:54 Répondre

    Je vois que vous avez trouvé votre moteur pour avancer… Je suis tellement heureuse pour vous que vous ayez trouvé cette voie. Mille pensées pour Julie. Courage et force pour vous.

  10. Céline

    Le 22 janvier 2018, 09:54 Répondre

    Très émue et triste d’apprendre sa disparition. Je n’oublierai pas qu’elle m’a donné envie de découvrir l’Écosse, je me suis inspirée de ses articles pour organiser notre road trip. J’étais en admiration devant ses photos. Quel bel héritage pour Louise que les carnets de notes de sa maman. Courage à vous ❤️

    • Carnets de traverse

      Le 22 janvier 2018, 11:21

      Merci Céline ! La disparition de Julie est une épreuve au-delà du difficile. Mais elle souhaitait que notre vie soit la plus belle possible, malgré son absence. Je sais qu’elle est avec nous, au plus plus de notre cœur. Alors nous avançons avec elle, voilà. A bientôt !

  11. Virginie

    Le 22 janvier 2018, 09:57 Répondre

    Superbe initiative, votre courage force l’admiration. Votre amour pour elle est tangible, c’est tellement beau…
    N’abandonnez jamais vos rêves de voyages, et continuez pour elle, car elle ira partout avec vous

  12. Stephanie

    Le 22 janvier 2018, 09:58 Répondre

    C’est une très belle et émouvante idée cela est un beau témoignage d’amour.

  13. Veronique

    Le 22 janvier 2018, 10:00 Répondre

    Mille pensées pour vous et votre petite Louise. Bel hommage que vous faites à Julie en continuant ce magnifique site !

  14. Nadine

    Le 22 janvier 2018, 10:02 Répondre

    Show must go on …

  15. Julie

    Le 22 janvier 2018, 10:04 Répondre

    J’ai découvert Carnets de Traverse sur le tard et ai ete très émue d’apprendre la disparition de Julie. Très bel hommage que vous lui faites en poursuivant malgré tout ce travail et toutes ces belles découvertes, et un très bel héritage pour votre princesse Louise en perspective.

  16. Muriel

    Le 22 janvier 2018, 10:22 Répondre

    Très émue… Mais aussi très contente que les carnets restent ouverts… Je penserai à vous 3, surtout à JuLie, en Ecosse, même si on ne se connaissait pas. J’avais tellement aimé vos récits….Et vos clichés…Merci à vous 3….

  17. Virginie B

    Le 22 janvier 2018, 10:30 Répondre

    bonne chance dans cette aventure, je suis sûre qu’elle veille sur vous !

  18. Lucile

    Le 22 janvier 2018, 10:33 Répondre

    Pour début 2016 le projet d’un voyage aux États-Unis se définissait. Lorsque les premières recherches ont du être effectuées c’est sur Carnets de Traverse que je suis tombée et le récit magnifique de Julie.
    J’ai tout de suite accroché aux images et aux mots.
    Une esthétique qui me touche particulièrement.
    Merci pour ces beaux voyages, j’espère vous lire encore longtemps…

  19. Stella

    Le 22 janvier 2018, 10:33 Répondre

    Bonjour,

    Sacré article que vous nous faites partager ici. On ressent beaucoup d’émotions, c’est très touchant…
    Bon courage pour la suite,
    Amicalement,

    Stella

  20. Gregory

    Le 22 janvier 2018, 10:34 Répondre

    C’est le plus cadeau que vous puissiez faire et continuer ce blog voyage , difficile de trouver les mots pour exprimer l’émotions mais aussi l’admiration de reprendre la barre alors tout nos encouragements !!!

  21. Camille

    Le 22 janvier 2018, 10:37 Répondre

    Ce sont les photos de Julie qui nous avaient inspiré notre road trip en Ecosse, notre plus beau voyage. Pour cet été nous espérons partir en Autriche en suivant également votre superbe itinéraire. Merci de poursuivre ses rêves et sa poésie. Je penserai à elle à chacune de mes escapades. <3

  22. Magali

    Le 22 janvier 2018, 10:38 Répondre

    Nous vous embrassons bien fort et continuerons de suivre les chemins insolites que vous partagerez avec nous. ❤️

  23. Détours du monde

    Le 22 janvier 2018, 10:40 Répondre

    Louise, Renaud, quel bel hommage à Julie. Le portrait d’elle que tu as placé en 2e position dans ce billet est sublime. Julie est magnifique et elle veille sur vous. Amicalement, Sabrina

  24. Maxime

    Le 22 janvier 2018, 10:42 Répondre

    Article merveilleux… merci Renaud.
    Continuez! Oui, continuez tout ça! :- )

  25. Julia Laffaille

    Le 22 janvier 2018, 10:43 Répondre

    Tant de talent en Julie… De très beaux textes, de belles pensées et des images sublimes, peu importe l’appareil. Merci à toi de nous avoir fait rentrer un peu plus dans son monde, c’est inspirant, vivifiant.
    Toutes mes plus chaleureuses pensées à vous deux.

  26. Celine

    Le 22 janvier 2018, 10:46 Répondre

    Ses écrits devraient être dans un recueil ou peut-être juste pour vos yeux. Mais quel bonheur d’avoir pu entrer ne serait-ce qu’un peu dans vos vies, vos voyages. Que carnet de traverse ne se termine jamais pour qu’on puisse avoir toujours un petit bout de Julie et de sa belle humeur.

  27. Äůrėliė

    Le 22 janvier 2018, 10:54 Répondre

    Bravo, c’est courageux. vous êtes admirable, l’amour n’a pas de frontieres raison de plus de poursuivre les rêves de Julie. Elle doit etre fiere de vous de là haut. Courage et merci à vous

  28. Suzanne

    Le 22 janvier 2018, 11:05 Répondre

    Merci Renaud pour ces extraits de carnet, c’est très touchant, ça donne envie d’en lire plus !
    J’ai toujours pensé que le talent de Julie se révèle dans ses notes, simples et poétiques. (De mon point de vue de graphiste, l’écriture est un art bien plus inaccessible… )

    Belle continuation et longue vie aux Carnets de Traverse !
    C’est un peu de Julie qui reste avec nous et ça fait du bien.

    • Renaud & Louise

      Le 24 janvier 2018, 08:40

      On merci Suz, merci d’avoir été là durant ces moments terribles. Nous ferons au mieux pour faire vivre les Carnets de la façon la plus digne et inspirante. Oui nous allons prévoir quelquechose avec ces petits carnets et ces récits de voyage, un truc éditorial que Lilie aurait bien aimé. A suivre !! Bises !

    • Corinne

      Le 26 janvier 2018, 14:46

      J’ai retrouvé son premier livre offert à Séb, fait de collages… plein de peps à la Julie. Mais elle a eu une grande chance d’avoir un photographe qui sache si bien capter des émotions et des états d’esprit ! Félicitations Renaud !

  29. Tina

    Le 22 janvier 2018, 11:08 Répondre

    Une belle transmission et continuité d’un travail si beau que vous réalis(i)ez brillamment. Bravo ❤️

  30. Aala

    Le 22 janvier 2018, 11:12 Répondre

    Tellement de je ne sais quoi depuis l’annonce de la nouvelle … J’avais découvert Julie au travers de ses articles sur Tokyo et j’y ai senti une telle profondeur, une telle douceur et une telle alchimie que j’ai été subjugué.
    J’ai eu l’occasion d’échanger à quelques reprises avec elle et elle était clairement à l’image de ces images et écrits qu’elle retranscrit ici.
    Comme elle le dit dans la vidéo “je m’amuse d’un rien” alors j’espère que l’on continuera tous à “samuser d’un rien” au travers de toutes ses oeuvres.

    Bon voyage Julie

  31. Comme un Avion

    Le 22 janvier 2018, 11:13 Répondre

    Merci beaucoup de continuer ! Bravo pour votre courage. Le travail de Julie est tellement inspirant, on continuera évidement de penser à elle et de vous suivre. Merci et encore Merci… à vous, à elle ! Courage

    • Carnets de traverse

      Le 22 janvier 2018, 11:49

      Merci de votre message ! Je crois vraiment que Julie n’avait pas réellement conscience de son aura auprès de ses lecteurs. Elle était trop humble pour se poser la question “suis-je inspirante” ! Mais oui, elle était l’une des personnes les plus charismatiques que j’ai pu rencontrer. Voilà ! Merci encore ! A bientôt !

  32. Clanpaule

    Le 22 janvier 2018, 11:15 Répondre

    Quel talent et quel travail. Merci pour ce très bel article.

  33. Nicolas Daumas

    Le 22 janvier 2018, 11:18 Répondre

    Particulièrement touché par cet article… Vous avez tout notre soutien dans cette dure épreuve. Bon courage, bonne continuation et que la santé prospère pour vous deux…

    Amicalement,
    Prépare ta Valise

  34. Audrey

    Le 22 janvier 2018, 11:21 Répondre

    Une femme, un talent, un travail et une perception du travail très inspirant en tous point ! Merci.

  35. Damien

    Le 22 janvier 2018, 11:22 Répondre

    Quel exemple pour nous tous. Bravo et merci Renaud de poursuivre l’album d’images. :)

  36. Pierre-Emmanuel

    Le 22 janvier 2018, 11:23 Répondre

    Yes!!! Merci Renaud de partager des “petits bouts d’elle”. Ça fait plaisir de la retrouver à travers ses écrits. Et la vidéo… aaah merci pour le partage. Et évidemment bon courage pour la suite. Surtout si tu reprends les carnets… Ça ferait plaisir, tu en serais digne c’est sûr. et il est sûr également que tu aurais le talent… Bises

    • Pierre-Emmanuel

      Le 22 janvier 2018, 12:49

      Le mieux sera très bien. Honore sa mémoire parce qu’elle le vaut bien. Je ferai de même à chaque fois que je pourrai le faire. Et je pense que je ne serai pas le seul à penser à elle régulièrement, jusqu’à mon dernier souffle… elle a changé des choses dans ma vie. Et elle restera gravée en moi à jamais. Quel plaisir ça va être de te voir poursuivre son oeuvre! (La votre même). Bon courage!

  37. Elisabeth

    Le 22 janvier 2018, 11:28 Répondre

    Très triste. Beaucoup de courage à vous .

  38. Valérie

    Le 22 janvier 2018, 11:38 Répondre

    Ça fait extrêmement plaisir de vous retrouver. Courage à vous dans la poursuite de cette belle aventure

  39. Adrien

    Le 22 janvier 2018, 11:48 Répondre

    Les mots sont aussi touchants que vos voyages étaient/sont/seront entraînants. ❤️

  40. Sandrine

    Le 22 janvier 2018, 11:50 Répondre

    je suis encore si choquée par son départ au ciel, parmi les plus belles étoiles filantes, bienveillantes. Julie, et elle le savait, a été et restera ma source d’inspiration, l’artiste que j’admire le plus dans le secteur de la photo, dans la création artistique, ses carnets de note, ses lectures, ses citations. Julie m’avait conseillée en 2016 sur l’achat d’un polaroïd, passion commune là aussi. Désormais, à chaque fois que je saisirai un instantané, je penserai à Julie <3. Votre belle étoile, votre ange-gardien est heureuse de voir que vous poursuivez son oeuvre. Prenez bien soin de vous surtout et de votre tit amour.

  41. Marion

    Le 22 janvier 2018, 11:50 Répondre

    Bravo pr votre courage
    Votre petite Louise doit être très fier de son papa ! Je continuerai à suivre vos écrits et ses écrits !
    Courage !

  42. Romain

    Le 22 janvier 2018, 11:51 Répondre

    Bravo pour cet article Renaud.

    Déjà d’avoir trouvé le courage de le faire, puis d’avoir si bien résumé Julie de manière aussi simple et sincère.

    Personnellement, les carnets de traverse m’a dans un premier temps fait rêver de ouf, avant de me donner le courage de me lancer dans des voyages en solo, grâce à vos super inspirations et conseils.
    Et rien que pour ça, 1000 mercis <3

    Je vous souhaite le meilleur à votre fille et toi.

    Romain

  43. Sandrine

    Le 22 janvier 2018, 11:51 Répondre

    Très très belle initiative et quelle émotion !
    Merci à julie de nous avoir fait découvrir l’Ecosseentre autre, elle nous a beaucoup inspirée pour notre organisation de notre trip dans les Highlands
    Belle continuation à vous deux

  44. Cindy

    Le 22 janvier 2018, 12:03 Répondre

    bravo! Vos mots sont magnifiques ! Courage dans cette épreuve

  45. Céline

    Le 22 janvier 2018, 12:04 Répondre

    On a toujours été de grands fans de votre travail avec mon copain mais on a jamais laissé de petits mots par ici. On admirait en toute discrétion.
    Je n’ai pas de doute, vous saurez poursuivre cette belle aventure initiée par Julie qui veille sur vous, j’en suis sûre.
    Belle continuation, j’espère vous lire encore longtemps, à votre manière.

  46. Juste

    Le 22 janvier 2018, 12:08 Répondre

    Ce blog est un des premiers que j’ai commencés à consulter quand j’étais étudiante et que j’avais mes premières envies de voyage, et de blogging, toutes deux aujourd’hui réalisées … Je suis ravie de voir qu’il va continuer de vivre, naturellement, spontanément, différemment. Bravo Renaud de faire ça, sûrement pour vous, aussi pour nous. Ma petite Louise est née juste avant la vôtre donc forcément, votre histoire me touche énormément. Bon courage pour la suite et rdv dans de prochaines histoires de voyage !

    • Carnets de traverse

      Le 22 janvier 2018, 12:26

      Merci beaucoup Maud ! J’ai reçu énormément de messages de jeunes/nouveaux parents, choqués par notre situation, à juste titre. Je n’ai pas de mot magique simplement continuer ce blog est un prétexte pour rester au plus prêt de Julie, de son talent, de son aura magique. Elle nous manque à chaque instant mais voilà, il faut avancer comme on peut. Louise est tellement formidable, tellement forte, elle comprend en un instant et c’est extraordinaire de vivre avec cette petite fille ! Je vous souhaite le meilleur. A bientôt !

  47. Mylène

    Le 22 janvier 2018, 12:12 Répondre

    Bonjour Renaud et Louise,

    J’ai découvert le talent de Julie à travers ses carnets de voyages qui m’avaient éblouis, je n’ai ensuite cessé de dévorer tous les articles existants sur le blog, tellement heureuse d’avoir découvert ce petit trésor dont la sensibilité artistique et d’appréhension du voyage résonnait tant en moi. A partir de là, Carnets de traverse est devenu mon espace préféré sur internet, ne cessant de rêver à partir sur vos traces et à parler de votre blog et de ses magnifiques photos autour de moi. Jusqu’à novembre où finalement ma soeur et moi avons planifié un road trip en Ecosse directement inspiré de vos sublimes articles, nous partirons en avril et il est certain que vous serez dans nos pensées.
    Merci d’avoir partagé ces extraits de notes de voyage, tellement évocatrices et subtiles…
    Je suis sûre que Julie vous donnera la force de poursuivre cette aventure tous les deux et de découvrir ensemble de nouveaux chemins de traverse…
    Mylène

  48. Caroline

    Le 22 janvier 2018, 12:13 Répondre

    Très émue de vous retrouver….Les mots sont bien fades, face au drame qui vous touche….Courage à vous et votre petite puce…Que Julie doit être fière de vous !!!!

  49. Laurence

    Le 22 janvier 2018, 12:18 Répondre

    c’est tellement émouvant que je n’en trouve pas les mots … de tout <3 avec vous !

  50. Yohann

    Le 22 janvier 2018, 12:19 Répondre

    Nous étions en Écosse en Mai/Juin, nous avons failli nous croiser plusieurs fois, puisque l’on a emprunter quasiment le même itinéraire à un où 2 jours près. Nous étions sur l’île de Lewis et Harris, ma chérie, fasciné par Julie depuis des années, avait écrit par le biais de votre compte Instagram, pour vous raconter la situation et pour éventuellement pouvoir prendre un café tous ensemble. Malheureusement, vous n’aviez pas prévu d’étape sur ces îles là, il me semble. Nos chemins s’étaient séparer sur l’île de Skye. Elles avaient, alors, échangé quelques messages. Julie avait d’ailleurs fait part de son envie de découvrir l’île d’Harris et Lewis.

    Ont regrette terriblement d’avoir loupé cette occasion de si peu. Ces quelques messages resteront spéciaux pour ma chérie.

    On vous souhaite beaucoup de courage pour la suite, merci de continuer l’aventure.

    • Carnets de traverse

      Le 23 janvier 2018, 08:18

      Merci Yohann de votre message ! Oui l’Ecosse était sans nul doute une des destinations fétiches de Julie. Au-delà de la beauté des paysages, elle y trouvait un espace pour se ressourcer, réfléchir, écrire. Je lui ai fait découvrir l’Islande, elle m’a fait découvrir l’Ecosse pour mon plus grand bonheur. Deux pays magiques. Voilà ! A bientôt !

  51. Anso

    Le 22 janvier 2018, 12:20 Répondre

    ses photos sont si belles… c’est beau de les voir continuer à vivre sur votre blog… Pensées…

  52. Sabrina

    Le 22 janvier 2018, 12:20 Répondre

    c’est juste magnifique ! <3

  53. Catherine

    Le 22 janvier 2018, 12:36 Répondre

    Merci Renaud !

  54. Areski

    Le 22 janvier 2018, 12:37 Répondre

    Juste un mot bravo a vous et bravo a Julie.
    Continuer cest continuer a lui rendre un tres belle homage.
    Bonne continuation

  55. Emilie

    Le 22 janvier 2018, 12:38 Répondre

    Merci Renaud de continuer à honorer sa mémoire. Le travail de Julie est tellement incroyable. Depuis longtemps je vous lis, j’admire votre /son travail. La rédaction des carnets de voyages est tellement personnelle et tellement profonde. Merci de nous faire partager encore un peu d’elle. Belle continuation. Je serai tjs fidèle au poste pour vous lire.
    Emilie

  56. miss thelma

    Le 22 janvier 2018, 12:46 Répondre

    elles sont si belles ces images…
    et c’est une belle démarche de continuer ce blog… les photos ont tellement de valeur…
    courage à vous…

  57. Sandrine | Fraise & Basilic

    Le 22 janvier 2018, 12:54 Répondre

    Elle était solaire et lumineuse et tout dans les mots que tu poses dans cet article ou dans les extraits des carnets de note que tu partages lui rend un très bel hommage. La suite sera forcément différente, mais pas moins belle, je vous le souhaite à toi et à ta puce.

  58. Marie-Julie

    Le 22 janvier 2018, 13:03 Répondre

    Une merveilleuse idée de poursuivre ce blogue. Quel bel héritage pour Louise! Je pense beaucoup à Julie, mais aussi à vous deux, que je n’ai jamais eu l’occasion de rencontrer. Je suis très émue de retrouver ici les photos, mais aussi les mots de Julie. Merci pour ce généreux billet et bonne route!

  59. Amandine

    Le 22 janvier 2018, 13:08 Répondre

    Bonjour Renaud,
    Je ne vous ai découvert que quelques semaines avant ce post Instagram si triste, et pourtant j’ai été touchée. Je suis alors remontée un peu dans votre travail, et j’ai vraiment eu l’impression d’avoir raté quelque chose. J’espère sincèrement que vous continuerez, pour pouvoir vous suivre vous et votre fille, mais également l’influence de Julie dans vos futurs posts.

    Je pars en Islande cet été, je ne manquerai pas de dévorer vos articles avant de partir !

    Bonne continuation et bons voyages

    Amandine

  60. Amélie

    Le 22 janvier 2018, 13:10 Répondre

    Renaud, quel article, quelle ode magnifique, quel hommage ! Fan des premières années, je continuerai de suivre les aventures de Julie – les vôtres – à travers vos récits, ses notes, ses images. Julie, si talentueuse, a tellement inspiré, tant encouragé ceux qui marchaient dans ses pas, c’est un très beau cadeau que de poursuivre son oeuvre. Merci de nous le faire partager ! Cela fait du bien de lire ces lignes… Avec mon affection.

  61. Céline

    Le 22 janvier 2018, 13:18 Répondre

    Bravo Renaud pour ce bel article et merci de nous livrer quelques petits trésors concernant Julie. L’exercice est difficile de reprendre mais je suis certaine que tu sauras faire vivre Carnets de Traverse comme Julie l’aurait voulu. En tous cas, je continuerai à suivre tout cela de près car je suis conquise par ton premier post et tous ces jolis mots.
    Des bises à toi et Louise

  62. Emmanuelle

    Le 22 janvier 2018, 13:26 Répondre

    Les âmes ne se quittent pas … Les anges veillent … Et aux détours des traverses, vos carnets vous porteront sur votre chemin de Vie. Car l’aventure, avec votre petite Louise d’Amour continue !
    Merci de partager avec nous. Vous avez su et vous saurez encore faire résonner cette petite musique des voyages pour nous porter où que nous soyons.
    Permettez moi de me joindre aux encouragements : beaux et heureux travaux artistiques à venir.

  63. Carine

    Le 22 janvier 2018, 13:37 Répondre

    Carnet de Traverse (avec Voyage etc.) est un des premiers blogs de voyage que j’ai suivis quand je me suis mise à voyager il y a 8 ans. J’ai été très touchée par la disparition de Julie car je suis dans les mêmes âges, et avec beaucoup de questionnement sur la vie, son sens, ses priorités. Chaque fois que je serai prise dans le tourbillon de la vie, je penserai à elle pour ne pas oublier où se trouve l’essentiel. Je vais continuer à vous suivre et vous souhaite à vous et à votre petite fille de continuer à faire vivre cet héritage en y imprégnant ce que vous êtes aussi. Je vous souhaite tout le meilleur

  64. Jean-Baptiste

    Le 22 janvier 2018, 13:38 Répondre

    ❤️

  65. Vanessa

    Le 22 janvier 2018, 13:38 Répondre

    Merci pour ces images et ces mots. Beaucoup d’émotions, une grande artiste. Tu en parles bien, c’est simple et pourtant si riche. Merci de poursuivre son oeuvre.

  66. Julie

    Le 22 janvier 2018, 13:51 Répondre

    C’est grâce à elle et ses magnifiques photos que je me suis lancée pour la première fois dans un road trip! Et quelle destination : la Bavière . Merci à elle merci à vous .

  67. Coralie

    Le 22 janvier 2018, 13:54 Répondre

    Tellement vraies ces premières lignes du Carnet sur l’Irlande…

    Je suis très heureuse que vous continuiez d’écrire les Carnets. Je vous renouvelle à tous les deux mes pensées pour cette épreuve.

  68. Jessica

    Le 22 janvier 2018, 13:56 Répondre

    Encore un très bel hommage à Julie. J’ai toujours trouvé que vos Carnets de Traverse étaient particuliers, différents des autres blogs de voyage, toujours de beaux mots et un regard sur le monde si intéressant qui transparaît sur les photos. Bonne continuation à vous.

  69. Hervé

    Le 22 janvier 2018, 13:59 Répondre

    Que dire…vous êtes beaux !!!

  70. Ui

    Le 22 janvier 2018, 14:12 Répondre

    Juste merci de continuer..

  71. Valérie

    Le 22 janvier 2018, 14:13 Répondre

    Je vibrais à chaque publication et je continue de vibrer à la lecture de ces mots. Son travail était une grande source d’inspiration et je suis convaincue que c’est la plus belle chose que de continuer à alimenter cette sphère. Cet article est magnifique. Merci pour le travail réalisé jusqu’ici et à venir.

  72. Elo

    Le 22 janvier 2018, 14:26 Répondre

    ❤️

  73. Laura

    Le 22 janvier 2018, 14:44 Répondre

    J’ai été si bouleversée d’apprendre la nouvelle à l’aube de cette nouvelle année! Mon Charlie a 4 mois de plus que votre petite Louise. Ses carnets nous ont accompagnés sur quelques uns de nos voyages.. on continuera de voyager avec sa poésie!
    Et cette photo de Vik en Islande! Splendide!!!

  74. Jean

    Le 22 janvier 2018, 14:48 Répondre

    Merci Renaud

  75. Karim

    Le 22 janvier 2018, 15:19 Répondre

    Amicales pensées à vous

  76. Antoine – Tous en cavale!

    Le 22 janvier 2018, 15:44 Répondre

    J’ai découvert Carnets de traverse sur le tard, il y a maintenant un an. Sans connaître Julie, j’ai été attristé par son départ. Cette annonce de continuité me réchauffe le coeur car je sais maintenant que son travail et ses souvenirs vont perdurer.
    Bon courage!

  77. Laurent

    Le 22 janvier 2018, 15:57 Répondre

    Merci infiniment de continuer à partager ainsi. Lorsque nous visiterons un lieu, un pays en suivant ses conseils, vos conseils, en s’inspirant de votre expérience, nous aurons toujours une pensée pour vous 3. Je suis extrêmement touché que l’aventure ne s’arrête pas là. Merci mille fois.

  78. Myriame

    Le 22 janvier 2018, 16:35 Répondre

    Je suis contente de retrouver carnets de traverse. Merci de continuer. Vous avez beaucoup de force avec Louise.

  79. Melanie

    Le 22 janvier 2018, 16:36 Répondre

    Incontestablement, Carnets de traverse est la plus belle source d’inspiration et de partage sur les voyages qui existe. J’ai fait la côte ouest des Etats-Unis avec les Carnets comme guide, l’Ecosse à venir également.
    Julie avait le don pour tourner ses billets de façon simple et lyrique. Et sa passion pour la photo, comme vous dites “Il y avait quelque chose d’évident entre son œil, sa main et le sujet à photographier”. Les quelques échanges par mail que j’avais eu avec elle m’ont fait découvrir une femme passionnée et passionnante. Elle déposera toujours une étincelle sur les Carnets.
    Merci pour cet article ! Prenez soin de vous deux, soyez forts et entourés !

  80. Claire

    Le 22 janvier 2018, 16:37 Répondre

    Très émue par cet article et par cette aventure qui continue malgré tout. Juste merci .
    On sera beaucoup de passionnés de voyage à avoir une pensée pour elle au grès d’une photo, en Ecosse ou ailleurs

  81. Wande with Lola

    Le 22 janvier 2018, 16:38 Répondre

    Magnifique article et très bel hommage à notre talentueuse Julie!

  82. Myriam

    Le 22 janvier 2018, 16:41 Répondre

    Merci , cela aurait été tellement dommage que votre élan artiste commun s’évanouisse. Elle a été puis vous deux avez été la source d’inspiration dans tous ces domaines où vous excellez. Par ce choix Julie est avec nous, puisqu’elle est en vous. Merci Renaud, tenez bien la barre !

  83. Fabienne

    Le 22 janvier 2018, 16:42 Répondre

    Magnifiques mots belle continuation. …moi je serai là.

  84. Kaly

    Le 22 janvier 2018, 16:58 Répondre

    Très bel article ! Elle sera notre bonne étoile ⭐️ à tous les globe-trotters dans chacun de nos prochains voyages … pensée à toi et à la petite Louise

  85. Helenãoa

    Le 22 janvier 2018, 17:04 Répondre

    Quel joli trésor vous nous montrez là ! J’adorais venir sur votre blog pour voyager… une parenthèse et grâce à vous je pouvais découvrir, voyager et rêver de ces paysages et de ces jolies photos. Quel travail !! Je pense bien à vous & votre fille :) :)

  86. Emilie

    Le 22 janvier 2018, 17:06 Répondre

    Un très bel article… Doux et empli d’amour. J’ai adoré pouvoir lire ces réflexions tirées de ses petits carnets rouges. Ca m’a permis d’en apprendre un peu plus sur elle, sur vous. Au plaisir de te relire et te suivre dans cette nouvelle aventure ^^

  87. Noémi

    Le 22 janvier 2018, 17:17 Répondre

    Merci Renaud de reprendre la plume pour faire perdurer ce magnifique projet, et la flamme de Julie… Belle continuation <3

  88. Camille

    Le 22 janvier 2018, 17:24 Répondre

    Carnets de traverse est certainement le premier blog de voyage qui m’a réellement intéressée. C’est aussi le plus poétique, le plus beau et le plus vrai que je lis. Je suis heureuse qu’il continue sa route, même sans Julie … Je ne la connaissais qu’à travers les Carnets, mais Julie est une artiste qui m’a énormément inspiré, et dont la poésie et la délicatesse, qu’elles soient visuelles ou écrites, m’ont beaucoup touché. Il est difficile d’exprimer ce qu’une photo et des mots peuvent faire ressentir, et d’expliquer comment le départ d’une inconnue peut me bouleverser de cette façon. Son travail restera une source d’admiration et d’inspiration. Merci pour cet hommage et merci de le laisser vivre. Bon courage à vous.

  89. Céline

    Le 22 janvier 2018, 17:24 Répondre

    Je ne peux m’empêcher d’être vivement émue par ces mots et ces images. Julie nous a inspiré tellement de voyages, tellement de moments magiques partagés avec mon amour, mes amours depuis l’arrivée de notre petit bonhomme. Votre façon de voir la vie, le monde et voir de l’avant me touche profondément. La vision de Julie a animé chez moi cette envie de voir toujours plus. Ses images sont et resteront. Continuer cette oeuvre est la plus belle des choses à faire.

  90. Helene

    Le 22 janvier 2018, 17:28 Répondre

    Toute mon admiration pour le choix que vous faites de continuer ce blog . Il n’y a pas d’autres moyens que de parler sans cesse de ceux qu’on a tant aimés.

  91. Laurence

    Le 22 janvier 2018, 17:33 Répondre

    Bravo pour votre courage et votre envie de continuer,et merci!❤️

  92. Marie-Noelle

    Le 22 janvier 2018, 18:09 Répondre

    Cette video c’est tellement Julie telle que je me rappelle. ce rire, cet humour!! Embrasse bien la petite Louise, elle va avoir besoin de 2 parents en un!

  93. Yannick

    Le 22 janvier 2018, 18:11 Répondre

    Bravo Renaud et bon courage à vous deux, merci de continuer les carnets cette part de Julie qu’il nous restent. Je me souviens de ses premiers Polaroïd et j’ai suivi toute ses évolutions . Elle était douée et à l’Iloi où on s’est rencontré en 2005 on l’avais vu.

  94. Hélène

    Le 22 janvier 2018, 18:45 Répondre

    Contente de vous revoir et merci de nous offrir encore la chance de partager un peu de vos rêves en poursuivant ainsi vos aspirations communes. Ce courage vous honore.

  95. Maria

    Le 22 janvier 2018, 18:51 Répondre

    Bravo et merci Renaud de poursuivre cette magnifique aventure “autrement”, toujours avec talent et les belles valeurs qui font votre différence… Le moment venu, nous serons là pour vous accompagner avec plaisir et émotion. Ne l’oubliez pas. Quand vous le déciderez… ✈️

  96. Claire

    Le 22 janvier 2018, 18:52 Répondre

    une pensée pour Julie tous les jours…

  97. Caroline

    Le 22 janvier 2018, 19:03 Répondre

    Que d’émotion! Que d’amour! Merci à vous de continuer cette aventure ! De notre côté nous continuerons à voyager après la Réunion l islande New york Bergame l écosse le canada … que Julie nous a tant inspirés ..nous continuerons grâce à Julie avec Julie ..bien à vous

  98. Malak

    Le 22 janvier 2018, 19:11 Répondre

    Merci Renaud pour ce ce beau cadeau, quel bonheur de le lire, et voir notre Julie.
    Un bout de Julie est toujours avec moi, et tous les jours je la balade dans Tanger, comme on l’avait fait avec Suz et Fred il y a 7 ans déjà!
    Je suis toute émue de savoir que je continuerai à la découvrir encore et encore à travers toi, Louise et les cartes de traverse.
    Alors, merci pour ta générosité, car c’est l’amour que Julie avait pour le monde que tu continue à transmettre et partager, avec du talent et de l’humilité.
    Comme le dit Julie à la fin de la vidéo de Tania, “c’est magique” <3

  99. Laurène

    Le 22 janvier 2018, 19:57 Répondre

    Émue, et si heureuse de vous lire Renaud ! Passionnée de voyages, j’ai découvert le blog Carnets de traverse il y a plusieurs années. C’est le premier blog voyage que j’ai commencé à suivre et il est toujours resté mon préféré ! Très admirative du talent de Julie, de son travail, totalement fan de son univers et de l’oeuvre qu’elle en a fait… Julie était ma chouchoute comme je l’appelais ! Sa disparition m’a énormément chamboulée (et me chamboule encore). Quelle joie de lire ce très bel article et d’apprendre que l’aventure des Carnets de traverse va se poursuivre !! Nul doute que vous en serez à la hauteur… Julie doit être tellement fière de vous, de là-haut. Je vous souhaite bon courage, bonne continuation, prenez soin de vous et de votre petite merveille, et au plaisir de vous lire ! Hâte de lire le nouvel article sur l’Ecosse d’ailleurs, ce pays me fascine et me fait rêver depuis pas mal de temps maintenant… en grande partie grâce à Julie.

    • Carnets de traverse

      Le 23 janvier 2018, 08:15

      Merci Laurène ! Votre message me touche et j’espère que la suite des Carnets saura trouver un fil rouge juste et inspirant, comme l’a été Julie durant toutes ces années. A bientôt ! Renaud

  100. Cédric

    Le 22 janvier 2018, 20:06 Répondre

    merci à vous !

  101. Alexandra

    Le 22 janvier 2018, 20:12 Répondre

    Merci Renaud pour ce Courage….pour cette Force….Merci de continuer à nous faire Partager ce que Julie aimait !!! Merci pour ces moments précieux….Julie brille en vous Je vous admire !!! Courage à vous et Louise

  102. Sylvie

    Le 22 janvier 2018, 20:29 Répondre

    Tout simplement : merci !

  103. Emily

    Le 22 janvier 2018, 21:34 Répondre

    Bravo Renaud pour faire vivre ces carnets. Nous avions été en Écosse à glengorm Castle sur les conseils de Julie et de ses carnets. Gros bisous à votre petite Louise Émily

  104. padoune

    Le 22 janvier 2018, 23:07 Répondre

    “La plus douce consolation pour un cœur meurtri est de transformer sa douleur en bienfaits. Ses larmes sont moins amères quand il sèche d’autres pleurs.” Eugène Marbeau

    Merci de poursuivre ce voyage Renaud ❤ et bravo pour ce courage.

  105. Lionel

    Le 22 janvier 2018, 23:52 Répondre

    C’est avec une immense tristesse que j’apprend le départ de Julie, “rencontrée” en 2008 au hasard d’un concours de carnets de voyage. Ma Route des Indes croisait alors son tout premier Carnet de traverse (Amsterdam en Polaroïd) et je suivais depuis avec admiration la sensibilité de son travail comme la poésie de ses réalisations.

    J’ai l’étrange impression de perdre un proche, alors même que nous ne nous sommes jamais vus et n’avions échangé qu’une poignée de mails en 10 ans, au hasard de nos actualités. Sans doute est-ce la “trace” que laissent les grands voyageurs à ceux qu’ils inspirent… ou ce “supplément d’âme” que les belles personnes parviennent à transmettre sans même vous rencontrer.

    C’est une belle route qu’elle a tracée et que je suis heureux de vous voir reprendre.

    Avec toute mon admiration

    • Carnets de traverse

      Le 23 janvier 2018, 08:23

      Merci Lionel ! Vous êtes nombreux a avoir exprimés cette idée de perdre un proche à l’annonce du décès de Julie. Je comprends parfaitement cet état. Elle donnait beaucoup, avec une grande pudeur, beaucoup d’humilité ; cela a créée une belle relation avec ses lecteurs. L’attachement était très fort je pense ! A bientôt !

  106. Jaafar

    Le 23 janvier 2018, 00:37 Répondre

    Quel plaisir de voir ce magnifique blog continuer sa route. Nul doute que vous serez garder l’âme de Julie.
    Votre histoire me parle tellement, nous voyageons depuis longtemps en famille, j’ai deux petites filles et un petit blog pour quelles puissent se souvenir … Je trouve si beau votre envi de continuer à faire vivre ces talentueux carnets pour ne pas dire les plus beaux à mes yeux.

    Family Backpacker

  107. Family Backpacker

    Le 23 janvier 2018, 01:01 Répondre

    Pour tout vous dire à coeur ouvert, nous avons vécu votre deuil au sein de ma famille, mes petits bouts connaissaient mon attachement à Julie et à ses carnets. Elles étaient très tristes et avaient une envie de serrer fort Louise pour la consoler …

  108. Edaj

    Le 23 janvier 2018, 06:21 Répondre

    Nous continuerons à suivre avec attention ces récits tellement inspirants!
    Au plaisir de vous lire Renaud.

  109. Céline

    Le 23 janvier 2018, 07:13 Répondre

    Avec Fabien vous nous avez inspiré pour l’Ecosse et donné envie de tant d’autres voyages… Heureux d’apprendre que Carnets de traverse poursuit sa route pour continuer de faire vivre Julie et montrer la voie à Louise… Nous continuerons de vous suivre !

    • Fabien

      Le 23 janvier 2018, 07:45

      Notre road trip dans les hébrides et les highlands restera un voyage singulier et symbolique pour nous. Il sera forcément rattaché à carnet de traverse et aux quelques échanges que nous avions pu partagés avec Julie pour organiser notre périple. Bien à vous !!

  110. Francine

    Le 23 janvier 2018, 07:41 Répondre

    Merci de continuer les Carnets de voyages de Julie, c’est une belle transmission et nous sommes nombreux à continuer à vous suivre, merci Renaud.

  111. Nelly

    Le 23 janvier 2018, 08:10 Répondre

    Très touchée par votre histoire. Je vous suis depuis le début et je continuerai de vous suivre avec un grand plaisir, c’est sûr ! Plein de courage à vous et vos proches.

  112. Cécile

    Le 23 janvier 2018, 09:22 Répondre

    Merci Renaud ! Tendres pensées pour vous et la petite Louise <3

  113. Les Petites M

    Le 23 janvier 2018, 09:37 Répondre

    Merci pour ce retour et ce partage!
    Heureuse de pouvoir continuer à découvrir à travers les yeux de Julie <3
    Life goes on.
    Mille pensées.
    Marion

  114. Schoettel Céline

    Le 23 janvier 2018, 10:18 Répondre

    Merci à vous de continuer ce magnifique travail. Au moment où j’ai découvert ce blog, je travaillais dans l’édition et j’ai été subjuguée par la qualité de celui-ci. Je crois que je dois à Julie mon envie de moi aussi faire mes propres carnets de voyage, ce que j’ai réalisé au cours d’un tour du monde quelques années plus tard. Comme elle et comme vous, il y a cette recherche de la composition, de la belle photo, le goût du pola, les dessins, les textes, les objets glanés… Aujourd’hui me voilà bien loin des chemins de traverse mais chaque voyage m’y ramène et toute la poésie de la découverte et l’exigence de l’écriture avec. Votre blog restera une vraie source d’inspiration pour moi. Continuez à tracer des sillons et nous faire rêver. En hommage pour elle. L’appel de l’ailleurs est plus fort que tout.
    Céline

  115. Chloé

    Le 23 janvier 2018, 10:52 Répondre

    Une énorme pensée pour vous Renaud et Louise.
    Je suis une anonyme parmi tant d’autres et comme tant d’autres vos aventures m’ont beaucoup inspirées. Votre histoire m’a également beaucoup touchée. J’avais une énorme admiration pour le talent de Julie et ce que vous avez créé ensemble.
    Je continuerai à vous suivre avec un très grand plaisir. Et je vous souhaite surtout beaucoup de courage à tous les deux ainsi qu’à vos proches.
    Chloé

  116. Anne

    Le 23 janvier 2018, 11:02 Répondre

    Bien sur, que continuer, c’est continuer à faire vivre cette part d’elle, tant que vous en aurez envie, tant que vous en aurez besoin. Et c’est transmettre tout ça à votre fille.
    Beaucoup d’amour à vous.

  117. Elise

    Le 23 janvier 2018, 11:19 Répondre

    Votre travail avec Julie a toujours été sublime et délicat et m’a beaucoup inspirée pour mes propres voyages et projets persos, je suis sûre que cela perdura ! Merci de reprendre la plume avec un si bel article Renaud et Louise. Je pense à vous et vous souhaite beaucoup de courage. Elise

  118. Flo

    Le 23 janvier 2018, 17:11 Répondre

    Afin de préparer notre voyage u Portugal, j’avais commandé son magnifique carnet de voyage. L soin qu’elle avait porté au conditionnement du livre emballé dans du ppier de soie et le gentil petit mot personnalisé écrit à la main (elle avait un très belle écriture) glissé à l’intérieur m’avait énormément touchée. Une belle personne

    • Anonyme

      Le 24 janvier 2018, 20:51

      Vous avez raison ! Ce n’est pas une simple commande que j’avais reçue ce jour-là, mais un cadeau ! Que je garde précieusement avec le petit autocollant ;) Est-il nécessaire de rajouter que de plus ce carnet est tout simplement magnifique ? oui <3

  119. Fabienne

    Le 23 janvier 2018, 18:29 Répondre

    Bravo ! Quel courage de continuer ce beau voyage ! Je suis sûre que vous serez nous faire partager de bien belles choses !

  120. Elodie

    Le 23 janvier 2018, 21:38 Répondre

    Merci de partager encore ces si belles traversées…. Véritable prouesse de beauté, de sensibilité. Un visage souriant gravé, une jolie Julie pétillante….
    Courage à vous

  121. JULIE

    Le 23 janvier 2018, 22:34 Répondre

    Je suis très touchée par tout votre travail artistique et photographique ainsi que vos précieux conseils qui me donnent toujours envie de voyager, photographier et me permettent de rêver.
    Continuez ainsi, Julie sera toujours auprès de vous. Mes pensées vous accompagne. Une autre Julie.

  122. Clotilde

    Le 23 janvier 2018, 22:36 Répondre

    Superbe hommage… Que la vie soit belle et douce avec vous pour ce nouveau chapitre. Je vous souhaite beaucoup de courage et d’amour. Pensées pour vous 3.

  123. Nathalie

    Le 24 janvier 2018, 08:15 Répondre

    C’est grace à son site que j’ai organisé tous mes roadtrips en Ecosse, et c’est toujours son site que je consultais avant de me décider sur une nouvelle destination…

  124. Anonyme

    Le 24 janvier 2018, 09:49 Répondre

    J’admire énormément votre courage… continuez ainsi.
    Traveling, the only thing you buy that makes you richer

  125. Sofa Sofar

    Le 24 janvier 2018, 11:23 Répondre

    C’est par ce bel hommage que nous découvrons la triste nouvelle… Avec admiration, nous vous souhaitons une douce continuation. Amicalement, Alice et Grégoire.

  126. Valerie / Cactusetflamingo

    Le 24 janvier 2018, 12:43 Répondre

    Comme dit sur instagram, je suis très émue même si je suis je ne vous “connais” que depuis peu…
    Votre magnifique guide sur Tokyo m’a suivie tout au long du merveilleux voyage que j’ai terminé cette nuit, le retour fut rude lorsque j’ai lu vos mots.
    Merci pour ceux-ci, magnifique est tellement profonds, quel bel hommage… et on sent bien qu’il reste pudique et qu’il ne s’agit que de la partie immergée de l’iceberg qu’était votre tendre et douce Julie.
    Courage à tous les deux, certes la vie continue et doit continuer, mais pour nous, lecteurs, merci pour ce merveilleux cadeau que vous nous offrez en partageant et continuant ce si beau travail entamé.
    Courage à tous les deux, et affectueux bisous à Louise de la part de ma Louise (12 ans)

  127. Gauché

    Le 24 janvier 2018, 12:50 Répondre

    J’ai été profondément attristée en apprenant que Julie s’en est allée. J’ai découvert votre blog depuis une petite année et depuis il est devenu mon compagnon d’inspiration … une source de conseils précieux (utilisés d’ailleurs récemment en Autriche et pour lesquels je vous remercie tous deux), d’idées et surtout de beautés et de rêves. Une façon de voyager en équilibre avec la nature et les hommes, une envie folle de découvrir le monde en prenant le temps … Le temps d’observer … de se laisser porter … de recevoir ce que le monde à à offrir … et aussi de donner … Le voyage commence dans vos photos … La soif de découverte de Julie brille sur carnets de traverse et brillera encore longtemps ! Que sa force vous guide! Je continuerai à suivre votre précieux blog ! Sincèrement. Virginie

  128. Alain

    Le 24 janvier 2018, 17:13 Répondre

    C’est avec grande tristesse que j’apprends que Julie nous a quitté. La vie est parfois bien cruelle, mais il faut avancer, et s’efforcer de ne conserver que les beaux moments. Merci pour cet hommage à Julie.

    Courage à vous deux et au plaisir de vous lire sur ce merveilleux blog, si particulier et unique.

    Amicalement

    Alain

  129. Lolli

    Le 24 janvier 2018, 18:04 Répondre

    Je suis heureuse que ce blog perdure, que l’héritage de la photo soit encore là. Une grosse pensée pour vous 2.

  130. Julie / hors du temps

    Le 24 janvier 2018, 20:44 Répondre

    C’est un magnifique portrait d’une blogueuse/photographe qu’on aimait tous beaucoup, et qui nous inspirait beaucoup. Julie m’avait impressionnée par son parcours : ingénieur, et puis finalement artiste :) Je crois que du coup, même si je ne la connaissais pas, elle me donnait beaucoup d’espoir, de se dire que finalement, rien n’est tracé :)

    Merci beaucoup de continuer son travail et sa philosophie.

    & beaucoup d’amitié pour Louise :)

  131. Anaïs – A BUNCH OF FUTILITIES

    Le 24 janvier 2018, 22:08 Répondre

  132. Anonyme

    Le 24 janvier 2018, 21:12 Répondre

    J’ai découvert voter blog il y a peu mais je suis tout de suite devenue une lectrice fidèle, Grâce à vous nous avons vécu une nuit inoubliable dans le château de l’ile de Mull notamment. Je suis vraiment très touchée par cette nouvelle et vous souhaite tout le courage nécessaire pour surmonter cette épreuve. Belle vie à votre blog.

  133. Paul Robida

    Le 26 janvier 2018, 15:47 Répondre

    Passer de l’excitation que procure la découverte d’un nouveau carnet, à la tristesse que me cause votre perte.

    Sans vous connaître, je suis attaché à vos aventures, votre passion pour la découverte, et cet art de nous faire voyager à travers ces magnifiques images.

    Je ne peux que m’associer à votre peine, et souhaite que votre fille et vos futurs voyages vous aide à passer ce difficile moment.

    Courage.

    Paul

  134. Christophe

    Le 26 janvier 2018, 17:30 Répondre

    Je suis très attristé de la disparition de Julie. Il faut être une belle âme pour avoir réalisé toutes ces sublimes photos. Des clichés, des mots qui m’ont beaucoup inspiré et m’inspireront encore beaucoup pour mes voyages. Le monde a perdu un beau regard et une belle plume, tellement poétiques.

  135. Clément

    Le 26 janvier 2018, 19:52 Répondre

    Bonjour Renaud & Louise,
    je suivais le travail de Julie depuis le tout début en 2006. L’esthétique de ses images et un rapport au voyage qui me parle, voilà ce qui m’a toujours plu dans son travail, dans votre travail.
    On ne se connaît pas, pourtant je suis ému de la disparition de Julie et me sens très proche de toi et de ta fille. Ce portrait que tu écris dans cette page est magnifique, très touchant. Je vous envoie beaucoup de force et de courage à tous les deux, que la passion du voyage et de la photo continuent à vous inspirer, à vous guider vers les beautés de notre terre, de ses habitants, de la vie.

  136. Maëva’s Mapa Mundi

    Le 27 janvier 2018, 23:13 Répondre

    On peut lire tellement d’amour dans ces mots et on voit dans ces photographies la douceur de Julie. Je vous suivrai dans vos prochaines aventures comme je le faisais avant, en espérant me faire moins discrètes dans les commentaires.

  137. Reverdy Dominique

    Le 1 février 2018, 21:18 Répondre

    Merci de tout coeur de ce cadeau, exprimer avec délicatesse, profondeur et richesse votre amour. Partager les photos de Julie, solaire et ses notes personnelles qui nous racontent un peu plus d’elle et de vous. Ce n’est pas anodin que tant de personnes se soient émus de son départ. Découvrir de nouvelles routes et gens, transmettre encore et encore avec (et pour) votre petite fille sera votre inspiration pour continuer à faire vivre Julie et votre projet commun. Je suivais Renaud et Julie, je suivrais Renaud et Louise avec Julie tout près en arrière plan. Dominique

  138. Jean Sarperi

    Le 6 février 2018, 19:35 Répondre

    Merci à tous pour vos hommages sincères.
    Jean ,Son papa

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages