Les Îles Oki. Un voyage au Japon hors des sentiers battus

Voici un voyage très atypique ! J’ai eu l’occasion d’explorer il y a quelques temps les îles Oki — petits bouts de terres japonaises isolées à une soixantaine de kilomètres de la grande île ‘Honshu’. Expérience de photographie des plus étonnantes au cœur d’un Japon traditionnel, enrichi d’atmosphères méditerranéennes et sauvages — où le temps semble avancer beaucoup moins vite qu’ailleurs !

Les « Îles au Large », anciennes terres de disgrâce de la noblesse japonaise, révèlent quelques belles surprises — et peuvent s’inscrire dans un voyage au Japon hors des sentiers battus !

Si vous souhaitez vivre un voyage authentique, loin des grands spots inspirés par Instagram : les îles Oki sont un joli condensé de petites aventures, de belles rencontres et d’esthétiques étonnantes !

 

voyage japon hors sentiers battus

A lire dans cet article — Les îles Oki : guide pratique et conseils de voyage

1. Inspiration photographique
2. Les îles Oki, c’est où au Japon ?
3. Pourquoi visiter les îles Oki ?
4. Guide de voyage :
• Combien de temps rester sur place ?
• Quelle saison privilégier ?
• Quel budget prévoir ?
• Comment rejoindre les îles Oki ?
• Comment se déplacer sur place ?
• Comment se déplacer d’île en île ?
5. Que voir sur les îles Oki ?
• L’île de Dogo
• L’île de Nishinoshima
• L’île de Nakanoshima (Ama)
• L’île de Chiburijima

voyage japon hors sentiers battus

1. INSPIRATION PHOTOGRAPHIQUE

Les îles Oki font partie de ces expériences de voyage inattendues — débarrassées de toute idée d’un « wahou » intimidant ou trop vu.

Ici, le regard et le corps se laissent porter par de petites routes sans lustre mais quelquefois étonnantes ; par des liaisons en ferry surprenantes ou encore de petits ryokans de famille à l’accueil extraordinaire.

Après l’extravagance luxueuse de Tokyo, les atmosphères modestes des îles Oki sont un doux sentiment pour qui aime cette idée de slow-travel : un certains étonnement pour l’insignifiant, quelques pertes de repères, une douce esthétique et une puissante envie de s’y installer quelques semaines !

 

voyage japon hors sentiers battus

(Côte ouest de l’île d’Honshu ) — Les liaisons quotidiennes entre l’aéroport d’Osaka et les îles Oki sont réalisées par la Japan Airlines (JAL). De minuscules avions d’une quinzaine de places donnent à ce trajet d’une heure quelques airs de petites aventures…

 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Nishinoshima) — Le rouge orangé traditionnel du tori-i shintô disparait par ici ; le blanc et le bois brut donnent un aspect doux à l’espace sacré. L’eau translucide est à quelques mètres, le sanctuaire Kuniga (国賀神社) est modeste. Quel peut-être le kami (esprit) enfermé dans ce lieu protégé ? Un héros local devenu mythique ?

 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Dogo) — Sur la partie Ouest de l’île : la sublime côte de Jodogaura (浄土ヶ浦海岸) et ses eaux cristallines — de magnifiques îlots viennent donner une vision très inattendue d’un Japon méditerranéen ! A voir absolument !

 

voyage japon hors sentiers battus

HAUT (Ile de Nishinoshima). La falaise de Matengai (摩天崖), un endroit incontournable des îles Oki. | BAS (Ile de Dogo). Le Cap Nagu-Misaki (那久岬), offre une vue imprenable sur les îles Dōzen au loin.

 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Dogo) — L’entrée des cascades de Dangyō-no-taki (壇鏡の滝) !

2. LES ÎLES OKI : C’EST OÙ ?

Au large de Matsue sur la côte Ouest de l’île d’Honshu, rares sont les voyageurs à remarquer ces presque 200 îles perdues en Mer du Japon, dont seulement quatre sont habitées.

L’île de Dogo est la plus grande (l’aéroport d’Oki y est installé) — Nishinoshima, Nakanoshima et Chiburijima forment un ensemble de trois îles appelé îles Dôzen.

Environ 25 000 personnes vivent sur ces quatre îles, essentiellement de la pêche, la culture du riz et un peu de tourisme (le plus souvent local).

 

voyage japon hors sentiers battus

3. POURQUOI VISITER LES ÎLES OKI ?

Les quatre îles : Dogo, Nishinoshima, Nakanoshima et Chiburijima — offrent surtout 1des paysages et des points de vue atypiques pour un Japon que l’on dit peu spectaculaire.

On y retrouve beaucoup de 2temples et sanctuaires entourés d’une atmosphère sauvage très particulière — qui donne à la découverte des lieux quelque chose d’agréable à vivre. Lors des 3périodes de festivals, c’est une jolie émulation qui anime les îles et cela, quasiment toute l’année.

Les japonais aiment la nature, les grandes forêts notamment — elles font partie de leur culture de la méditation et de l’introspection — les îles Oki sont couvertes de 4grandes surfaces boisées, luxuriantes et très photogéniques ! Beaucoup de contes et de légendes sont installés dans la culture locale autour des grands arbres millénaires ou des génies de la forêt.

 

Hayao Miyazaki — génial dessinateur, réalisateur et cofondateur du Studio Ghibli — connaît parfaitement toutes ces histoires insulaires dans ce Japon loin de l’hyper-modernité. Rappelez-vous de Princesse Mononoké.

 

Sans oublier 5la cuisine locale et la variété incroyable de poissons que proposent les restaurants et les petites échoppes. Les saveurs y sont riches, d’une grande authenticité et d’une fraîcheur incroyable !

Les îles se visitent à pied, à vélo, en voiture ou en bus. Il est tout à fait possible de louer à peu prêt tout sur place (sauf le bus:, quoi que…). Je vous en reparle plus bas !

 
 

(Ile de Dogo) — Le nom Chichi-sugi signifie ‘Cèdre Japonais du Sein’ (岩倉の乳房杉) ; il fait référence à la forme féminine (la poitrine) de cet arbre quasi millénaire ; il pousse sur le Mont Daimanji (608m) – la plus haute montagne de l’île (Leica M6 + Film Portra 800 135)

 
 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Dogo) — Atmosphère d’un autre temps dans le sanctuaire de Tamawakasu-mikoto (玉若酢命神社). Tous les 5 juin, lors du festival Gorei-furyū (御霊会風流), huit chevaux sacrés portant les divinités des huit régions des îles Oki galopent à travers les portes du sanctuaire.

 
 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Nishinoshima) — L’esthétique austère du sanctuaire shinto de Yurahime (由良比女神社). Un festival très populaire s’y déroule le dernier week-end de juillet. Les hommes du village d’Urago portent le mikoshi (un sanctuaire transporté sur les épaules) donnant le coup d’envoi aux danses et aux musiques traditionnelles ! (Leica M6 + Film Portra 800 135)

 
 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Nishinoshima) — La côte Ouest de l’île est en partie recouverte de grandes forêts et de prairies tombant directement dans la mer.

 
 

4. GUIDE DE VOYAGE — LES ÎLES OKI (DOGO, NISHINOSHIMA, NAKANOSHIMA ET CHIBURIJIMA)

Pour préparer votre visite sur les îles Oki, voici toutes les informations et les conseils que j’ai pu collecter sur place, auprès des habitants !

 

COMBIEN DE TEMPS Y RESTER ?

Deux à trois jours — Les quatre îles sont riches (paysages, points de vue, trails/randonnées, temples, traditions, restaurants…), une exploration de trois belles journées offre une belle expérience d’Oki !

La découverte des sentiers de randonnées dans les grandes forêts ou sur le littoral ; les visites de quelques temples en bord de mer, les festivals du printemps et d’été, la plongée dans les eaux translucides, quelques excursions en bateau le long des côtes,… il y a de quoi faire !

 
 
 

QUELLE SAISON PRIVILÉGIER

Le printempsA partir d’avril-mai, les festivals recommencent sur les îles, les températures remontent doucement (17°/20°) et deviennent agréables, le soleil se couche vers 18h00 ; ce qui est très correct !

L’automneDe septembre à novembre, la période est faste. La nature est encore très belle, pas mal de festivals sont donnés et très prisés des voyageurs japonais. Tous les festivals traditionnels des îles Oki sont à consulter ici.

La période d’hiver (déc., jan., fév..) est à éviter, les ferries sont souvent annulés pour cause de mers démontées. De plus le froid, le vent sont particulièrement mordants sur ces îles plutôt isolées.

 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Nishinoshima). La côte de Kuniga est largement déchiquetée autour de l’arche de Tsutenkyo (通天橋) ; les roches volcaniques ont peu à peu été érodées par l’eau et le vent. Le lieu a beaucoup de force, l’esthétique est impeccable ! (Leica M6 + Film Portra 800 135 / Film Ilford HP5 800 135)

 
 

QUEL BUDGET PRÉVOIR ?

Entre ¥15 000 et ¥20 000 par jour — Voyager au Japon revient cher, ce n’est pas un mystère ; même dans ces endroits plutôt éloignés de l’hyper consommation — les hébergements, les activités, les locations (voiture, vélo, scooter), les transferts (ferry, bus), l’alimentation,… tout reste assez onéreux, même en faisant attention !

Je compte une enveloppe quotidienne de 115 à 150€ par jour pour deux personnes, tout compris (hébergement, repas, activités,…)

Les japonais sont très accoutumés au paiement en cash (la carte de paiement est loin d’être acceptée systématiquement dans l’arrière-pays japonais). Prévoyez toujours une bonne réserve de liquidités pour payer les repas voire la note du ryokan. Cela peut éviter des situations très inconfortables !

Il est possible de retirer de l’argent sur les îles Oki : des distributeurs (ATM) sont installés dans quelques villes. Là encore, les cartes de paiements européennes peuvent ne pas être autorisées au retrait. Il est plus prudent de le faire à Matsue, Osaka ou Tokyo.

 
 
 

COMMENT REJOINDRE LES ÎLES OKI ?

En avion (budget élevé) — L’aéroport d’Oki est installé sur l’île de Dogo, à 10mn en voiture de la plus « grande » ville de l’île : Okinoshima.
Il est desservi par la compagnie aérienne JAL (Japan Airlines)de petits avions d’une quinzaine de places bien cools font la liaison quotidienne depuis l’aéroport d’Osaka essentiellement !

• Depuis Osaka (Aéroport Itami) > Aéroport d’Oki : trajet d’1h de vol
• Depuis Tokyo (Aéroport Haneda) > Osaka (Aéroport Itami > Aéroport d’Oki : trajet de 2h20 de vol

 
 

En ferry (budget raisonnable) — Il y a de fortes chances que votre point de départ soit la gare des trains JR Matsue Station, surtout si vous venez de Tokyo (Central Station).

L’embarquement des ferries vers les îles Oki se fait au Sakaiminato ferry terminal. Pour rejoindre le port où est situé le terminal, il faut emprunter une navette (Bus Ichibata – ¥1 000 – env. 35€, moins d’une heure de trajet) depuis la JR Matsue Station.

Une fois sur place, privilégiez les Rainbow Jets : rapides, confortables, cools ; ils permettent de bien profiter des panoramas !

• Depuis Sakaiminato Ferry Terminal > Port Saigo (Ile de Dogo) : 1h30 de liaison, env. 45€/pers.

Le trajet des Rainbow Jets ne sont pas fixes : quelquefois ils bouclent et reviennent à leur point de départ — quelquefois pas. Consultez bien les horaires et les arrêts. Sont inclus les informations sur les navettes-bus Ichibata

 
 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Nishinoshima). Peut-être faut-il simplement se laisser porter par ces chemins en pavés, à travers la forêt. Après quelques minutes, de modestes sanctuaires sont là pour faire dialoguer hommes et esprits. (Film Ilford HP5 800 135)

 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Nishinoshima). Paysages typiques des îles Oki : quelques villages de pêcheurs posés à l’abri des reliefs du littoral. D’innombrables îlots à perte de vue.

 
 

COMMENT SE DÉPLACER SUR PLACE ?

Louer une voiture (budget plutôt raisonnable) — C’est évidemment très confortable (N’oubliez pas de faire traduire votre permis de conduire — voir l’encadré un peu plus bas).

Cela peut se faire pour 3h, 6h ou à la journée. Les véhicules sont japonais avec le volant à droite — il faut donc conduire à gauche !!!

Attention aux excès de vitesse : 30 à 60 km/h max. ; de toute façon, c’est difficile d’aller plus vite sur ces îles. La police est (très) zélée au Japon, surtout avec les occidentaux — un peu moins dans ces îles reculées :)

La réservation est vivement conseillée pour ne pas dire obligatoire. Le véhicule est à prendre/restituer à l’aéroport. Comptez en moyenne :

¥4 500 (env. 35€) pour 3h,
• ¥7 000 (env. 55€) pour 6h,
• ¥11 000 (env. 85€) pour la journée (08:00 -> 17:30/18:30)


+ Pensez à souscrire tout de même une assurance voiture tout risque : ¥1 000 (env. 8€) pour la journée (proposée par l’agence de location).

 

Ici quelques agences de location de voitures à Okinoshima (Ile de Dogo) :

Oki Rent-a-Lease | +81 08512-2-3366
Oki Drive Rent-a-Car | +81 08512-2-1588 ou 090-7897-2651
• Marina Rent-a-Car | +81 08512-2-1455
• Oki Ichibata Rent-a-Car | +81 08512-2-4800
• Fuji rental & Lease | +81 08512-2-7019

Les stations-service, agences de location, distributeurs de billets de banques (ATM), cafés, restaurants,… sont ici.

 

Souscrire une assurance santé pour un voyage au Japon n’est pas dénué de sens. Les coûts d’une hospitalisation peuvent devenir importants et lourds à avancer ! Je vous conseille Chapka Assurances, qui propose des offres intéressantes de couverture santé au Japon : assistance 24h/24, rapatriement, frais médicaux, hospitalisation,…

 

La traduction du permis de conduire en japonais est indispensable pour louer un véhicule au Japon. Seuls les résidants ayant une adresse japonaise peuvent recevoir cette traduction par correspondance. Est exclue toute demande hors Japon, ce qui est proprement incroyable scandaleux ! Du coup, pas mal d’agences de voyage (ayant une adresse sur place) proposent ce service à grand frais (de 65€ à 110€, c’est un gros business qui ne dit pas son nom).

L’autre alternative est de passer du temps à un comptoir de la Japan Automobile Federation (à Tokyo par exemple.) Le formulaire de demande de traduction est à remettre avec une photocopie recto/verso de votre permis et un paiement de ¥3 000 (env. 24€) de frais de dossier. Rien ne garantit malheureusement que le document sera traduit dans l’heure !

 
 

Louer un vélo (budget très raisonnable)Les dénivelés dans les quatre îles sont marqués, tout au moins dans certaines parties — toutefois beaucoup de routes sont plates et très adaptées à la découverte.

C’est un vrai plaisir de se balader, la circulation est très réduite (voire inexistante), il n’y a pas danger, même pour les enfants. (Pensez à rouler à gauche !).

Les vélos avec une assistance électrique sont proposés systématiquement (mais plus chers). Comptez en moyenne :

• ¥500 pour 3h (env. 4€) pour un vélo standard,
• ¥1 200 pour 3h (env. 10€) pour un vélo électrique.
• L’heure additionnelle : ¥200 à ¥300.

 

Ici une adresse de location à Okinoshima (Ile de Dogo)

Okinishima Tourism Association | +81 08512-2-0787
E-mail : dogoport@tx.miracle.ne.jp
Wifi en accès libre (plutôt rare sur les îles)

 
 
 

voyage japon hors sentiers battus

(Entre les îles Dozen) — Les RainbowJets sont des ferries rapides, très populaires dans tous les archipels japonais ; ils permettent de relier le « continent japonais » (expression utilisée par les Japonais eux-mêmes) aux îles, sur des distances raisonnables.

 
 
 

COMMENT SE DÉPLACER D’ÎLE EN ÎLE ?

En ferry (budget raisonnable) — Seuls les ferries Shirashima et Kuniga (transportant passagers ET voitures) font la liaison entre les quatres îles ! Les billets s’achètent dans le terminal de ferry. Les horaires, prix et arrêts sont consultables ici.

 

Entre les trois îles Dozen (Nishinoshima, Nakanoshima et Chiburijima), des Pass intéressants existent pour circuler en ferry et en « illimité » (sans voiture de location).
Le Pass 1 jour est à ¥600 (env. 5€), le Pass 2 jours est à ¥1 000 (env. 8€). Pour les enfants : ¥100/voyage. A acheter dans les Offices de tourisme des trois îles, toujours situés à quelques mètres des terminals de ferry.

 
 
 
 
 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Dogo) — La grande ville d’Okinoshima donne aux voyageur de passage quelques scènes d’un quotidien atypique. Ces maisons posées le long des canaux où les pêcheurs viennent directement amarrer leurs bateaux. Scènes rurales, insulaires, insignifiantes pour la plupart.

 
 

L’ILE DE DOGO

 

Les îles Oki sont bien loin de la sophistication de Tokyo. Il y a une grande simplicité dans la vie quotidienne locale ; il en va de même pour les hébergements. Les ryokans et minshukus (chambre d’hôtes) voire les hôtels sont souvent (très) basiques.

Mis de côté cet aspect, l’accueil, la sympathie et l’hospitalité y sont tout à fait remarquables ; il y a toujours de la considération et du respect pour les hôtes avec la distance nécessaire, propre aux Japonais.

 

OÙ DORMIR ?

RYOKAN BAMBOO (旅館 竹乃坊)
Réservation par téléphone uniquement (!) : +81 8512-2-0810
Prix : ¥6 700 (env. 52¥) avec petit-déjeuner (paiement espèce/carte)

L’adresse est simple mais pratique — L’accueil est très bon, pensez à réserver au plus tôt (seulement 7 chambres) ! Bien située dans Okinishima, elle permet de spotter l’île le plus simplement. Les commerces, les restaurants, les cafés,… tout est à proximité. Un wifi est disponible dans les salles communes.

Vous pouvez aussi envoyer un email à la ‘Okinishima Tourism Association’ afin qu’ils réservent le ryokan pour vous. Les personnes parlent très bien anglais, ils sont d’une grande gentillesse !

— Un autre hébergement sympa sur l’île de Dogo : Kusuburu House

 
 
 

QUE VOIR ?

Dogo offrent de beaux panoramas côtiers et quelques belles découvertes dans les grandes forêts du « milieu ». La voiture reste selon moi indispensable, pour voir un maximum de belles choses dans une journée !

Les distances sont loin d’être anecdotiques, comptez une bonne heure de route (sans les arrêts) pour traverser l’île du Nord au Sud ! Pas si petit que cela !

 
 

voyage japon hors sentiers battus
Le Sanctuaire de Tamawakasu-mikoto
玉若酢命神社 — ★★★✩
Depuis le port de Saigo > 20mn à pied, 10 mn à vélo, 5mn en voiture

« Le sanctuaire est joli avec notamment un cèdre japonais de presque 2 000 ans, haut de 30 mètres. L’endroit à du charme. L’arrière du sanctuaire se noie dans la végétation sauvage. Sympa !
A noter que tous les 5 juin, le festival Gorei-furyu met à l’honneur huit chevaux sacrés lancés à toute vitesse entre les portes du sanctuaire. Impressionnant ! »

voyage japon hors sentiers battus

voyage japon hors sentiers battus
Les Cascades de Dangyō-no-taki
壇鏡の滝 — ★★✩✩
Depuis le port de Saigo > 50mn en voiture

« L’arrêt dans les forêts du mont Yokoo (横尾山) est intéressant ; les chutes d’eau sont très modestes mais le lieu à du charme. Un sanctuaire logé dans la roche permet de se hisser au plus prêt des chutes. L’entrée de la forêt est marquée par une belle porte shinto et de grands arbres. Très jolis à photographier au crépuscule. »

voyage japon hors sentiers battus

voyage japon hors sentiers battus
Le Cap Nagu-Misaki
那久岬 — ★★✩✩
Depuis le port de Saigo > 40mn en voiture

« Le Cap Nagu-Misaki offre un joli point de vue sur la mer environnante et les îles au large — un sentier d’une vingtaine de minutes file vers un phare posé au bout de la péninsule. L’arrêt est intéressant ! »

voyage japon hors sentiers battus

voyage japon hors sentiers battus
Les Tunnels de Fukuura
福浦トンネル — ★★★★
Depuis le port de Saigo > 70mn à vélo, 25mn en voiture

« Deux tunnels (un pour les piétons, l’autre pour les véhicules) sont creusés de façon assez grossière dans la roche calcaire. L’arrêt est très intéressant et la partie « piéton » donne quelques bonnes sensations. Le tout est photogénique et très atypique ! Attention aux enfants, l’endroit n’est pas vertigineux mais il n’y aucune protection pour éviter les chutes dans la mer. »

voyage japon hors sentiers battus

La Côte de Jodogaura
浄土ヶ浦海岸 — ★★★★
Depuis le port de Saigo > 40mn en voiture
« Un très bel arrêt à l’Ouest de Dogo ! Très photogénique, la côte de Jodogaura offre de belles compositions avec des pins japonais proches des eaux cristallines — de beaux îlots viennent donner un côté wahou à l’ensemble ! A ne pas manquer ! »

voyage japon hors sentiers battus

La Côte de Shirashima
白島展望台 — ★✩✩✩
Depuis le port de Saigo > 35mn en voiture
« Située à l’extrémité nord de l’île, la côte de Shirashima offre une vue sur la côte et les falaises — mais situées loin et plutôt inaccessibles. Pas prioritaire dans la visite. »

voyage japon hors sentiers battus

Le Cèdre Japonais Chichi-sugi
岩倉の乳房杉 — ★★★✩
Depuis le port de Saigo > 50mn en voiture
« Ces grands cèdres sont très photogéniques, un poil flippant d’ailleurs, surtout quand la brume ou la fin de journée tombent sur les forêts de Dogo. Je vous recommande l’arrêt ! »

voyage japon hors sentiers battus

Le Cèdre Japonais Kabura-sugi
かぶら杉 — ★★✩✩
Depuis le port de Saigo > 20mn en voiture
« Moins spectaculaire que le cèdre Chichi-sugi, celui-ci vaut tout de même l’arrêt (600 ans, 40m de haut), situé sur le bord de la route, il est esthétique et beau à contempler ! »

voyage japon hors sentiers battus

Le Cap Saigo-misaki
かぶら杉 — ★★★✩
Depuis le port de Saigo > 20mn en voiture
« Autre cap sur Dogo : Saigo-misaki. Cette pointe offre une belle vue sur l’entrée de la baie de Saigo ainsi que la géologie de l’île, qui est assez impressionnante ! Oui à voir ! »

voyage japon hors sentiers battus

La Côte de Noritabana
海苔田鼻海岸 — ★★✩✩
Depuis le port de Saigo > 40mn en voiture puis 1h45 de sentier de randonnée.
« Beaucoup moins belle que la Côte de Jodogaura, la balade est toutefois sympa à travers les pinèdes du littoral. A l’arrivée, des roches aux formes étranges et assez photogéniques (téléobjectif de rigueur !) »

 
 
 

L’ILE DE NISHINOSHIMA

 

Nishinoshima est bien plus petite que Dogo toutefois l’usage de la voiture me semble là encore assez approprié pour atteindre notamment certains points de vue de cette île. Faire tout en vélo (les points de location sont ici) me semble difficile au vue des dénivelés — toutefois, pas mal de voyageurs japonais s’y essais !

 

OÙ DORMIR ?

GUEST HOUSE KUNIGA-SO (国賀荘)
Réservation par téléphone uniquement (!) : +81 8514-6-0301

Située à 15mn du terminal de ferry de Beppu, cette guest-house est la plus connue sur Nishinoshima! L’accueil est excellent ; les chambres, les espaces de bain,… tout est très bien ! La encore, vous pouvez contacter directement l’Association Touristique de Nishinoshima qui se chargera du booking de votre chambre.

— Un autre hébergement sympa sur l’île de Nishinoshima : Guest House Darumaya

 
 
 

QUE VOIR ?

voyage japon hors sentiers battus
Les Falaises de Matengai
摩天崖 — ★★★★
Depuis le port de Beppu > 2h à pied, 1h20 à vélo, 25mn en voiture

« Les 13 kilomètres de cette côte, à l’Ouest de l’île sont très beaux à voir — atypiques quand on se dit qu’on est Japon. Quasiment 300m de haut au-dessus de la mer, un belvédère permet de profiter d’une jolie vue sur les paysages des alentours ! Un classique des îles Oki à voir évidemment ! Etonnamment, beaucoup de Japonais connaissent ce lieu, réputé pour la qualité et la pureté de son environnement. La carte de la randonnées est ici »

voyage japon hors sentiers battus

voyage japon hors sentiers battus
L’Arche de Tsutenkyo
通天橋 — ★★★✩
Depuis le port de Beppu > 2h à pied, 50mn à vélo, 25mn en voiture

« Autre grand classique de la visite des îles Oki, partie intégrante des falaises de Matengai — l’arche de Tsutenkyo est assez spectaculaire et mérite le détour. Un sentier de randonnée permet de rejoindre le belvédère (situé tout en haut des falaises) à cette arche. Il n’y a pas de grosses difficultés sur le chemin. Sympa à faire ! »

voyage japon hors sentiers battus

voyage japon hors sentiers battus
Le Sanctuaire de Kuniga
国賀神社 — ★★✩✩
Depuis le port de Beppu > 2h à pied, 50mn à vélo, 25mn en voiture

« A quelques mètres de l’arche de Tsutenkyo, ce modeste sanctuaire est bizarrement photogénique. Par grande lumière, on peut s’imaginer au bord de la Méditerranée, sur une quelconque île grecque. A voir ! »

voyage japon hors sentiers battus

La poissonnerie Nishiwaki
にしわき鮮魚店 — ★★✩✩
Depuis le port de Beppu > 1h à pied, 40mn à vélo, 20mn en voiture
« C’est ici qu’il faut déjeuner (le lieu est très modeste) et se laisser conseiller par le propriétaire Monsieur Nishiwaki. Tout y est remarquable de fraîcheur ! Une expérience culinaire incontournable de Nishinoshima ! »

 
 
 

L’ILE DE NAKANOSHIMA (‘AMA’)

 

Nakanoshima est plus petite que Nishinoshima ; le principal intérêt réside dans la découverte de la côte d’Akiya avec le bateau Amanbow. L’intérieur de l’île se consacre à la culture du riz. Louer un vélo peut-être très intéressant pour capter tout en douceur le rythme et la tranquillité de l’île.

 

OÙ DORMIR ?

TAJIMAYA MINSHUKU (但馬屋)
Réservation par téléphone uniquement (!) : +81 8514-2-0437

Située à 10mn du terminal de ferry d’Higashiura, la Minshuku Tajimaya est une expérience inoubliable de l’hospitalité japonaise des îles Oki ! Si vous n’avez pas de véhicule lors de votre arrivée sur Nakanoshima, rendez-vous directement à l’Association de tourisme de Nakanoshima. Une personne vous transportera à la Minshuku Tajimaya gratuitement :)

— Un autre hébergement sympa sur l’île de Nakanoshima : Guest House Nakamura

 
 

voyage japon hors sentiers battus

(Ile de Nakanoshima) — La Minshuku Tajimayai est une adresse très simple mais follement sympathique. Le soir venu, après un sublime repas, les danses et les chants raisonnent dans toute la maison. Tout le monde s’y met, et c’est vraiment sympa !!

 
 

QUE VOIR ?

voyage japon hors sentiers battus
La Côte d’Akiya
明屋海岸 — ★★✩✩
Depuis le port d’Hishiura > 3h à pied, 40mn à vélo, 20mn en voiture

« La côte d’Akiya offre quelques beaux paysages volcaniques aux tonalités ocres ; la vision des îles et îlots sur l’horizn est très sympa ! Beaucoup moins spectaculaire que les falaises de Matengai sur l’île Nishinoshima ; C’es tout de même un classique de la visite des îles Oki !« 

voyage japon hors sentiers battus

Le bateau d’observation sous-marine Amanbow
あまんぼう — ★★✩✩
Sur le port de Beppu
« Le bateau est marrant avec sa drôle de forme ; la coque est transparente et permet de découvrir les fonds marins autour de l’île. Pas mal ! Idéal pour les enfants ! »

Deux circuits sont proposés (jour ou nuit). Le formulaire de réservation est ici.
Jour : adulte ¥2 000, enfant ¥1 000 | Nuit (plus court) : adulte ¥1 500, enfant ¥700

 
 
 

L’ILE DE CHIBURIJIMA

 

C’est la plus petite des Oki, l’île de Chiburijima est un petit bout de terre volcanique et montagneuse. Les japonais aiment cette île pour ses spectaculaires falaises ocres, d’une grande beauté !

 

OÙ DORMIR ?

HOTEL CHIBU-NO-SATO (ホテル知夫の里)

Situé à 10mn du terminal de ferry de Kurii, l’hôtel Chibu-no-sato se charge de venir vous récupérer lors de votre arrivée à Chiburijima. Le point de vue sur la mer depuis les chambres est vraiment sympa !

 
 
 

QUE VOIR ?

voyage japon hors sentiers battus
Les falaises de Sekiheki
明屋海岸 — ★★✩✩
Depuis le port de Kurii > 2h à pied, 25mn en voiture

« Les spectaculaires falaises rouges de Sekiheki, entre 50 à 200 m de haut — pas mal ! Elles s’étendent sur environ un kilomètre le long de la côte Ouest de la plus petite île de Dōzen. L’étonnante couleur rouge vif a été créée par des éclaboussures de lave chaude éjectées du volcan à grande vitesse. L’oxydation a fait le reste ! « 

voyage japon hors sentiers battus

Tour en bateau de Sekiheki
あまんぼう — ★★✩✩
Sur le port de Beppu
« L’excursion fait environ 1h et longe les falaises de Sekiheki. Très sympa à faire en fin de journée, quand la lumière « tape » sur les roches ocres ! A voir ! »

La réservation se fait auprès de l’Association de Tourisme de Chiburijima, là encore située à quelques mètres du terminal de ferry du port de Kurii

 
 

voyage japon hors sentiers battus

 
 

Bon voyage ! A bientôt
Renaud, Louise

 
 
**************
Article réalisé en partenariat avec :
Tokyo Convention & Visitors Bureau,Visit Matsue, Oki Islands Tourism Association
**************

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

8 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. Jean

    Le 14 septembre 2018, 17:02 Répondre

    Bravo pour ce carnet de voyage ! Merci

    • Renaud & Louise

      Le 14 septembre 2018, 20:47

      Merci beaucoup Jean ! (d’Allemagne ?)
      A bientôt !
      Renaud

  2. alicetrsnl

    Le 16 septembre 2018, 13:58 Répondre

    Magnifique. J’aime évidemment les photographies, mais également le format de cet article / carnet ! Très agréable à lire.
    Je ne pensais pas avoir envie d’aller si loin, mais… ces petites îles ont l’air magnifiques effectivement !
    Merci Renaud !

    • Renaud & Louise

      Le 16 septembre 2018, 14:36

      Merci beaucoup Alice, c’est très gentil !

  3. Marilou

    Le 17 septembre 2018, 16:22 Répondre

    Bonjour Renaud,
    J’aime beaucoup le format « Que voir » pour chaque île, complémentaire du début d’article. Et les photos, simplement sublimes.
    Belle journée,
    Marilou

    • Renaud & Louise

      Le 21 septembre 2018, 13:30

      Merci Marilou ! C’est gentil ! Excellente journée à vous aussi !
      Renaud

  4. Céline – La Marinière en Voyage

    Le 19 septembre 2018, 07:48 Répondre

    Un petit moment suspendu, comme une plongée au milieu d’une culture différente et fascinante. La Nature semble particulièrement belle et préservée sur ces petites îles (du bout du monde!). Très jolie découverte et format effectivement très agréable à lire :)

    • Renaud & Louise

      Le 21 septembre 2018, 13:28

      Merci beaucoup Céline de votre message !!

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages