Mexique, inspiration colorée et haciendas du Yucatan

Nous avons fait, il y a quelques mois, un superbe reportage en terre mexicaine au cœur du Yucatán ! On vous en a déjà un peu parlé sur le blog d’Urban Outfitters :)

C’est notre deuxième rencontre avec l’Amérique centrale ; la première fut le Panama. Cette nouvelle expérience nous emmène à la découverte des belles haciendas yucatèques (San José et Temozon), des couleurs du Mexique et des légendes mayas !

Le Yucatán. Dans nos esprits s’impriment des images d’architectures colorées au charme colonial désuet, des couleurs vives et des atmosphères douces de villages endormis…

Photocollage, mis en image au fil de nos pas.

 

 

Mexique, inspiration colorée et haciendas du Yucatan
Murs colorés, architecture et motifs au style colonial. Jean et top Urban Outfitters

 

L’HACIENDA SAN JOSÉ CHOLUL : LUXURIANTE INTIMITÉ

 

Ce qui marque de prime abord c’est la luxuriance de San José, qu’on ne peut absolument pas deviner depuis la route. Ici la végétation est dense, d’un vert humide et tropical. La nature vibre, elle a un caractère enchanté. Il y a beaucoup de vie autour de nous, tout semble frémir.

Puis l’architecture coloniale se dessine. Arches et colonnes du 18ème siècle, petite chapelle, bassins d’eau, murs de crépis colorés au charme défraîchi, chemins pavés, portes et poutres en bois sombres. L’histoire du lieu est liée à la culture du sisal (henequén est le nom local).

(Le Sisal — L’agave, c’est une grande plante de 2 à 3 m de haut qui ressemble à un pieds d’ananas. Des feuilles sont extraites de longues fibres, qui une fois broyées et séchées donnent des cordages, des tissages très grossiers : le sisal. Le nom vient du port mexicain du même nom, au Nord de Mérida.)

 

 

Hacienda San Jose, Yucatan, Mexique
Hacienda San José. Bleu profond et hamac

 

 
 

Hacienda San Jose, Yucatan, Mexique
Matières et objets patinés par le temps

 

 

Aucun ajout architectural contemporain n’a été souhaité lors de la restauration de l’hacienda, en dehors de la piscine, elle-même construite sur d’anciens bassins d’irrigation. L’authenticité de l’architecture du 18ème a été préservée, la patine du temps s’y ressent profondément.

Portes, fenêtres, crépis, couleurs,… bon nombre d’éléments d’époques ont été conservés. Luxe élégant, simple, sans lourdeur ni clinquant.
Il y a quelque chose d’imparfait à San José. Comprenez par imparfait… authentique, avec cette “épaisseur”, ce vécu perceptible dans l’air. Tout cela donne au lieu un supplément d’âme.

La nature, aussi, n’est pas artificielle, aseptisée ou reléguée à un simple décor ; elle bouillonne, obligeant l’homme à tenter chaque jour de la ralentir un peu.

 

 

Hacienda San Jose, Jardin - Mexique, Yucatan

Hacienda San Jose - Mexique, Yucatan
Bois sombres tropicaux, palette de verts frais et rouges éteints

 

 

 

Hacienda San Jose, Suite Présidentielle - Mexique, Yucatan
Suite présidentielle et sa terrasse privée

 

 

 

Hacienda San Jose, Yucatan, Mexique
Entrée des chambres de l'Annexe

 

 

 

Le bleu profond attire l'homme vers l'infini, il éveille en lui le désir de pureté et une soif de surnaturel. — Kandisky, Du Spirituel dans l'Art

 

 

 

Hacienda San Jose, Yucatan, Mexique

 

Reportage au Mexique, Yucatan

 

 

 

L’hacienda révèle quelques surprises.

Il y a d’abord une de ses chambres dans laquelle un ceiba s’est installé depuis des décennies ! Cet arbre sacré, d’une trentaine de mètres de haut occupe un certain volume dans la salle de bain, pour notre plus grand plaisir (oui, on a dormi dans cette chambre <3). Il faut reconnaître que voir ce géant depuis sa douche ou son lit est inattendu. Un coup de cœur !

Autre petite merveille, la suite présidentielle. L’intérieur est superbe certes, mais elle possède une terrasse disons… hors normes. Les hamacs tendus, le jaune des murs, les grandes arches blanches, les colonnes… tout cela est d’une élégance folle. On n’attend plus que ce cher Ernest Hemingway…

Et puis il y a le banian. Bien plus qu’un arbre pour les Mayas, cet immense arbre est un dieu qui relie la terre et le ciel. Dans cette partie du parc, ce grand figuier des banians offrent une esthétique sublime, enlaçant de ses racines les murs mitoyens.
S’asseoir en-dessous appelle à la méditation… Le soir quelques tables peuvent être installées pour dîner ou boire quelques cocktails.

Quelques maisons traditionnelles du Yucatán ont été construites à une centaine de mètres de l’hacienda. Vastes chambres raffinées et lits suspendus, salles de bain ouvertes,… ce sont des espaces très agréables. La construction de ces maisons respectent les assemblages et techniques d’origines Maya.
Il y a le bois, les feuilles de palmes séchées et cette grande hauteur de “plafond” qui permet aux tourbillons d’air d’expulser la chaleur très rapidement. Pas mal du tout (oui, on y a dormi aussi :D). Le lit suspendu tangue, ce qui peut donner un peu le mal de mer :) Il est possible de le fixer si cela ne vous convient pas !

À choisir, on préfère de loin la chambre au ceiba qui est moins luxueuse mais plus authentique, dans la partie historique de l’hacienda. Avoir un grand arbre dans sa chambre, c’est magique !

Hacienda San José Cholul
Calle 30, Tixkokob,
97470 Tixkokob, Mexique
T. +52 999 924 1333
Environ 200€ la chambre supérieure

 

 

 

Hacienda San Jose, Deco - Mexique, Yucatan
Couleur complémentaire : le jaune ocre

 

 
 

Hacienda San Jose, chambre - Mexique, Yucatan
Maison traditionnelle Maya et lit suspendu

 

 

Sur la terrasse - Hacienda san Jose, Yucatan, Mexique
Moment d'écriture sur la terrasse de la Suite Présidentielle - Appareil Leica M9-P, carnets de cuir Louis Vuitton

 

 
 

Hacienda San Jose, chambre avec l'arbre - Mexique, Yucatan
Chambre de l'hacienda construite autour d'un arbre ceiba

 

 

 

Hacienda San Jose, banian - Mexique, Yucatan
Figuier des banians, l'arbre sacré des Mayas

 

 

 

À FAIRE / À VISITER AUTOUR DE L’HACIENDA SAN JOSÉ

 

L’hacienda San José est isolée, au cœur des paysages secs du Yucatán. L’usage d’une voiture est indispensable pour se déplacer ; comptez 15 à 20mn pour accéder aux villages les plus proches. Un peu moins d’une heure pour se rendre à Mérida.
Les routes sont généralement étroites, en état plus que correct et très fréquentées, notamment par les taxi-motos. La prudence est de rigueur.
Autre point : les topes. Ce sont des dos d’âne présents absolument partout, redoutables casseurs de voiture, même à vitesse modérée. Ils se prennent au pas, au sens propre du terme !

Mérida, la Cité Blanche

C’est la “capitale” du Yucatán, ancienne cité Maya ; les espagnols occupèrent les lieux au milieu du 16ème siècle. La ville ne manque pas de charme avec ses belles architectures et ses grands palais, issus des richesses du passé.
Mérida est construite en damier, sur une assez grande surface. Sa découverte peut tout de même se faire à pied. Comptez une petite journée pour avoir un bon aperçu de la ville.

Tout commence sur la Place de l’Indépendance : le Zócalo. Les rues sont numérotées à partir de ce point. Lieu de rendez-vous incontournable de la ville, c’est une place agréable où les Eméritiens aiment se retrouver à la fin de la journée.
A quelques pas : la Cathédrale de Mérida, les messes visibles depuis la rue sont très fréquentées. Le beau Palacio Municipal, le musée d’art contemporain Macay sont disposés autour du Zócalo.

Il y a une grande animation dans et autour de la place ; on y chante, danse, sirote quelques sodas glacés. Petite adresse sans prétention : El Colon. Une institution de la glace depuis 1907. Celles au citron sont pas mal du tout. (Dulcería y Sorbetería Colón. Calle 61 No. 500 por Calle 62, Merida Centro)

Plus au Nord de la ville, 20mn à pied : le Paseo de Montejo. C’est la grande avenue de Mérida. Inspirée des boulevards à la parisienne, les grandes fortunes ont fait construire sur plus de 5 km de superbes hotels particuliers. Transformés en musées, banques ou organismes publics, certains se visitent comme le beau Musée d’Anthropologie de Mérida.

Pour accéder à cette partie de la ville, un bus-tour est possible. Le Carnavalito City Tour Bus est le plus connu. Il y en a d’autres. Vieux bus inconfortables, maintes fois repeints, sièges en bois. Vous êtes prévenus !
Tour de 2h, 120 $M / pers. (env. 6€). Se prend au Parque de Santa Lucía (8mn à pied de la place de l’Indépendance).

 
 

A faire au Yucatan, Mexique - Merida

A faire au Yucatan, Mexique - Merida

A faire au Yucatan, Mexique - Merida

NOTES DE VOYAGE. Mérida est une jolie ville où l’on ressent bien l’élégance espagnole mêlée à l’exubérance mexicaine. En quelques centaines de mètres, de somptueux palais peuvent faire place aux plus modestes des façades colorées. Immaculées et fraîchement repeintes ou ravagées par le soleil du Yucatán !

 

Une petite adresse sympa et authentique pour déjeuner à Mérida : Le Chaya Maya, à moins de 10 minutes de la Place de l’Indépendance. Ici se pressent beaucoup d’Eméritiens et quelques touristes. L’accueil est chaleureux, les tables sont nombreuses dans de jolies salles coloniales et dans la grande cour intérieure !
(La Chaya Maya. Calle 55 No.510 x 60 y 62, Mérida Centro)

Quelques villages autour de l’hacienda San José

Il y en a quelques uns autour de l’hacienda, où l’on peut photographier des atmosphères d’un autre temps : Cacalchén, Motul de Carrillo Puerto, Tixkokob,…

Si vous aimez faire la street photographie avec un petit esprit road movie, ces petits villages sont parfaits. Les habitants sont accueillants et toujours très curieux de votre présence. Très bon esprit. Vers 18h quand la chaleur se calme, le village reprend vie ; les taxi-motos, les vélos, les marchands de fruits,… l’agitation s’installe. Sympa !

 

 

A faire au Yucatan, Mexique - Tixkokob

 

A faire au Yucatan, Mexique

NOTES DE VOYAGE. Quelques heures à Tixkokob. Nous flânons dans les villages autour de l’Hacienda, les regards sont rieurs, les paroles s’échangent vite. L’accueil mexicain, curiosité bien placée, «Mais pourquoi tu photographies le crépis de ma maison ?». Couleurs vives, ombres dures, textures sublimes, lumière des 16h00. Le vélos-taxi passe, instants du Yucatan.

 

 

Les merveilles de Chichén Itzà

C’est un site archéologique très important, classé à l’UNESCO. Première fois que nous pouvions voir des pyramides, d’autant plus avec ces formes et styles si particuliers.

Il y a deux grands secteurs à Chichén Itza : une partie Sud, plus vieille, moins spectaculaire — une partie Nord où se trouve les grands édifices comme la pyramide de Kukulcàn.

Le site s’étend sur plus de 300 hectares et est extrêmement visité, même par grande chaleur. L’exploration peut se révéler harassante. On vous conseille de prendre un guide pour visiter l’ensemble (les subtilités du lieu sont passionnantes) et surtout de quoi s’hydrater, se protéger du soleil (et protéger vos appareils photos contre la poussière s’il y a du vent).

Particularité de Chichén Itzà — du Yucatán devrions-nous dire —, les cénotes. Le site possède deux cénotes que l’on peut approcher en surplomb (mais pas s’y baigner). Ils étaient utilisés par les Mayas pour les sacrifices…

(Les Cénotes — Ce sont des affaissements de la roche formant de grandes grottes remplies d’eau. Le Mexique possède d’innombrables cénotes, allant des plus gigantesques (Zacaton : 320m de profondeur !) au plus intimistes, quelques mètres au plus. On peut se baigner dans certains, c’est unique !
On parle souvent de réseau de cénotes car ils seraient tous reliés les uns aux autres, souvent en connexion avec l’océan. L’impact d’une météorite il y a 65 millions d’années expliqueraient l’apparition des cénotes du Yucatán.)

La pyramide de Kukulcàn (temple du dieu serpent, un peu moins de 30m) est évidemment la star des lieux. Sans être forcément la plus grande d’Amérique Centrale, elle possède d’innombrables détails et propriétés stupéfiants. Jeux d’ombres aux formes de serpent, échos déformants, 365 marches par côté,… Le génie maya laisse songeur !

 

 

A faire au Yucatan, Mexique - Chichen Itza

NOTES DE VOYAGE. Le lieu est gigantesque. Des groupes se forment en un instant pour contempler telles pierres ou tels espaces. Kukulcàn nous toise de ses 30m. Masse géométrique, masse symbolique. Trésor du génie Maya.

 

 

Privilégiez une visite à l’ouverture pour limiter les pics d’affluence (10h-14h). Les horaires : 8h-16h30/17h selon la saison. Prix d’entrée : 180 $M / personne (env. 9€).

Comptez 1h30 pour venir de l’hacienda San José en voiture. La route est sans difficulté (hors topes bien sûr :)). Les guides pour Chichén Itzà ne manquent pas. La conciergerie de l’hacienda peut vous recommander et/ou réserver un bon guide selon le profil que vous recherchez.

 

Izamal, la Cité jaune

A 40 min de l’hacienda San José (environ 1h de Mérida et/ou de Chichén Itzà), la jolie petite ville d’Izamal. Ici tous les murs sont jaunes ocres, identiques au très beau Monasterio Franciscano. C’est assez surprenant à voir, et l’esthétique qui s’en dégage est belle !

Comptez 3h à 4h pour explorer le Couvent, la place de la ville et quelques rues environnantes. D’anciennes pyramides Mayas entourent la ville, comme Kinich Kak Mo, tant et si bien qu’on pourrait penser que ce sont des collines. Si vous décidez de gravir ces structures, comptez au moins 2h de plus !

 

 

A faire au Yucatan, Mexique - Izamal

A faire au Yucatan, Mexique - Izamal

NOTES DE VOYAGE. Le Jaune d’Izamal. Il y a cette ville du Yucatan. Izamal, «La ville aux Collines». Style espagnol, petites ruelles tranquilles. Ici le jaune n’est pas qu’une simple couleur, c’est une prière. Izamal est jaune, entièrement jaune rehaussée de blanc. Instants du Yucatan.

 

 

Les Grottes de Loltùn

L’exploration dans ces grottes sacrées est assez cool. Quelques salles offrent des visions très spectaculaires avec de beaux jeux de lumières zénithales. Pas mal, surtout à la fin de la visite, à la lumière du jour !

Attention avec des petits enfants, la sécurisation du chemin est plutôt light. Un répulsif contre les moustiques est nécessaire lors de la descente vers l’entrée de la grotte !

Loltùn est à 2h30 de l’hacienda en direction du Sud. Comptez 1h de visite avec un guide (Pensez au tips si vous avez aimé la visite). Les horaires : 09:30 à 16:00 Prix d’entrée est de 120 M$ (env. 6,5€) / pers. + Parking 25M$ (env. 1,5€).

 

 

A faire au Yucatan, Mexique - Grotte Loltun

NOTES DE VOYAGE. L’inframonde Maya. Espace sous la terre, où les morts se rejoignent pour donner à leur âme une vie éternelle. Lieux sacrés. Largement respectés par les descendants du peuple Maya.

 

 

L’HACIENDA TEMOZON : REFUGE RAFFINÉ

 

Autre atmosphère, autre lieu, autre histoire. Située à 1h30 de l’intimité luxuriante de San José, la prestigieuse Hacienda Temozon impose au regard ses larges espaces symétriques et son architecture, mélange de sophistication et de simplicité.

Cette ancienne ferme dédiée elle aussi à l’exploitation du sisal — autrefois la plus grande du Yucatán ! — a connu ses heures de gloire au milieu du 19ème siècle. L’argent coula à flot sur quelques décennies : la famille Peón offrit à Temozon la démesure qu’elle méritait.
La restauration réalisée en 1995 par l’architecte Luis Bosoms suit les mêmes règles qu’à San José : pas d’ajout d’architecture contemporaine, respect des techniques de fabrication, conservation d’un grand nombre d’éléments d’époques,… C’est ce qui donne son âme au lieu.

 

 

Hacienda Temozon - Yucatan, Mexique
Grandes arcades de la terrasse d'honneur

 

 

Les bâtiments se couvrent d’ocre rouge et de jaune, les motifs coloniaux géométriques s’étalent avec élégance, les boiseries sombres tranchent sur les murs intérieurs. Dans chaque chambre et suite, la décoration invite à rêver sur ces époques dorées : matières nobles et détails travaillés.

Cette atmosphère coloniale expédie nos imaginaires 150 ans en arrière. Les anciennes machineries, les bâtiments aux esthétiques industrielles, les vieux engins à vapeurs. Tout a été conservé, mettant l’histoire du lieu au cœur de l’expérience.

 

 
 

Hacienda Temozon - Yucatan, Mexique

Hacienda Temozon - Yucatan, Mexique
Hauts plafonds, poutres en bois tropicaux, mur blancs et sols carrelés (le plus souvent vintage)

 

 

Hacienda Temozon - Yucatan, Mexique

 

 

Hamacs de l'hacienda Temozon - Yucatan, Mexique

 
 

 

La propriété possède son propre cénote dans lequel nous retrouvons Reto Kade. Cet homme, chaman, partage une expérience maya de méditation au cœur du gouffre sacré. Purification de l’âme et du corps, plongée dans les eaux translucides, rituel ésotérique… moments pas si ordinaires.

Nous avons surtout aimé la baignade dans les eaux du cénote. Il y a quelques chose de très particulier à se retrouver à une vingtaine de mètres au cœur de la terre. Et le luxe d’y être seuls…

Hacienda Temozon
Carretera Mérida-Uxmal,
Roma Norte,
97825 Temozon Sur,
T. +52 999 923 8089
Environ 200€ la chambre supérieure

 

 
 

Hacienda Temozon - Yucatan, Mexique
Hacienda Temozon - Yucatan, Mexique

 

 

Hacienda Temozon, chambre - Yucatan, Mexique
Chambre supérieure avec son hamac. Valise Samsonite Cosmolite

 

 

Cenote de l'hacienda Temozon, Yucatan, Mexique
Médiation maya au cœur du cenote

 

 

C’est la fin de ce voyage ! Nous espérons que ce nouveau format photocollage vous a plu ! Dites-le-nous dans les commentaires :)

A très vite ! Bel été tout le monde !

 

Ce voyage a été réalisé avec bonheur et en partenariat avec The Luxury Collection. Nous gardons toute notre liberté éditoriale comme d’habitude !

Partagez !

Prolongez le voyage

Vos commentaires

54 commentaires

N’hésitez pas à réagir et à poser des questions : je vous répondrai avec plaisir.

Laissez un commentaire

  1. samsha

    Le 30 juillet 2016, 20:31 Répondre

    C’est vraiment magnifique!!

    • Julie

      Le 3 août 2016, 10:48

      Oh oui :) Merci beaucoup Samsha !

  2. Sarah

    Le 30 juillet 2016, 21:38 Répondre

    J’adoreee, des photos superbes!
    Ça donne envie de (re)découvrir le Yucatán.

    • Julie

      Le 3 août 2016, 10:49

      Merci Sarah ! Belle journée à bientôt :)

  3. Mzelle Fraise

    Le 1 août 2016, 11:09 Répondre

    Ces couleurs !! et la végétation !

    • Julie

      Le 3 août 2016, 10:50

      Oui c’est clairement ce qui frappe !! Les couleurs et les plantes partout <3 Bises !

  4. annab

    Le 1 août 2016, 13:26 Répondre

    Superbe récit de voyage…Et magnifiques photos accompagnant ces mots poétiques!
    C’est très joliment raconté :)
    A quand un prochain carnet de voyage ? :)

    • Julie

      Le 3 août 2016, 10:53

      Merci beaucoup Anna :) C’est sympa !! On essaie d’en faire le plus possible !

  5. Cyrielle

    Le 1 août 2016, 13:43 Répondre

    Waouh ca fait rêver. Les couleurs sont superbes. Merci pour ce voyage.

    • Julie

      Le 3 août 2016, 10:58

      Merci Cyrielle :) Oui c’est super coloré là-bas, trop beau ! A bientôt :)

  6. juliette

    Le 1 août 2016, 16:32 Répondre

    Pffffiou… c’est beau !! Très chouette ce nouveau format – textes et photos sont, comme toujours, magnifiques !

    • Julie

      Le 3 août 2016, 11:01

      Mille mercis pour ton petit mot Juliette, c’est sympa Bises à très vite !! #TeamFarfalle

  7. Lau Ryanne

    Le 3 août 2016, 08:44 Répondre

    Prochaine grande destination? ☀️✨
    Lau Lau

  8. Emmanuelle

    Le 3 août 2016, 09:22 Répondre

    Superbe reportage !

  9. Florie Mre

    Le 3 août 2016, 09:00 Répondre

    Très bel article ! Ça donne envie d’aller voir ces belles couleurs et haciendas!

    • Les carnets de traverse

      Le 3 août 2016, 09:03

      Merci beaucoup Florie ! Oui, c’est vraiment magnifique toutes ces couleurs :)

  10. Laurent et Victoria en voyage

    Le 3 août 2016, 09:25 Répondre

    On adore votre article et vos photos sont splendides ! Vous avez quel appareil ?

  11. Diane

    Le 3 août 2016, 13:05 Répondre

    Izamal <3

  12. Marlene

    Le 3 août 2016, 13:26 Répondre

    Coucou Julie. Je suis impressionnée par toutes ces couleurs vives, cette atmosphère coloniale et ces paysages que vous avez pu découvrir. Encore un beau reportage ! Merci pour ces minutes d’évasion. A bientôt

    • Julie

      Le 5 août 2016, 14:05

      Merci beaucoup Marlène :) ça fait plaisir <3 Merci !! A bientôt :)

  13. Travel and Film

    Le 3 août 2016, 12:45 Répondre

    Très beau. J’adore le Mexique et le Yucatan en particulier. Je reconnais celle-là d’ailleurs. Quelles belles couleurs!

    • Les carnets de traverse

      Le 4 août 2016, 06:18

      Merci Emilie !! ☺️ c’etait notre premiere fois au Mexique, j’avoue que ça donne envie d’y retourner ! La Basse Californie nous fait de l’œil tu connais ?

  14. Amélie

    Le 3 août 2016, 15:52 Répondre

    Sublime <3 comme toujours… au risque de me répéter !! :)

  15. Andrea

    Le 3 août 2016, 19:31 Répondre

    Oui belles couleurs, mises en scène classe, il y a eu du chemin d’accompli depuis les premiers “carnets” Helsinki, Portugal etc.! Je note aussi les tenues (Urban outfitters) et objets dont les marques sont signalées (Carnet Louis Vuitton): sponsoring? Je note bien que vous conservez votre latitude éditoriale…

    • Andrea

      Le 4 août 2016, 06:28

      Super si vous arrivez à bien vivre de voyages…

    • Les carnets de traverse

      Le 4 août 2016, 06:17

      Merci beaucoup Andrea !! Oui ce sont des collabs avec des marques qu’on aime bien ! On a la chance d’avoir plein de propositions, et du coup de pouvoir les trier sur le volet ☺️ J’espere que tu vas bien !! Ca fait longtemps ! A bientot !

  16. Flo Ri

    Le 3 août 2016, 19:34 Répondre

    article intéressant ;)

  17. Jessica

    Le 4 août 2016, 05:39 Répondre

    Merci Julie, bonne journée à toi aussi bisous

  18. Violaine

    Le 4 août 2016, 11:00 Répondre

    Wow ! Superbe carnet de voyage, comme toujours !

  19. Mary

    Le 6 août 2016, 04:58 Répondre

    C’est absolument magnifique ! Je suis vraiment admirative de votre talent et de votre travail… Continuez à nous faire rêver !

    • Les carnets de traverse

      Le 6 août 2016, 07:15

      Oh c’est gentil Mary !! Merci beaucoup ! Ça nous motive pour continuer ! A bientot :)

  20. Yoanna

    Le 10 août 2016, 20:04 Répondre

    Hyper beau ! Ca fait rêver…

    • Julie

      Le 11 août 2016, 12:12

      Merci Yoanna :) Ces ambiances sont superbes, et les couleurs… Je m’y téléporterais bien ^^ Belle journée à bientôt !

  21. Anne

    Le 10 août 2016, 21:03 Répondre

    Ouiii ! Moi j’adore les collages ! Je suis trop contente que tu reviennes à des présentations “carnets de voyage” <3

  22. Anne

    Le 18 septembre 2016, 11:55 Répondre

    La mise en page sublime ces photos et contenus déjà superbes!
    Merci pour ce joli voyage!

  23. Globe-Trotting

    Le 27 septembre 2016, 22:47 Répondre

    Génial ! notre prochaine destination : le Mexique avec notre fils de 2 ans donc merci pour ce reportage qui tombe à pic :)

    • Julie

      Le 28 septembre 2016, 09:48

      Ha super !! On est ravis que cela puisse vous servir :) Vous visitez le Yucatan combien de temps ? Enjoy !!

  24. Le P’tit Nicolas

    Le 24 octobre 2016, 17:06 Répondre

    Ce billet me rappelle notre voyage de noces au Yucatan l’année dernière où nous avons côtoyé quasiment les mêmes lieux :
    http://nicolas.fraineau.free.fr/dotclear/index.php?tag/mexique

    • Gyphjolik

      Le 3 novembre 2016, 17:00

      Super article. Il me rappelle également mes voyages en quelque sorte :)

    • Julie

      Le 3 novembre 2016, 17:01

      Merci Jean-Marc !

  25. Chevrier

    Le 4 novembre 2016, 14:31 Répondre

    Encore un sublime article, avec de très jolies photos ⭐️ ! Merci pour les infos

    • Julie

      Le 4 novembre 2016, 18:17

      Merci beaucoup :) A bientôt !

  26. didier

    Le 7 mars 2017, 12:21 Répondre

    bonjour
    je trouve vos photos magnifique je suis aller en aout dernier a l’hacienda temozon en autre et malgré de belle photos que j’ai faites rien d’égalable au votre malgrée un oes 650D
    BREF je retourne en aout prochain et je vais aux hacienda san josé , ticum, uayamon et je voudrais faire des photos genre pas trop flachi ce coter un peu noir si vous pouvez me donner une piste ca serait sympa je suis fou de ce pays et de sa population a vrai dire merci

  27. Arlinda

    Le 24 juillet 2017, 09:25 Répondre

    Hello, je vois que vous avez visité pleins de pays et j’adore !

    J’ai fais un petit roadtrip cet été en californie, arizona et au nevada. On (mon copain et moi) s’est bien préparer grâce a ton article. Il y avait tellement de choses que l’on savait pas sur les etats-unis et ça nous a bien aidé !

    Par contre, je vois que vous faites beaucoup l’europe mais pas la Suisse.

    Est-ce dans vos projets ?

    Bisouuuus

    • Julie

      Le 15 août 2017, 18:51

      On est contents de voir que cela a pu vous aider !! :) La Suisse ce sera peut-être pour l’année prochaine, à suiiiivre :)
      Est-ce que c’est chez vous ? Quel coins vous nous conseillez ?

      A bientot !

  28. Marie

    Le 29 décembre 2017, 23:51 Répondre

    Genial cet article mercii beaucouo ! Les photos sont magnifiques ..

    Peux tu me dire si septembre ou octobre est une bonne periode pour partir et profiter plage tulum / piscine/chaleur et visite (yucatan)

  29. Alex

    Le 2 mai 2018, 09:43 Répondre

    Top les photos et encore bravo pour l’article. J’y ai fait un petit saut pour une excursion Mexique y a quelques mois. J’ai beaucoup apprécié ^^

  30. KATARINA HO VAN BA

    Le 7 juin 2018, 17:29 Répondre

    Bonjour, a quelle époque etes vous partis s’il vous plait ? Merciiiiiiiii Et tres sympa ce blog, je vais m’en servir pour l’Islande je pense!

    • Renaud & Louise

      Le 7 juin 2018, 21:15

      Merci Katarina ! Nous sommes partis au mois de février — nous y avons trouvé une lumière et des conditions météo absolument magnifiques ! Un très beau voyage !

Laisser un commentaire

Le premier commentaire est modéré, ensuite je vous fais confiance.

Tous Les Voyages