Le jour où j’ai joué au cowboy en Amérique – y’avait même un indien

Ça fait déjà presque un mois que nous sommes aux États-Unis. Un mois que l’on sillonne les routes de l’est. On a vu Boston, la Nouvelle Angleterre et ses bateaux (et ses homards), l’université de Yale, les amish, goûté leur cuisine, essayé le boogie, vu Lincoln presque en personne, attendu Obama devant chez lui (mais il est pas venu), visité deux quartiers chinois, un Little Italy, fuit en courant très vite un motel dégueulasse tenu par deux vieux indiens nulle part en Virginie, ramassé des tracts religieux (ce qui est très différent de les distribuer), goûté le pire tacos du monde et bu les plus grosses margaritas (dans le même endroit), évité les magasins pornos de bord d’autoroute, cherché Forrest Gump (pas trouvé : doit être en Alabama).

Déjà l’Amérique nous semble beaucoup plus riche que prévu.

En quittant la scenic road dans les Blue Ridge Mountains en Caroline du Nord, qui nous a déçus, on se retrouve un peu perplexes dans les Appalaches.

Et si on passait quelques jours dans un ranch ? On s’était dit qu’on ferait ça en Arizona, ou quelque part dans l’ouest ou ça ferait vachement “cowboy Marlboro” (article non sponsorisé), very “west” quoi. Et puis on irait voir des rodéos. Mais bon, pourquoi pas en Caroline du Nord, après tout ?

Nous voilà donc au Clear Creek Ranch, un peu au hasard – comme d’habitude – et réservé la veille. Trouvé sur une appli iPhone (du nom de Ranchweb) et ça fait bien marrer tout le monde.

Bonjour everybody ! On est français, on traverse votre superbe pays d’est en ouest – driving, yes ! – for 3 months ; et on est venus jouer aux cowboys. – How did you find the ranch? – Sur une appli Iphone – HAHAHAHAHA No way ! You’ve gotta be kidding me !!! (rires, rires, rires).

On est arrivés en voulant faire du cheval et prendre des photos de cowboy. On est repartis sans beaucoup de photos mais avec des tas de nouveaux amis, des cadeaux, des coordonnées plein les bras : “au cas où, on sait jamais, n’hésite pas ! si t’as besoin de quoi que ce soit ! Si jamais vous êtes coincés quelque part ! You know!”

Et puis il y a Ravi, américain d’origine indienne (et très bon cavalier). On adorerait aller en Inde, on lui raconte que c’était prévu, puis tombé à l’eau, repoussé à plus tard. Alors il nous raconte plein de trucs mais une chose est sûre : si on y va un jour, c’est JURÉ, on l’appellera. He will be very happy to help. Il est venu au ranch pour réunir toute sa famille, dont les membres vivent éparpillés un peu partout aux USA. Il y a plein d’habitués qui font leur réunions de famille ici.

Fait très peu de photo numérique. Un peu fatigués par la route, je crois. L’ambiance est familiale, et on a juste envie de lâcher les appareils et de profiter de l’endroit, des gens, de la montagne, des chevaux, de la piscine. Je me trimballe quand même un peu avec mon Olympus XA (celui-là), un petit argentique que je peux prendre facilement sur le cheval. Le soir on se retrouve autour d’une grande table ronde avec tout le monde : Rex distribue les récompenses aux enfants, ça cause, ça blague et gare à vous si vous avez oublié le nom de votre cheval du jour : vous devrez pousser la chansonnette devant tout le monde (je peux vous dire que j’étais incollable).

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Clear Creek Ranch USA

Le jour où nos partons, on a l’impression de s’être fait une petite famille américaine, un peu hétéroclyte. Bien sûr, Red nous a préparé des petits paniers pour la route, un chacun : une pomme, une bouteille d’eau, des barres de céréale, un petit mot gentil pour nous souhaiter une belle aventure.

C’est un peu dur de les quitter.

On ne le sait pas encore, mais le shutdown aura raison de notre itinéraire : adieu le ranch en Arizona dans les cactus, adieu le rodéo (oui, et puis les rodéos c’est surtout en été, et on arrive dans l’ouest en octobre). Le Clear Creek sera le seul pour ce voyage. C’est une sacrée bonne excuse pour revenir l’année prochaine, ou peut-être celle d’après, qui sait. Et puis je dois vous dire un truc : c’est vraiment pas donné. En faire un, c’est déjà pas si mal. En fait, ça parait même assez chic de se faire un séjour dans un dude ranch aux USA (appellation consacrée pour les ranchs qui reçoivent des hôtes) de temps en temps. C’est pas donné à toutes les familles.

Je tiens à terminer en souhaitant bonne chance à Rex et Aileen, propriétaires du lieu depuis….. et bien, le début, 30 ans peut-être ? Ils doivent être à l’heure qu’il est de tout jeunes retraités. Rex nous a confié rêver de faire la “Million Dollar Road” dans le Colorado, entre Durango (le nom d’un de ses chevaux) et Silverton. On a tenu notre promesse. C’est même l’un de mes meilleurs souvenirs de ce road trip : une route de montagne magnifique entre soleil et tempête de neige automnale, incroyable, sur des forêts jaune éclatant. J’y reviendrai. Merci encore Rex, j’espère qu’à ton tour tu pourras y aller. Merci aussi pour ton grand atlas des États-Unis qui nous a été fort utile pendant toutes ces semaines sur la route (never trust the GPS). Sache que c’est un trésor national pour moi : la preuve, pour pouvoir le ramener, j’ai préféré abandonner mes chaussures.

Retrouvez ici l’article-fleuve : Road trip aux USA, mode d’emploi ! avec tous mes conseils pour organiser son road trip, conduire aux États-Unis, prévoir son budget, louer une voiture, visiter les parcs nationaux,… Et là tous mes articles et photos aux États-Unis.

Clear Creek Ranch
100 Clear Creek Drive, Highway 80 South
Burnsville, North Carolina 28714, USA
Tél. (828) 675.4510
www.clearcreekranch.com

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

22 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. Nicolas Viadere

    Le 25 août 2013, 04:48 Répondre

    Ca me rappelle un autre “horse trip” ces fotos, hein Fred Pantaléon ??

  2. Les carnets de traverse

    Le 25 août 2013, 11:20 Répondre

    Oui ;) Bien plus au sud !

  3. Danielle Sauvion

    Le 25 août 2013, 16:48 Répondre

    certes plus agréable qu’en plein centre ville ,pour respirer l’air pur

  4. Rory (via Facebook)

    Le 30 décembre 2013, 17:14 Répondre

    Super article, plein de coeur! :)

  5. Votre Tour du Monde

    Le 30 décembre 2013, 18:10 Répondre

    Superbe récit et surtout superbes photos!! Merci de partager ces souvenirs avec nous.

  6. Pierre-Emmanuel (via Facebook)

    Le 30 décembre 2013, 23:13 Répondre

    et donc t’es rentrée pieds nus…

  7. Thomas (via Facebook)

    Le 31 décembre 2013, 13:31 Répondre

    génial!

  8. Les carnets de traverse

    Le 31 décembre 2013, 15:53 Répondre

    Merci beaucoup Alexandre ! Il y a parfois des photos argentiques (c’est le cas ici), j’utilise un Olympus XA (voir cet article : https://www.carnets-de-traverse.com/blog/photos-de-voyage-olympus-xa-la-reunion ou bien en numérique un Leica M9, très rarement l’iPhone. Les argentiques ne sont pas retouchées, les numériques sont développées dans Lightroom (je règle le contraste, luminosité, tons, etc…) mais je n’utilise pas de filtre tout fait. J’espère avoir répondu à tes questions ! Bon réveillon !!

  9. Alexandre Dubois

    Le 31 décembre 2013, 15:27 Répondre

    Salut! Je suis tes aventures sur Facebook et tes photos sont magnifiques! J’adore les compostions, toujours justes. Tu utilises ton iPhone ou un reflex? Un programme pour les filtres?

    Bonne année ;)

  10. Mathilde

    Le 1 janvier 2014, 19:35 Répondre

    Superbe récit et superbes photos !

  11. alima khiari

    Le 3 janvier 2014, 11:10 Répondre

    Merci Julie
    tu nous fait voyager

  12. alima khiari

    Le 3 janvier 2014, 11:13 Répondre

    Bonne Année
    et beaucoup de voyage pour découvrir le monde et leurs differences

  13. Jordan

    Le 4 janvier 2014, 09:13 Répondre

    J’ai adoré votre récit ! Accompagné des photos, ça donne franchement envie d’aller jouer le cow-boy !!

  14. Wandererz

    Le 18 janvier 2014, 23:14 Répondre

    Ca donne envie effectivement d’aller parcourir les plaines à cheval ces photos. Merci pour l’article

  15. Tunimaal

    Le 24 janvier 2014, 10:44 Répondre

    Superbe ton récit. C’est bien une des choses que j’aurais aimé faire aux USA mais que je n’ai pas fait. Va falloir que j’y retourne :D

  16. Letizia

    Le 26 novembre 2014, 09:31 Répondre

    Satané shutdown, il a aussi raison de mon itinéraire lorsque j’étais à Hawaii l’an dernier. Une chose est sûre c’est que ça donne une excuse pour revenir. Beau récit plein d’émotions.

  17. amandine

    Le 27 août 2015, 23:30 Répondre

    Je rentre d’un séjour de 3 semaines dans le sud des Etats-Unis et tes photos me rendent nostalgiques !!…
    Nous avons séjournés dans les Appalaches, un peu en dessous, à Asheville et sommes tombés amoureux du coin. La Caroline du Nord restera notre coup de coeur…

    • Julie

      Le 1 septembre 2015, 11:53

      bonjour Amandine!
      le probleme avec les voyages aux Etats-Unis c’est qu’on devient vite accroc je crois ^^ je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner (voire d’y vivre mais chut :))

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages