La caldeirada de peixe

** Suivez nos voyages sur Facebook et Instagram ! On vous emmène ! **

La caldeirada de peixe, c’est la bouillabaisse portugaise, le ragoût du pêcheur, un plat traditionnel des villages et des villes de bord de mer.

Pour sa préparation, on utilise une gamme variée de poissons, notamment le congre, la roussette, la raie, torpille, sardine, etc. Certains prennent aussi quelques sortes de coquillages, les télines, des coques ou des palourdes. Appréciée partout au Portugal, la caldeirada est une spécialité très proche de la bouillabaisse marseillaise.

Caldeirada de peixe

Cette recette est extraite du livre Portugal, itinéraires de voyageurs

Extrait de Cuisine actuelle du Portugal de Tania Gomes :

Ma mère se souvient très précisément de certains plats de fruits de mer délicieux auxquels elle a goûté dans son enfance, lors d’un passage dans un petit village rural du Portugal. L’un d’eux se nommait la caldeirada de peixe – ou ragoût du pêcheur, sorte Carnet de voyage au Portugal de bouillabaisse. On cuisait ce repas prés de la rivière au retour des hommes de la pêche.

Pour préparer ce ragoût surprenant, les femmes disposaient le poisson en alternance avec des pommes de terre, des oignons et des tomates et le laissaient cuire doucement sur un feu de bois en plein air. La fraîcheur de tous les ingrédients donnait à ce plat une saveur extraordinaire.

Ingrédients (6-8 personnes)

1,8 kg de poissons (sardine, congre, roussette, raie, torpille, dorade, maquereau, baudroie…), 150 g de coques, 250 g de crevettes, 500 g de calamars, 300 g de tomates mûres, 1 kg d’oignons, 400 g de pulpe de tomate, 4 poivrons (verts et rouges), 2 têtes d’ail, 2 kg de pommes de terre, 1 bouquet de persil (ou coriandre), 3 feuilles de laurier, 1/2 l d’huile d’olive, vin blanc, paprika, piment, sel et poivre blanc.

Préparation 30 min / Cuisson 45 min

Préparez les poissons et coupez-les en gros morceaux, sauf les sardines qui restent entières.

Pour éviter que ça accroche, on peut étaler 300g de palourdes ou de moules au fond de la cocotte.Dans une grande cocotte, disposer les rondelles d’oignon, de tomate, pommes de terre, l’ail, les tranches de poisson et les poivrons en couches alternées.

Arrosez avec la pulpe de tomate, l’huile d’olive et le vin blanc jusqu’à couvrir bien tous les ingrédients. Assaisonner avec du sel, du poivre, le paprika, le piment, les feuilles de laurier et quelques brins de coriandre ou persil. Faites cuire à feu doux 45 min. Servir bien chaud.

Nous en avons mangé dans un petit port au nord de Lisbonne, à Costa Nova (région d’Aveiro). Tout simplement mémorable…

Pour 2 personnes : 22,50€

Restaurante Escadinhas
Avenida da Bela Vista, 147
Gafanha da Encarnação, Costa Nova
3830-451 Ilhavo, Portugal
Tél : (+351) 966 861 562
mar_saldanha@sapo.pt

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

5 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. @LilouTravel

    Le 25 juin 2012, 12:34 Répondre

    Recette de la caldeirada de peixe http://t.co/ahJpsnCM #Portugal #cuisine

  2. Delgado Alcinda

    Le 21 juin 2013, 15:46 Répondre

    bonjour
    Je souis Capverdienne, j’ai vécu pendant longtemps en Portugal, Algarve, et je confirme le goût de la cuisine Portugaise. La caldeirada de peixe est très similaire à notre Caldo de peixe.
    Merci pour la recette
    Alcinda

  3. Michel C.

    Le 28 février 2014, 19:41 Répondre

    En lisant votre bien agéable blog, j’ai retrouvé ce plat que ma mère préparait en suivant la recette que lui indiquât une portugaise d’ Angola, il y a bien longtemps, du temps des colonies… Maman est depuis décédée et j’ignorais comment le préparer.
    Grâce à vous cela m’est enfin possible… Dont acte… C’est délicieux, vraiment ! Mais, la touche maternelle manque. C’était évidement prévisible.

  4. Détours du monde

    Le 16 décembre 2015, 10:31 Répondre

    Hmmmm, j’adore ce plat de poisson(s) et la région d’Aveiro, avec ses vastes plages de sable blanc, est magnifique.

  5. Malet

    Le 27 juillet 2017, 05:01 Répondre

    C’est trop bon ce plat

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages