La Thaïlande secrète : l’Isan

Avant son grand départ pour la Thaïlande, Amélie se renseigne sur ce pays qui l’attire tant. Quelle région visiter ? À sa grande surprise, elle découvre qu’une région de Thaïlande est complètement délaissée et « abandonnée » du tourisme – notamment occidental : le Nord-Est de la Thaïlande, appelée l’Isan (I-saan) ! Suivez Amélie sur son joli blog Chemins de voyage.

J’ai passé la nuit dans une couchette à bord d’un petit train bringuebalant, en route vers le nord de la Thaïlande, tout près de la frontière du Laos. Destination : Nong Khai. J’ai posé mes sacs dans une petite guesthouse très mignonne, pleine de charme (et de moustiques). Depuis la fenêtre de ma chambre, je vois l’autre rive du Mékong.

L’Isan sent bon la nature, les fleurs et l’encens.

J’ai cohabité avec plein de lézards qui crapahutaient sur les murs de la chambre. C’est très tranquille comme endroit, apaisant et authentique. Je n’ai rencontré que très peu d’occidentaux dans cette ville qui – en elle même – n’est pas très attrayante. Elle est située au bord du «fleuve aux neuf dragons» et l’un de ses principaux attraits réside dans une balade qui le surplombe, sur une petite berge aménagée.

Rayonner autour de Nong Khaï

C’est subjectif, mais on ne vient pas à Nong Khaï pour la ville : il n’y a que peu de choses à y voir ou faire. Pourtant, c’est en faisant quelques kilomètres à l’extérieur qu’on trouve des rizières, qu’on passe les portes de villages de pêcheurs, et qu’on découvre de jolis coins qui n’ont pas pour habitude de voir s’arrêter des touristes.

Une Thaïlande sauvage, peu apprivoisée, regorgeant de surprises en tout genre : le passage en Isan est le temps fort d’un voyage hors des sentiers battus. Des habitations sur pilotis, des commerces qui se logent sur les paliers des maisons… c’est du dépaysement que l’on vient chercher ici, quand on a soif de connaître un autre visage du pays.

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

 

Sur les routes de l’Isan

Pour commencer, j’ai pris la route 212, en me dirigeant vers l’est. Du béton à la boue, jusqu’aux chemins de terre battue, on a parfois pas eu d’autres choix que de salir les roues du scooter. La visite commence par la traversée de coins déserts, d’autoroutes et de routes vides au milieu d’une jungle luxuriante. C’est souvent au bout de ces routes, en rase campagne, que se dressent des temples majestueux et ornementés. On en trouve parfois certains plus miséreux, où errent des animaux malades et des gens très pauvres. Sur le chemin de la découverte on s’arrête au gré de nos envies – on se gare à même la route parce que c’est d’usage – pour contempler les rizières arides ou gorgées d’eau, saluer les personnes qui y travaillent ou des villageois qui se promènent.

Au fil des kilomètres, on laisse nos sens apprivoiser les lieux : l’Isan sent bon la nature, les fleurs et l’encens, loin de la pollution et des odeurs parfois nauséabondes de Bangkok. Les thaïs, en Isan, sont très curieux et très avenants. Souvent, ils nous arrêtent : simplement pour nous dire bonjour et tenter d’échanger quelques mots et d’autres fois pour nous offrir des fleurs. Certains préfèrent plutôt, au loin sur leurs deux-roues qui dévalent les routes, lancer de tonitruants

Sawadee Khraaaa(p)! / Hellooooooo!

 

Sur les routes de Thailande, l'Isan

Sur les routes de Thailande, l'Isan

Sur les routes de Thailande, l'Isan

 

Une expérience émouvante : les écoliers

Passez par hasard devant une école en Isan, les enfants vous le rendront bien. Une excitation surabondante se dégage de ces petits écoliers qui ne demandent qu’à être pris en photo, et échanger avec les inconnus que nous sommes. Encerclé par une joyeuse troupe, on essaie de se parler mais on ne se comprend pas. Pourtant, quelque chose se passe. On ne parle pas la même langue, mais la communication passe par les gestes, les sourires, le visage.

Le moment de la récréation est terminé, on fait quelques photos ensemble, les coeurs s’emballent ; et on ne se connaît pourtant que depuis 10 minutes, mais c’est un déchirement de partir déjà.

 

Isan, Thailande - Ecoliers

Isan, Thailande - Ecoliers

Isan, Thailande - Ecoliers

Isan, Thailande - Ecoliers

Isan, Thailande - Ecoliers

Mon Mai, la réserve de soie

La gérante de la guesthouse a beaucoup insisté pour qu’on fasse le détour par la réserve de Mon Mai. La première fois qu’on a voulu s’y rendre, impossible de la trouver. L’unique route pour s’y rendre est tout juste carrossable. Des cratères plein la route, de la gadoue à n’en plus finir, mais le voyage est drôle, et le site — je l’ai compris une fois sur place — se mérite.

C’est sur ces lieux que j’ai vu, au fin fond de la réserve, le paysage le plus féerique de l’Isan (de ma vie je devrais dire !). Et je suis restée plantée là, peut-être une heure, pour contempler ce qui se dressait sous mes yeux.

 

Isan, Thailande - Mon Mai

Isan, Thailande - Mon Mai

 

Le mystérieux temple de Sala Kaew Ku

Si vous cherchez un temple hors du commun et unique en son genre, vous ne serez pas déçus en poussant les portes du Sala Kaew Ku. Arrivé dans ce lieu, on sent tout de suite une atmosphère particulière. Le parc a un coté mystérieux inégalé. Je n’en verrai qu’un qui me laissera si perplexe, et c’est celui là.

Intriguant, le jardin compte de nombreuses sculptures; certaines surprenantes, drôles, d’autres dérangeantes, parfois étranges. Parmi elles, un naga (serpent mythique) à sept têtes de 25 mètres de hauteur. Je me suis procurée (plus tôt le matin, dans ma guesthouse) la carte de « la roue de la vie » : c’est un ensemble de sculptures énigmatiques logé au centre du parc, dans lequel on rentre par une grosse bouche. On y trouve toutes les étapes de la vie de l’homme, avec plusieurs leçons qui poussent à la reflexion.

Sala Kaew Ku Temple - Isan, Thailande

Sala Kaew Ku Temple - Isan, Thailande

Sala Kaew Ku Temple - Isan, Thailande

Sala Kaew Ku Temple - Isan, Thailande

 

À faire / à voir à Nong Khai

La balade au bord du Mékong lorsque le soleil se couche (côté Laos) vaut le coup d’œil. Les berges de quelques kilomètres permettent de découvrir quelques temples, des petits restaurants (locaux, bien sûr), et même un parcours santé ! Au bout de la balade, arrêtez vous au Wat Lam Duan pour contempler son bouddha et sa jolie pagode.

Si je dois vous conseiller une adresse pour dormir, ce sera Mut Mee Guesthouse. Au bord du Mékong, un joli jardin, et une cuisine délicieuse : 3 atouts qui feront peut-être pencher la balance. Et si vous n’y logez pas, vous pouvez toujours venir boire un pineapple shake (smoothie glacé à l’ananas), ou vous faire masser dans la tenue traditionnelle en soie, au milieu des arbres et des lampions !

 

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

Isan, Thailande - Nong Khai

 

Textes et photos © Amélie, Chemins de voyage

N’hésitez pas à poser des questions, partager votre expérience de l’Isan ou vos coups de cœur dans les commentaires !

Mut Mee Guesthouse
Au bord du Mékong, un joli jardin, et une cuisine délicieuse : 3 atouts qui feront peut-être pencher la balance !
Entre 4€ et 30€/nuit selon le confort.

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

58 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. Amélie

    Le 25 février 2015, 18:47 Répondre

    Merci beaucoup Julie, quelle joie d’apparaître dans tes colonnes :)

  2. Emmanuelle

    Le 25 février 2015, 20:10 Répondre

    Merci pour cet article ! Je reviens tout juste de Thaïlande où je suis restée principalement dans le Nord-Ouest. Comme je compte bien de retourner dans ce magnifique pays prochainement, je mettrai l’Isan dans mes favoris !
    Merci pour la découverte !

  3. Farah

    Le 25 février 2015, 22:49 Répondre

    J’y penserai quand j’organiserai notre voyage

  4. Barbara

    Le 25 février 2015, 22:50 Répondre

    J’aime le “notre” ! :)

  5. Farah

    Le 25 février 2015, 22:51 Répondre

    ❤️❤️❤️

  6. Barbara Monrose

    Le 25 février 2015, 22:47 Répondre

    Farah Bouki

  7. Sergent C

    Le 26 février 2015, 10:29 Répondre

    Magnifique

  8. Amélie

    Le 26 février 2015, 10:44 Répondre

    Emmanuelle, si le Nord-Ouest vous a plu, alors vous adorerez le Nord-Est :)

    • pascal

      Le 3 septembre 2015, 21:30

      pas d’accord du tout . les paysages de nord ouest sont plus jolis, leur culture plus raffinée et authentiquement Thaïe ( les Isarns parlent Lao ). Pas la même nourriture etc.. le centre de la culture Thaïe est au Nord Ouest c’est ainsi. D’ailleurs beaucoup d’Isarns veulent visiter Chiang Mai et certains viennent y habiter. Ceci dit on peut préférer le Nord Est mais ce n’est pas automatique. la vérité avant tout

    • Michel

      Le 28 mars 2017, 03:05

      La vraie thailande ou je vis avec mon épouse thai…c’est la thailande sans les touristes …alors reste dans ton nord ouest et laisses nous vivre en paix dans notre authentique nord-est …merci….

  9. Mickael Amand

    Le 26 février 2015, 10:28 Répondre

    Canette Sergent

  10. Richard Blaine

    Le 26 février 2015, 11:47 Répondre

    Celine MENDY

  11. Gregers Kiki

    Le 26 février 2015, 11:56 Répondre

    Julie Lestrade, ça te parle??

  12. Jynx Maze Braun

    Le 26 février 2015, 12:20 Répondre

    Or Ne Lla

    • Or Ne Lla

      Le 26 février 2015, 15:48

      ÇA c’est carrément plus sympas ;**

  13. Julie Lestrade

    Le 26 février 2015, 12:38 Répondre

    oui !! ca me parle :) c’est la partie est dont je te parlais hier. Nous n’irons pas cette fois mais bientôt :-)

  14. Jaynie

    Le 26 février 2015, 14:57 Répondre

    L’Isan c magnifique et la population est d’un accueil! On y mange super bien, c ma nourriture préférée

  15. Zoé

    Le 26 février 2015, 16:12 Répondre

    Splendide ! J’ai lu que les bouddhas couchés étaient très populaires car ils sont rares en Thailande !

  16. Loulou Petit

    Le 26 février 2015, 15:47 Répondre

    c’est statue represent les extra terreste qui sont venue aider les homme a construire les temple , oui parce a la main porter 3O tonne bin y’a un blemme

  17. Amélie

    Le 26 février 2015, 18:04 Répondre

    Merci Zoé. J’en ai vu pourtant pas mal des bouddhas couchés en Thaïlande… Un peu dans chaque ville/village où j’ai posé mes sacs!

  18. florent

    Le 3 mars 2015, 00:01 Répondre

    Wawou, vous avez prit des belles photos de Thaïlande, avec des jolis monument à l’appui.

  19. Amélie

    Le 4 mars 2015, 10:20 Répondre

    Merci Florent! La Thaïlande est très photogénique ;)

  20. Planete3w

    Le 21 avril 2015, 17:26 Répondre

    Les paysages sont vraiment très beaux, ils sont différents du reste de la Thailande. C’est vrai que cette région de Thailande est souvent ignorée par les voyageurs.

  21. firstlabelgroup

    Le 4 juin 2015, 17:16 Répondre

    c’est vraiment chouette

  22. omar

    Le 9 juin 2015, 13:07 Répondre

    Très jolie photos ça donne envie ….merci pour ce petit voyage sur l’internet

  23. Amélie

    Le 11 juin 2015, 18:06 Répondre

    @Planet3w, @firstlabelgroup, @omar : merci beaucoup pour vos gentils mots !

  24. Emmanuelle

    Le 13 juin 2015, 23:06 Répondre

    Merci pour ce bel article et ces magnifiques photos…

  25. Pascale de Kenweego

    Le 1 juillet 2015, 15:02 Répondre

    J’ai passé 7 mois en Thaïlande l’année dernière mais tous ces paysages me font toujours autant rêver…

  26. pascal

    Le 14 juillet 2015, 19:59 Répondre

    Si je ne connaissais pas l’Isarn , j’aurais été charmé voir ensorcelé par votre merveilleux récit .
    Mais ce n’est pas le cas.

    • Julie

      Le 15 juillet 2015, 11:39

      Bonjour Pascal,
      Merci pour votre retour ! Vous n’avez pas aimé la région ?

  27. pascal

    Le 15 juillet 2015, 11:53 Répondre

    Ce n’est pas que je n’ai pas aimé ( d’ailleurs ma fille y est née). Mais il n’y a pas lieu de l’idealiser, ce n’est sûrement pas le meilleur lieu touristique en Thaïlande. Bien qu’ils ont besoins des touristes en pays Isarn. Ceci dit bonne continuation

  28. franck

    Le 13 août 2015, 13:06 Répondre

    Bonjour Aude,

    Les photographies sont magnifiques et authentiques. La Thailande est un pays ou il fait bon vivre avec des endroits sublimes. Deux raisons parmi tant d’autres pour lesquelles beaucoup souhaitent s’installer et vivre dans ce pays.

  29. Zan

    Le 3 septembre 2015, 09:47 Répondre

    Merci pour votre article très intéressante et utile. Toutes vos photos sont très jolies. Je rêve de faire le voyage en thailande dans un jour proche. C’est un pays très beau !

    Grand merci !

  30. Fabisa

    Le 29 septembre 2015, 11:10 Répondre

    Bonjour, je ne mets pas en doute votre sincérité mais comme Pascal je suis très étonnée par votre enthousiasme! Pour avoir passé pas mal de temps en Thaïlande et au Laos je trouve que cette région nord est de la Thaïlande est fort “banale et tristounette ” par rapport à d’autres régions pas forcément blindées de touristes mais plus agréables comme le nord ouest… isan n’est pas la première région à traverser si on vient en Thaïlande pour la première voir même la deuxième fois ! Mais bon, le voyage est propre à chacun, il dépend beaucoup de notre état d’esprit du moment :-)

    • Julie

      Le 30 septembre 2015, 14:42

      Bonjour Fabisa!
      C’est un article invité d’Amélie qui est une jeune voyageuse que je connais, c’est son point de vue, après je comprends tout à fait que vous ayez d’autres préférences bien sûr :) chacun ses goûts ! pour ma part je ne peux me prononcer je ne connais pas (encore ?). J’ai tout de meme entendu dire qu’au niveau culture c’était une région hyper riche et intéressanet, et que les gens étaient super sympas. Comme vous dites, le voyage dépend beaucoup des yeux du voyageur ;)

    • Lilia

      Le 30 octobre 2016, 09:40

      Bonjour,
      Vous parlez d’endroits au Nord Ouest, pas forcement touristiques.
      Je suis entrain d’organiser mon voyage. Je voudrais faire un trek dans le Nord Ouest, cependant je tombe que sur des trek qui m’ont l’air très touristiques vers Chang Mai.
      Si vous avez des suggestions, je serais ravie de les lire :)
      Merci

  31. pascal

    Le 30 septembre 2015, 20:26 Répondre

    bonjour Julie

    les gens y sont comme partout sur terre. Je comprend bien qu’il faille faire la promotion du tourisme partout , selon les principes commerciaux modernes qui heureusement ne sont pas partagés par tout le monde. Les lieux interessants à visiter de cette region personne ou presque n’y va Dieu merci ; mais sinon c’est une bonne region pour les pigeons. Comme le dit un humoriste celebre quand on vient dans le Pas de Calais on pleure deux fois en arrivant et en partant. Bien l’Isarn c’est comme le Pas de Calais version Thaïlande. À chacun de choisir ses interets de voyages. C’est une région qui fournie les travailleurs du batiment de Bangkok, les ouvriers d’usines, les champions de boxe thaïe et les prostituées. Oui c’est riche , De plus c’est une region qui parle Lao , car ils etaient auparavant Laotiens , il y a longtemps je crois. On peut aimer cette region pour raison sentimentale ok , mais destination touristique je ne comprend pas sauf raison commerciale toujours plus de nouveaute . C’est tristement malhonnête ,

  32. Amélie

    Le 30 septembre 2015, 22:05 Répondre

    Bonjour Pascal, bonjour Fabisa,
    Merci pour vos retours respectifs. C’est lors de mon premier séjour en Thaïlande que j’ai découvert l’Isan et j’ai été conquise (par le peu que j’ai découvert). C’est une région pauvre, certes, très peu fréquentée par les touristes occidentaux (et ce sont justement les chemins hors des sentiers battus qui m’intéressent) mais qui a le charme de l’authenticité, des gens merveilleusement accueillants, des paysages grandioses, et j’en passe! Julie m’a permis de publier cet article sur son blog, mais ce n’est en aucun cas de la promotion commerciale, sans quoi nous l’aurions stipulé. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas finalement, chacun est libre de percevoir un lieu comme il l’entend. J’ai personnellement adoré mon expérience en Isan, et compte bien y retourner prochainement :)

  33. Thailandee

    Le 2 novembre 2015, 12:24 Répondre

    Très sympa cet article sur Nong Khai et sa région !
    Surtout pour ce qu’il y a découvrir autour. C’est là que je vois qu’il nous en reste encore à voir en dehors de la vile notamment Mon Mai où je ne amnquerai asp d’aller la prochaine fois !

  34. Erik

    Le 11 novembre 2015, 06:56 Répondre

    Un bel article Amélie.
    Je n’ai pas pour habitude de prendre part à ce genre de forum/discussion.
    Mais lorsque je lis les commentaires réducteurs, stéréotypés d’un certain Pascal je dis stop, j’interviens.
    Son discours ferait plaisir aux édiles de Bangkok ( minoritaires dans le pays) qui nous détestent et nous prennent pour des bouseux. Je dis nous car je vis dans cette province marié à une thaïe.
    Si je lis Pascal, la culture est moins raffinée, pas des vrais thais car parlent le laotien sans compter l’allusion aux prostituées. A ce sujet les thais sont plus complaisants pour ces pauvres filles ..bref ce n’est pas le sujet

    Oui on peut conseiller cette région sur un plan touristique. Tout le monde sait en thailande la richesse de la flore et de la faune de l’Isaarn au travers de ses parcs.. L’héritage Khmer y est fabuleux. C’est Prasat Phimai qui a servir de modèle réduit pour la construction d’Angkhor. Buriram fourmille de temples khmers merveilleux.
    Quant aux paysages dire que c’est mieux dans le Nord Ouest c’est bien subjectif. L’Isaarn étant le grenier à riz de la Thailande c’est un paysage de rizères avec ses multiples oiseaux, buffles d’un autre temps.
    Je souligne que si on n’aime pas les paysages de rizères……cela revient à dire que l’on apprécie guère une grande partie de l’Asie du sud est.

    Oui l’Isaarn a sa propre cuisine variée, épicée, qui n’a rien a voir avec celle servie aux touristes de Bangkok . On en est très fier ici.

    Pour y vivre, je souhaiterais dire ce que vous avez souligné Amélie, la gentillesse et la convivialité de ses habitants….ah oui ne pas oublier comme dit Pascal que nous fournissons aussi des ouvriers sur les chantiers ….wow ! un humaniste ce Pascal en question !

    Enfin à tous une vérité que l’on peut saisir si on vit avec ces gens : la soif d’apprendre. Les meilleures universités du royaume ( pour Pascal) sont dans cette province. La faculté de médecine de Khon Kaen est tout autant réputée voir meilleure que celles de Bangkok. Quant à la faculté des sciences de Maha Sarakham..elle ferait palir d’envie un bon nombre sans parler de Korat ( Nakhon Ratchassima). Korat qui attire plus en plus d’européens

    Oui on peut faire du tourisme en Isaarn ! C’est même recommandé. A nouveau merci Amélie

  35. jean luc

    Le 5 décembre 2015, 23:58 Répondre

    Je souhaiterais en savoir plus sur cette reion notamment vous parler de la reserve de Mon Mai de quelle genre de reserve s agit il? Vous semblez dire que l’acces est dur à trouver comment fait on pour y aller?
    Sinon qu y a t il a voir sachant que je suis davantage attiré par les paysages à couper le souffle que par les temples?
    De facon plus general est il vrai qu’en thailande on peut se faire heberger directement chez l’habitant? Je suis certainement un peu naif mais cela signifie que l’on peut aller voir n importe quel villageois et lui demander à dormir chez lui? ( si oui n’y a t il pas des risques de vol?)

  36. francoul

    Le 23 mars 2016, 13:58 Répondre

    Salut Amélie, beau reportage.Pour ma part j’ai quitté la France à 60 ans en 2010.J’ai rencontré une charmante Isan et depuis je vis à Nong Phok village qui fait parti de Roi Et.J’ai acheté une petite maison dans un village et récemment avec mon épouse on a racheté un terrain de famille et monté une petite ferme avec cultures locales et élevage de cochons de vaches de canards de poules de poisson etc… La vie en nature au rythme du Moalam, en fait une seconde vie tout à fait différente de celle que j’ai vécue en France.Si un jour vous aviez l’occasion de passer part là vous serez la bienvennue.Peut être à un de ces jours…..Na et Alain

    • Lorrie

      Le 31 mai 2016, 06:19

      Bonjour Francool,

      J arrive dans la région d’Isaan demain et vu que vous êtes sur place j aurai bien aimé vous contacter afin de vous poser deux ou trois questions.

      Si vous êtes d accord, vous pouvez me repondre sur mon mail: Lorrie.legac@yahoo.fr

      Merci d avance :)

    • Lorrie

      Le 31 mai 2016, 06:20

      Isan*

  37. Nicolas

    Le 13 mai 2016, 15:13 Répondre

    Article trés intéressant ! En effet la Thaïlande est unique sur bon nombre de points, préservons les !

  38. Antoine

    Le 1 juin 2016, 15:07 Répondre

    Je reviens tout juste de Thaïlande où je suis restée principalement dans le Nord-Ouest. Comme je compte bien de retourner dans ce magnifique pays prochainement, je mettrai l’Isan dans mes favoris !
    Merci pour la découverte

  39. Antoine

    Le 24 juin 2016, 10:55 Répondre

    Les paysages d’Isaan sont vraiment très beaux. Très différents des sentiers battus du reste de la Thailande. Merci pour ce bel article !

  40. Antoine

    Le 26 juillet 2016, 17:08 Répondre

    Les photos sont superbes ! Quel type d’appareil utilises tu ?
    Merci !

  41. Ducasse

    Le 4 août 2016, 23:51 Répondre

    Conquise. C’est tout à fait comme cela que je voyais la Thaïlande.
    Super prochaine étape

  42. Chatras

    Le 27 septembre 2016, 13:48 Répondre

    Bonjour,

    Partant en décembre en Thaïlande et désirant aller vers l’isaan des notre arrivée, pourrais-tu nous donner des adresses de visites, de guesthouses etc….
    Si cela ne te dérange pas, nous écrire sur notre mail.
    Belles photos et beau blog
    A plus

  43. Aly

    Le 18 janvier 2017, 15:51 Répondre

    Salut !
    Comment repères tu ton tour à vélo/scooter ? c’est un minimum indiqué ?
    Peut-être est-ce stupide mais j’avoue que j’ai la flip de ne pas retrouver mon chemin lorsque j’irai (seule).

  44. Patrice Ferry

    Le 22 mai 2017, 16:46 Répondre

    Bonjour,
    Et merci, pour ce beau carnet de voyage. J’adore la Thaïlande et je suis à l’affût d’endroit comme celui-ci.
    A mon tour, si vous me le permettez, je voudrais vous parler d’une île extraordinaire. Il s’agit de Koh Chang dans le sud est de la Thaïlande. Cette île, encore préservée du tourisme de masse, recèle de merveilleux trésors de la nature. Un endroit authentique et sauvage où je suis partis à l’aventure avec ma fille de 11 ans. Si vous voulez en savoir plus, je vous mets le liens de mon récit :
    http://www.laventurierpoete.com/2015/03/mahee-aujourd-hui-j-ai-voulu-ranger-mon-sac-de-voyage-cela-faisait-quelques-temps-deja-qu-il-etait-sous-mes-yeux-et-que-j-avais-du-m

  45. Lucas

    Le 22 juin 2017, 10:44 Répondre

    Salut ! les îles thailandaises nous donne envie de retourner. Un super expérience que je recommande en effet.

  46. La Thailande hors des sentiers battus

    Le 3 juillet 2017, 03:34 Répondre

    Bonjour Amélie!

    Nous sommes une famille thaïlandaise vivant à la campagne en dehors de Udon Thani dans le nord-est de la Thaïlande, où nous sommes fermiers, et où nous accueillons des visiteurs dans notre propriété campagnarde qui s’appele Gecko Villa.

    Nous voulions vous remercier de votre article sur Isaan: le mois dernier, une famille francaise avait été inspiré par votre blog, et nous en a donné les détails. Votre article les a mené à passer 4 nuits dans notre villa au milieu des rizières à découvrir la vie campagnarde loin de la foule…

    Si jamais vous revenez dans notre coin du royaume, faites-nous signe! Nous serions ravis de vous montrer tout ce qu’il y a d’insolite chez nous – de vous accompagner faire un tour sur le lac de lotus et de vous inspirer à cuisiner des plats d’Isan!

    Un grand merci encore! Bien cordialement,

    Ten

    • Julie

      Le 15 août 2017, 18:56

      Bonjour Ten !
      C’est super gentil de venir nous le dire et ça nous fait trop plaisir ! On garde en tête votre gentille proposition bien sûr :) A bientôt et profitez bien de votre petit coin de paradis !

  47. Laurie Boulerice

    Le 27 juillet 2017, 03:00 Répondre

    Salut moi et mon amie aimerions savoir si c’est difficil d’avoir un scooter et comment vous avez faits? merci (est-ce qu’il faut une licence ou un permis quelconque et est-ce qu’on peut l’emprunter pour plusieurs jours)

  48. Yepicai

    Le 3 septembre 2017, 15:08 Répondre

    Bonjour, l’article est de qualité. j’ai traversé l’Isan et on a le sentiment (presque ) d’être resté à l’époque Khmer. la région est très peu touristique et reste un peu dans son jus au plaisir des baroudeurs sac à dos comme moi et comme je l’explique également sur mon petit blog http://carnet-voyage.com ( oup’s désolé si vous considéré comme une pub ) lors de mes balades entre Thaïlande, Vietnam et Cambodge. Encore bravo et un grand coucou à tes lecteurs.

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages